Quelles questions pose-t-on à l’oral du concours aide-soignant ?

Publié le 16 / 02 / 2019

Si vous êtes amené à passer l’oral du concours aide-soignant c’est :

  • Soit que vous avez réussi avec succès les épreuves écrites (autrement appelées épreuves d’admissibilité).
  • Soit que vous avez été dispensé de ces mêmes épreuves écrites.

Dans tous les cas, votre oral se déroulera de la même manière : 10 minutes de préparation, 10 minutes de présentation et de questions sur votre exposé puis 10 minutes de questions sur votre parcours, vos motivations, votre projet professionnel etc.

Dans cet article, nous nous intéressons à la dernière partie. C’est un sujet sur lequel nos élèves qui passent l’oral aide-soignant nous interrogent souvent : quelles questions va-t-on me poser ? Que va-t-on me demander ? Nous avons donc recensé les 5 principales questions (ou demandes) que posent un jury.

Présentez-vous !

C’est très souvent de cette manière que début l’échange avec le jury. Ce dernier se présente (nom, prénom et qualification) puis vous demande alors d’en faire de même.

C’est la partie la plus importante de l’entretien ! Vous avez 2–3 minutes complètement dédiées. Il faut en profiter pour marquer le coup et avoir un discours impactant. Vous ne pouvez vous contenter de vous présenter rapidement en 30 secondes ou 1 minute.

Nous conseillons à nos élèves d’organiser leur présentation de la manière suivante :

  • Prénom + Nom + Âge
  • Présentation dans les grandes lignes du parcours professionnel et/ou scolaire
  • Explication de pourquoi vous souhaitez devenir aide-soignant

Pourquoi voulez-vous devenir aide-soignant ?

Autre question classique que va vous poser le jury ! Ici, vous n’avez pas le droit à l’erreur : votre réponse doit être tout simplement parfaite. Dans le cas contraire, le doute s’installera chez le jury et il vous faudra cravacher pour changer cela…

C’est pour prévenir cette question que nous vous conseillons d’en parler dès votre présentation. Cela permet dès les premiers instants de mettre le jury dans de bonnes conditions : comprenant pourquoi vous souhaitez devenir aide-soignant, ils seront plus attentifs le reste de l’entretien.

Après votre diplôme d’aide-soignant, souhaiteriez-vous devenir infirmière ?

C’est LA question piège par excellence ! Attention à ce que vous allez répondre et comment vous allez vous justifier. Nous avons recensé plusieurs scénarios possibles :

  • Vous ne souhaitez pas devenir infirmière. Dans ce cas là, expliquez pourquoi sans dévaloriser le métier d’infirmière et en mettant celui d’aide-soignant.
  • Vous ne savez pas ou hésitez. Nous vous conseillons de dire que ce n’est pas à l’ordre du jour, que vous avez envie de progresser dans le métier d’aide-soignant mais que d’ici 5–10 ans, vous vous poserez tout simplement la question.
  • Vous voulez devenir infirmière. C’est le cas le plus compliqué ! Personne n’a envie d’entendre que sa formation sert de tremplin à une autre… Nous vous conseillons alors de dire la même chose que pour le scénario précédent, à savoir que votre objectif reste de devenir aide-soignant et d’en d’apprendre le métier mais que celui d’infirmière vous intéresse également et que vous vous poserez certainement la question. Soyez honnête sans pour autant que le jury se dise “dans un an, elle fera autre chose”…

Quelles sont vos 3 qualités ? Quels sont vos 3 défauts ?

Un grand classique de l’oral du concours d’aide-soignant. En général, les élèves arrivent à citer leurs qualités. Le premier défaut est facile à trouver, le second un peu moins et le troisième très compliqué !

Votre préparation doit donc mettre l’accent sur :

  • Trouver 3 défauts cohérents.
  • Justifiez chaque qualité et chaque défaut. En effet, il ne suffit pas de les citer. Pour les qualités, prouvez par vos expériences personnelles qu’elles sont bien réelles. Pour les défauts, expliquez en quoi ils consistent et dites au jury que vous travaillez pour les améliorer.

Avez-vous une question à poser au jury ?

C’est la dernière question avant la fin. Répondre “non” à ce moment témoignera d’un manque de curiosité auprès du jury. A l’inverse poser une question “bateau” (par exemple “quand aurais-je les résultats ?”) laissera une mauvaise impression.

La meilleure solution dans ce cas est d’avoir bien écouté les présentations du jury. Vous pouvez alors demander des précisions sur le parcours d’un des membres du jury ! Outre que c’est toujours intéressant de pouvoir échanger avec un professionnel, cela montrera que vous savez écouter et que vous êtes curieux !

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours