Comment financer son école d’éducateur spécialisé ?

Publié le 15 / 02 / 2019

Le concours d’éducateur spécialisé est le premier concours du domaine social en France. Le réussir vous permet d’intégrer une école d’éducateur spécialisé qui délivre en 3 ans le DEES : le Diplôme d’Etat d’Éducateur Spécialisé !

Pendant ces 3 ans de formation, 15 mois seront consacrés à des stages en entreprise vous permettant de financer une partie de votre formation et de vos études (logement, nourriture…).

Pour le reste, la question du financement est cruciale pour nombre de candidats et remet en question certaines vocations ou reconversions professionnelles. Pour autant, il existe des solutions de financements que vous pouvez explorer. Nous les présentons dans cet article. Bonne lecture !

Mais au fait, combien coûte une école d’éducateur spécialisé ?

Les prix peuvent varier d’une école à l’autre. Cela dépend du type d’école : publique (majoritairement des IRTS — Instituts Régionaux du Travail Social) ou privé. Voici quelques exemples de prix :

  • IRTS Paris. Pour les étudiants en «Formation Initiale», la formation est subventionnée par le Conseil Régional d’Île-de-France. Il reste à la charge de l’étudiant les droits d’inscription fixés par l’État et les frais de scolarité : 554 € par année. Pour les salariés, le prix est de 12 € de l’heure de formation, soit 25 200 € pour la formation complète.
  • IRTS Normandie-Caen. Le prix est de 730 € par année ( 278 € de frais d’inscription, 220 € de frais de scolarité, 15 € de médecine préventive, 217 € de Sécurité Sociale étudiante) pour les étudiants en voie directe. Pour les stagiaires en situation d’emploi, le coût est de 17 400 € pour la totalité de la formation !
  • IRTS Champagne-Ardenne. Pour les étudiants en voie directe, seuls les droits d’inscription et frais de scolarité seront à payer. Le montant n’est pas indiqué mais il ne doit pas dépasser 500 €. Pour les salariés déjà en CDI, le montant est nettement plus important : 26 887,05 €.

En fonction de votre situation, une école d’éducateur spécialisé peut vous revenir donc très chère ! Heureusement, les possibilités de financements sont nombreuses et en réalité peu de personnes payent leur école.

Se financer auprès de Pôle Emploi

Lorsque les dispositifs de financements existants (ceux des collectivités territoriales, des OPCA, …) ne peuvent prendre en charge votre projet de formation, vous pouvez vous rapprocher de votre conseiller Pôle emploi pour voir si vous pouvez bénéficier d’une Aide individuelle à la formation (AIF) qui contribuera au financement des frais pédagogiques de votre formation.

Votre projet doit être validé par votre conseiller Pôle Emploi au préalable.

L’AIF couvre l’intégralité du coût de la formation restant à votre charge,suite à l’intervention des autres financeurs. Elle est versée directement à l’organisme de formation.

La question de la rémunération pendant votre formation se pose également. Si vous êtes indemnisé en allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), allocation spécifique de reclassement (ASR) (en convention de reclassement personnalisé) ou allocation de transition professionnelle (ATP) (en contrat de transition professionnelle) ou allocation de sécurisation professionnelle (ASP) (en contrat de sécurisation professionnelle), vous conserverez celle-ci durant toute la durée de votre formation.

Dans le cas contraire, vous pouvez bénéficier d’une rémunération de formation Pôle emploi (RFPE).

Se financer auprès d’un OPCA

La procédure est la suivante :

  • Activer votre compte personnel de formation sur www.moncompteformation.gouv.fr
  • Faites une demande d’autorisation d’absence à votre employeur le temps de la formation. S’il refuse ou reporte, vous conservez vos crédits formation sur votre compte en attendant de les utiliser. S’il accepte, vous pouvez contacter votre OPCA.
  • Contactez votre OPCA et remplir un dossier. Dans la plupart des cas, l’OPCA transmet au demandeur à dossier à remplir pour la demande de prise en charge des frais liés à la formation (frais pédagogiques et rémunération). En général, il est également demandé de fournir le devis fourni par l’organisme de formation. Selon les OPCA, le formulaire peut également être téléchargé sur Internet.
  • Attendez la décision de l’OPCA. Le dossier doit passer en commission. Bien souvent, le candidat doit attendre 3 à 4 semaines avant d’avoir l’avis favorable ou défavorable de la commission sur un possible financement. La commission examine la situation du demandeur (diplômes, parcours professionnel…), la pertinence du projet, la formation demandée… et avoir les ressources nécessaires pour finance la formation. Le demandeur doit expliquer son projet dans une lettre argumentée et l’inclure au dossier. A noter que même si l’employeur accepte la demande d’absence pour formation du salarié, cela ne signifie en rien que l’OPCA acceptera de financer la formation du demandeur.
  • Si l’OPCA accepte de financer la formation, il peut rembourser l’entreprise ou procéder directement au paiement de la formation auprès du centre prestataire. Votre CPF en ligne est débité du crédit d’heures nécessaire à la réalisation de votre formation.

Se financer auprès du Conseil Régional

C’est une manière très courante de faire financer son école d’éducateur spécialisé. Dans ce cas, il vous faudra remplir certains critères qui sont propres à chaque Conseil Régional. Généralement, ces derniers cibles certaines catégories de populations et notamment les plus “fragiles” financièrement :

  • Demandeurs d’emploi
  • Etudiants
  • Contrats aidés

Il existe auprès de tous ces organismes de multiples façon de faire financer une formation. Rare sont ceux qui payent entièrement leur école d’éducateur spécialisé. Afin de pas complexifier vos démarches, nous avons décidés de se concentrer sur les trois moyens ci-dessus. Généralement, l’une des trois vous permet de faire financer votre formation.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours