Comment réussir le concours d’éducateur spécialisé ?

Publié le 16 / 02 / 2019

Le concours d’éducateur spécialisé est le principal concours du secteur social en France avec près de 20 000 candidats. Comme l’ensemble des concours sociaux, il est très sélectif car donnant accès à une formation demandée et dans un secteur qui recrute.

La France compte en effet près de 55 000 éducateurs spécialisés. Selon un rapport de l’ONISEP “le nombre des diplômés ne parvient pas à couvrir les besoins de la profession, en particulier, en région parisienne et dans les internats”.

La question que tous les candidats se posent est donc la suivante : comment réussir le concours d’éducateur spécialisé ? Dans cet article de blog, nous allons vous donner les conseils élémentaires afin d’optimiser vos chances d’être admis au concours.

Soyez sûr de vouloir devenir éducateur spécialisé

99 % des échecs au concours sont dus à une mauvaise préparation qui peut s’expliquer soit par un travail insuffisant, soit par un travail irrégulier ou tout simplement un travail mal ciblé.

Une des principales raisons qui font que les candidats ne travaillent pas suffisamment est un manque de motivation !

C’est la motivation qui vous fait travailler lorsque vous rentrez tard le soir, c’est encore elle qui vous fait lever le dimanche matin. Sans elle, il est presque illusoire de préparer le concours d’éducateur spécialisé.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable que chaque élève soit sûr et certain de vouloir devenir éducateur spécialisé. Comment s’en assurer ?

  • Renseignez-vous sur la profession. Pour cela des sites internet comme l’ONISEP sont un de vos meilleurs atouts.
  • Discutez avec des professionnels. Si vous avez un membre de votre famille qui travaille dans le secteur social ou même qui est éducateur spécialisé, c’est le moment d’aller lui parler. Les salons du secteur social sont aussi un des meilleurs moyens de rencontrer des personnes de la profession.
  • Découvrez le métier. L’idéal reste d’aller faire une journée d’insertion auprès d’éducateurs spécialisés. Sinon, quelques week-end passés dans une association à dominante sociale vous permettront de voir si vous avez une appétence pour le métier.

Renseignez-vous bien sur le concours

C’est bon, vous êtes sûr : le métier d’éducateur spécialisé est fait pour vous. Désormais, il faut savoir sur quoi vous allez travailler !

Première étape : savoir si vous êtes éligible pour passer le concours

Citons l’arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur spécialiséà ce sujet. Il recense tous les cas pour lesquels vous pouvez passer le concours. Vous devez remplir au moins une des conditions suivantes :

  • Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation.
  • Être titulaire de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités.
  • Être titulaire du diplôme d’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation.
  • Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV.
  • Être titulaire du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique et avoir exercé cinq ans dans l’emploi correspondant.
  • Être titulaire du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale et avoir exercé cinq ans dans l’emploi correspondant.
  • Avoir passé avec succès les épreuves de l’examen de niveau défini par l’arrêté du 11 septembre 1995.

Seconde étape : se renseigner sur les épreuves

Avant de commencer votre préparation, il faut savoir ce que l’on attend de vous et comment se déroule le concours.

Pour cela, rien de plus simple, rendez-vous sur notre article consacré au sujet “Quelles sont les modalités à connaître sur le concours d’éducateur spécialisé ?”

Nos conseils pour réussir votre préparation

Il ne suffit pas de travailler pour réussir son concours. Comme nous l’avons dit au-dessus, 99 % des échecs au concours sont dus à une mauvaise préparation.

Pour faire une bonne préparation, il faut :

  • Avoir le temps
  • Être organisé
  • Être accompagné

Premier conseil : commencez votre préparation suffisamment en avance

C’est un conseil simple mais qu’il est important de rappeler. Nous avons tout simplement constaté chez nos élèves que ceux qui préparent le concours suffisamment en avance ont des meilleurs résultats que ceux qui le préparent plus tard !

Notre conseil est donc le suivant : prenez votre temps. Sur un concours aussi sélectif, il faut avoir le temps de maîtriser la méthodologie, d’apprendre les cours de culture générale et surtout de pratiquer.

Une préparation commencée suffisamment en amont nous permet de cibler les points faibles du candidat puis de travailler dessus. Ceci n’est pas possible lorsqu’on dispose de moins de 6 mois de préparation.

Deuxième conseil : constituez-vous un programme de préparation, que vous pourrez tenir

Avoir une feuille de route claire et précise reste une obligation pour réussir le concours d’éducateur spécialisé. Vous constituer un programme permettra d’avoir une dynamique de travail, qui est souvent moins efficace lorsqu’on fait au jour le jour. Le calendrier permet aussi de mesurer ses résultats et de savoir si vous allez dans la bonne direction.

Ce programme doit cependant être réaliste. Nous voyons trop de candidats qui conçoivent des calendriers impossible à tenir avec des sessions de travail dépassant 5 heures. De même, on voit trop de calendriers où l’élève ne travaille pas la semaine et prévoit des plages de travail interminables le week-end.

Le risque de lâcher prise est dans ce cas plus qu’élevé. C’est pour cela que votre calendrier doit être personnalisé : en fonction de vos horaires de travail, de vos forces et de vos faiblesses !

Troisième conseil : entourez-vous des bonnes structures et des bonnes personnes

Plusieurs choix s’offrent à un élève pour préparer son concours d’éducateur spécialisé (et donc le réussir). L’idée ici n’est pas de défendre notre paroisse et de dire que les prépas en ligne (ou à distance) procurent les meilleures préparations.

Pour résumer, vous avez trois manières de préparer votre concours :

  • Se préparer seul
  • Faire une prépa en classe
  • Faire une prépa à distance / en ligne

Chacune des possibilités a ses avantages (par exemple le prix pour les prépa seules, l’encadrement pour les prépa en classe ou la flexibilité pour les prépa à distance) et ses inconvénients (par exemple l’absence d’accompagnement pour les prépa seules ou le prix pour les prépa en classe).

Le plus important reste donc de choisir la meilleure formule, c’est-à-dire celle qui convient à vos caractéristiques pour réussir votre concours d’éducateur spécialisé. Avec toujours comme idée que le plus important reste de bien travailler…

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours