Le concours d’éducateur de jeunes enfants

Publié le 03 / 05 / 2018

Pour devenir éducateur de jeunes enfants, vous devez intégrer un établissement de formation qui vous formera à l’obtention du DEEJE (Diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants). L’intégration dans un de ces établissements se fait par l’intermédiaire d’un concours. Cet article a pour objectif de vous présenter tout ce que vous devez savoir sur ce concours…

Bonne lecture 🙂

nb : certains établissements proposent une admissibilité commune pour les formations d’assistant de service social (ASS), d’éducateur spécialisé (ES) et d’éducateur de jeunes enfants (EJE). « Admissibilité commune », cela veut dire que tout candidat admissible dans l’un de ces établissements, peut faire valoir cette admissibilité pour accéder à l’épreuve d’admission dans les autres établissements.

Qui peut y postuler ? 🏃

Pour passer le concours EJE, vous devez remplir une des conditions suivantes :

  • Être titulaire du baccalauréat ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation.
  • Être titulaire de l’un des titres admis réglementairement en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités.
  • Être titulaire d’un diplôme d’accès aux études universitaires ou justifier de sa possession lors de l’entrée en formation.
  • Être titulaire d’un diplôme au moins de niveau IV (niveau baccalauréat) délivré par l’État et visé à l’article L. 451–1 du code de l’action sociale et des familles.
  • Être titulaire d’un diplôme du secteur paramédical délivré par l’État, homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles à un niveau au moins égal au niveau IV de la convention interministérielle des niveaux de formation.
  • Être titulaire du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture, du certificat d’aptitude professionnelle « petite enfance », du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique ou du diplôme d’État d’auxiliaire de vie sociale et justifier de trois ans d’expérience dans le champ de la petite enfance.

Les cas spéciaux ❗

Les candidats titulaires d’un diplôme de niveau III (niveau bac +2) du travail social mentionné dans l’annexe IV de l’arrêté du 16 novembre 2005 sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité. Plus concrètement, on parle des détenteurs du diplôme d’Etat d’assistant de service social, du diplôme de conseiller en économie sociale familiale, du diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé, du diplôme d’Etat d’éducateur technique spécialisé et du diplôme d’Etat relatif aux fonctions d’animation.

Les épreuves 📚

Elles sont divisées en deux parties : l’épreuve d’admissibilité et les épreuves d’admission.

En général l’épreuve d’admissibilité est composée de deux sous-épreuves. Ces sous-épreuves peuvent être :

  • un résumé de texte
  • une synthèse de texte(s)
  • une dissertation
  • un commentaire de texte

Les thèmes abordés par les textes et les sujets sont ceux du secteur social (le handicap par exemple). Vous trouverez toutes les cours et méthodologie sur notre plateforme (accès en cliquant ici). L’épreuve d’admissibilité dure généralement entre 3 et 4 h.

Elle est notée sur 20. Le principe de la note éliminatoire est répandu : elle est le plus souvent fixée entre 5 et 8 sur 20. Cette épreuve fonctionne comme un examen et non comme un concours : une note de 10 sur 20 suffit à être admissible.

L’épreuve d’admission est spécifique à chaque établissement. Vous aurez affaire soit à un oral individuel, soit à un oral individuel et un oral collectif (deux sous-épreuves). Chaque oral dure entre 30 et 45 min. De même, ces épreuves sont notées sur 20 et le principe de la note éliminatoire est répandu.

L’épreuve d’admission fonctionne comme un concours avec l’établissement d’un classement final.

L’inscription 📝

L’inscription se fait directement auprès des établissements de formation. Contactez-les pour y retirer le dossier. Certains établissements proposent de s’inscrire en ligne donc visitez leur site internet.

nb : vous pouvez postuler à autant d’établissements que vous voulez. Assurez-vous juste que les dates ne se chevauchent pas.

Comment se préparer ? 🚀

Pour se préparer, vous disposez de plusieurs solutions :

  1. Intégrer une préparation en présentiel (“une prépa”). Généralement, la préparation est de qualité ; le seul hic elle demande du temps… et de l’argent (en moyenne comptez minimum 1000 €).
  2. Vous préparez par vous-même avec des livres. Cela demande une bonne organisation, une discipline de fer et une motivation à tout épreuve !

L’objectif de PrepAcademy est d’abolir ce choix, puisque sur notre plateforme vous trouverez l’ensemble des contenus nécessaires, des outils de préparation complémentaires (calendrier de préparation, statistiques pour identifier ses axes de progression…) et enfin un accompagnement à distance par des professeurs.

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Vous avez passé le concours d’éducateur de jeunes enfants, vous le révisez en ce moment et vous pensez que j’ai oublié certains points, laissez un commentaire 😊

Venez découvrir nos préparations au concours d’éducateur de jeunes enfants sur www.prepacademy.fr !

A très vite !

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours