« PrepAcademy m’a rapidement aidé à m’organiser et à me fixer des objectifs »

Publié le 29 / 07 / 2018

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Iris et j’ai 20 ans. Je suis rentré cette année en école d’infirmière.

Avant, j’ai fait un baccalauréat ES. Durant mon année de terminale, je me suis longtemps posée la question de mon orientation. Ma mère est médecin donc j’étais attiré par le milieu médical. J’ai donc hésité entre m’orienter vers un BTS Services et prestations des secteurs sanitaire et social ou vers le métier d’infirmière !

Qu’est-ce qui vous a décidé ?

Je voulais absolument être au contact du patient. En discutant avec des professionnels, je me suis rendu compte que les deux formations étaient très différentes. Quand on est infirmière, on est soignante avant tout alors que lorsqu’on sort d’un BTS SP3S, on est amené surtout à avoir un rôle administratif. Je pense que cela m’aurait manqué de ne pas voir mes patients et de ne pas m’occuper d’eux !

Comment avez-vous connu PrepAcademy ?

Tout simplement par Google. J’ai cherché “préparation au concours infirmier” et PrepAcademy est apparu…

Que recherchiez-vous pour votre préparation ?

Au début, j’ai commencé à me préparer seule pendant un peu plus de deux mois. Honnêtement, ça se passait bien, j’étais globalement bien organisée et consciencieuse. Je faisais de bonnes journées de travail. Bon après, c’est sûr que certains moments où je devais travailler sont un peu passer à la trappe mais bon c’est le jeu.

Le truc, c’est qu’au bout d’un mois et demi, j’avais du mal à garder le rythme et surtout je ne savais pas où j’en étais : est-ce que je travaillais bien ? Est-ce que j’avais progressé ? Est-ce que je révisais les bons cours ? Je me posais pas mal de questions. C’est difficile quand on est seule et qu’on n’a jamais passé de concours de savoir comment faire !

Du coup, je dirai que je recherchais un accompagnement et un regard extérieur. Pas forcément quelqu’un, qui est derrière mon dos tout le temps mais quelqu’un qui — par moment — me dise si je vais dans la bonne direction.

Qu’est-ce qui t’a plu chez PrepAcademy ?

Ce que j’ai bien aimé, c’est la disponibilité de l’équipe. Franchement, c’est agréable de savoir que dès qu’on se connecte sur la plateforme, on peut échanger avec quelqu’un !

J’ai eu un membre de l’équipe au téléphone et il m’a rapidement aidé à m’organiser et à me fixer des objectifs. C’était trop bien car j’avais besoin de savoir si j’allais dans le bon sens.

Qu’est-ce qui a changé dans ta préparation après avoir commencé à te préparer avec PrepAcademy ?

Je ne sais pas pour les autres élèves mais moi, la grande différence s’est faite dans l’organisation. Avant j’avais un plan précis que je respectais certes. Mais je faisais quand même des erreurs : je ne mettais pas forcément l’accent sur le bon cours ou le bon exercice ou encore je ne m’accordais pas de plages de révisions ! Je bachotais trop en réalité.

Ensuite, j’avais bien plus confiance en moi. Je savais que je mettais toutes les chances de mon côté. Mon organisation était carrée et dès que j’avais une difficulté, je savais que quelqu’un m’aiderait à la résoudre. Ça fait un bien fou !

J’ai pu aussi échanger sur le concours avec des membres de l’équipe pédagogique, ce que je ne pouvais pas faire chez moi. J’ai donc mieux compris les attentes des correcteurs, comment bien structurer son devoir etc.

Quel conseil donnerais-tu à ceux qui préparent un concours paramédical ?

Soyez bien sûr que ce métier vous plaira. J’ai vu des personnes arriver en école d’infirmière sans réellement savoir en quoi cela consistait. Le mode de vie n’est pas le plus facile : on travaille le week-end, parfois la nuit, on voit des choses dures. Après on est fier de ce que l’on fait mais cela ne peut clairement pas convenir à tout le monde !

Concernant le concours, je dirai de ne pas se contenter d’apprendre ses cours de culture générale : constituez-vous une vraie culture sanitaire et sociale notamment avec des revues de presse. Ensuite, il faut que votre devoir soit très structuré et argumenté. Cela paraît simple à vue d’œil mais cela demande du travail.

Sur les tests d’aptitude, surtout ne restez pas avec un concept non compris. Je pense que bachoter sans réellement comprendre est plus improductif qu’autre chose pour cette épreuve.

Pour l’oral, structurez bien votre discours surtout. Montrez que votre choix de devenir infirmière est réfléchi. Cela vous donnera confiance et plaira au jury.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours