Comment faire financer sa formation en France ?

Publié le 16 / 02 / 2019

En France, la formation professionnelle représente un budget de près de 30 milliards par an, permettant à pratiquement tous les statuts de bénéficier d'un financement total ou partiel de sa formation. Les dispositifs et les entités responsables sont nombreuses et honnêtement il faut être un expert pour s'y retrouver. PrepAcademy est un organisme de formation professionnel reconnu par l'Etat, nous sommes donc experts dans ce domaine. Nous avons conçu cet article afin d'éclairer tous ses dispositifs ! Bonne lecture.

 

Pour les salariés : soyez pris en charge par le plan de formation de votre entreprise

Les entreprises allouent généralement un budget à la formation de leurs salariés via notamment un fond de formation ou via la cotisation auprès d'un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé - qui collecte les obligations financières des entreprises en termes de formation). Dans ce cadre, pour faire financer sa formation, il faut prendre contact avec le responsable de la formation de votre entreprise (généralement les Ressources humaines). Afin de monter un dossier de financement, cette personne vous demandera les cinq documents suivants :

  • Une convention de formation à remplir et signer.
  • Un devis.
  • Le programme détaillé de la formation.
  • Une fiche de présentation du/des formateurs
  • Le règlement intérieur du stagiaire

Pour obtenir ces documents pour PrepAcademy, vous pouvez en faire la demande en cliquant ici.

 

Pour les salariés : soyez pris en charge par un organisme de financement

Premier cas : le compte personne de formation (CPF)

En France, chaque travailleur cotise des heures de formation sur un compte personnel de formation (CPF) de son entrée dans la vie active à sa retraite. Ce dispositif a été créé pour favoriser la formation continue et régulière.

Pour en bénéficier, voici la procédure à employer :

 

Etape 1 : créer un CPF en cliquant ici.

Cela te permettra de voir combien d’heures de formation il y a sur ton compte CPF.

 

Etape 2 : connaître le code NAF ou APE de votre entreprise afin de savoir quel OPCA prendra en charge votre demande. Cette étape est importante, car tous les OPCA n’ont pas la même prise en charge horaire.

Pour connaître le code NAF ou APE, vous pouvez vous rendre sur verif.com et saisir le nom de votre entreprise.

Vous pouvez ensuite connaître votre OPCA en saisissant le code NAF ou APE ici.

 

Etape 3 : rechercher et choisir votre formation sur le site de votre CPF en cliquant ici.

 

Etape 4 : vous devez télécharger votre dossier de financement.

Pour compléter ce dossier, aurez besoin de l’un ou plusieurs de ces documents :

  • Une convention de formation à remplir et signer.
  • Un devis.
  • Le programme détaillé de la formation.
  • Une fiche de présentation du/des formateurs
  • Le règlement intérieur du stagiaire

 

Etape 5 : L’attente… Il faut compter entre 4 à 6 semaines pour le retour de l’OPCA pour savoir si la prise en charge est accordée.

 

Deuxième cas : être pris en charge par l'OPCA de votre entreprise

Les OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) collectent l'argent de la formation auprès des entreprises. Ensuite les entreprises peuvent faire des demandes de financement de formation pour leurs salariés auprès de leur OPCA. Voici les étapes pour obtenir un tel financement :

 

Etape 1 : connaître le code NAF ou APE de votre entreprise afin de savoir quel OPCA prendra en charge votre demande. Cette étape est importante, car tous les OPCA n’ont pas la même prise en charge horaire.

Pour connaître le code NAF ou APE, vous pouvez vous rendre sur verif.com et saisir le nom de votre entreprise.

Vous pouvez ensuite connaître votre OPCA en saisissant le code NAF ou APE ici.

 

Etape 2 : Aller sur le site internet de ton OPCA et effectuer une demande de prise en charge.

 

Etape 3 : compléter le dossier de financement à l'aide des documents suivants :

  • Une convention de formation à remplir et signer.
  • Un devis.
  • Le programme détaillé de la formation.
  • Une fiche de présentation du/des formateurs
  • Le règlement intérieur du stagiaire

 

Troisième cas : le congé individuel de formation (CIF)

Il s'adresse aux salariés (CDI ou CDD) souhaitant prendre congé (et non arrêté) de leur travail de salarié pour effectuer une formation. Les étapes pour bénéficier d'un CIF sont les suivantes :

Etape 1 : construire son projet.

Formuler et motiver ses envies de changement ou d’évolution, étudier les perspectives offertes à l’issue de la formation : réorientation vers un autre secteur d’activité, possibilité d’évolution au sein de l’entreprise, etc. Un bilan de compétences peut vous aider à faire le point et à construire votre projet.

 

Etape 2 : trouver sa formation.

Choisir un organisme de formation et une formation adaptée à son projet.

 

Etape 3 : faire une demande d’autorisation d’absence.

Rédiger une demande d’autorisation d’absence à son employeur en précisant l’intitulé de la formation, ses dates et sa durée, ainsi que l’organisme qui la réalise.

 

Etape 4 : faire une demande de financement

Ces demandes se font auprès des FONGECIF. Vous trouverez ci-dessous la liste des organismes pour chaque région.

Fongecif Alsace

Fongecif Aquitaine

Fongecif Auvergne

Fongecif Basse Normandie

Fongecif Bourgogne

Fongecif Bretagne

Fongecif Centre

Fongecif Champagne Ardenne

Fongecif Corse

Fongecif Franche Comté

Fongecif Guadeloupe

Fongecif Guyane

Fongecif Haute Normandie

Fongecif Ile de France

Fongecif Languedoc Roussillon

Fongecif Limousin

Fongecif Lorraine

Fongecif Martinique

Fongecif Midi Pyrénées

Fongecif Nord Pas de Calais

Fongecif Picardie

Fongecif Poitou Charentes

Fongecif Provence Alpes Côte d'Azur

Fongecif Réunion

Fongecif Rhône Alpes

 

Pour les auto-entrepreneurs : le FAF

Les FAF accompagnent les auto-entrepreneurs dans leurs démarches de financement de formation. Il existe trois FAF en France. C'est l'activité commerciale qui définit le FAF auquel vous appartenez :

  • Agefice : activité commerciale, activité industrielle, prestations de services (hors professions libérales)
  • FIFPL : activité libérale
  • FAFCEA  : activité artisanale (appartenant à la liste des métiers imposant une inscription au Répertoire des métiers).

 

Etape 1 : vérifier que vous faites les démarches auprès du bon organisme.

 

Etape 2 : remplir les formulaires de financement propre à chaque FAF.

Pour obtenir les documents propre à la formation que vous souhaitez faire, faites nous en la demande en cliquant ici.

 

Pour les demandeurs d'emploi : Pôle emploi peut prendre en charge votre formation

Pôle Emploi accompagne les demandeurs d’emploi et certains créateurs d’entreprise. Chaque conseiller a ses propres méthodes pour accompagner les citoyens dans la formation. Chaque région, chaque agence à sa propre politique de prise en charge.

Il faut aussi noter que le projet professionnel et la saisonnalité joue sur la prise en charge financière de la formation.

Dans tous les cas, il faut présenter son projet de formation à son conseiller. C'est à vous de bien préparer cet entretien et d'expliquer concrètement pourquoi vous souhaitez faire la formation.

Pôle Emploi utilise une plateforme dématérialisée « Kairos » qui permet pour nous de faire parvenir des devis à Pôle Emploi. Faites nous une demande de devis que nous transmettrons via la plateforme. Dès que vous l'aurez accepté, le conseiller le recevra automatiquement.

Si le conseiller accepte la prise en charge, nous recevrons l'accord par Kairos et reviendrons vers vous pour vous transmettre la bonne la bonne nouvelle !

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours