Jeudi 05 janvier 2023

Réussir sa formation

Partager l'article sur :

Les atouts pour réussir une formation : notre top 10

Comment bien réviser et éviter le stress ? Peut-on allier ses études et sa vie personnelle ? Découvrez les 10 atouts pour réussir sa formation !

10 atouts pour réussir une formation

Au moment d’entamer (ou reprendre) des études, de nombreuses personnes se posent la même question : quelles sont les clefs de la réussite ? En effet, sans respecter certains prérequis, il arrive que des élèves passent à côté de leur formation. Comment s’organiser lors des périodes de révision ? Est-il recommandé de travailler plusieurs heures de suite ? Quelles qualités favorisent l’apprentissage ? Vie personnelle et études peuvent-elles être conciliées ? Pour éviter les mauvaises surprises, voici les atouts pour réussir une formation !

Conseil n°1 : choisir le bon formateur

En général, la qualité de votre formation repose sur l’institut de formation et ses professeurs. Ils délivrent un contenu auquel vous n’auriez pas eu accès en temps ordinaire. Le choix de l’organisme de formation qui vous accompagne dans ces études est donc primordial. En d’autres termes, bien sélectionner votre formateur est la première étape pour optimiser ses chances de réussite dans un cursus. 

Contrairement à une préparation au concours qui peut être réalisée seule, pour obtenir un diplôme, vous êtes obligé de passer par un établissement de formation. Qu’il s’agisse d’un enseignement en classe ou à distance, voici nos conseils pour trouver un organisme de qualité : 

  • La formation et le diplôme délivré sont reconnus par l’État
  • L’organisme de formation est agréé (Qualiopi ou Data Dock)
  • La formation propose un contenu complet, basé sur des attendus nationaux
  • Les ressources pédagogiques sont nombreuses et variées
  • Un suivi régulier et personnalisé est garanti
  • Les modalités d’examen correspondent aux critères officiels

Votre formation doit aussi prévoir la possibilité d’être en immersion professionnelle. Autrement dit, l’élève est en capacité de réaliser un stage professionnel, une alternance ou a minima des mises en situation professionnelles.

Ainsi, en optant pour une offre de formation qualitative, vous avez la garantie d’une progression rapide, durable mais surtout de décrocher un diplôme officiel en fin de parcours.

Conseil n°2 : avoir une motivation en béton

La motivation est un autre atout majeur pour entreprendre, réaliser et réussir sa formation. La perte de motivation chez les élèves est souvent la première source d’abandon en cours de route. Pour éviter de gaspiller votre temps et votre argent, mieux vaut faire le plein de motivation avant et pendant votre formation. 

Il est donc essentiel de démarrer votre cursus avec un projet professionnel concret. Il peut s’agir d’une reconversion professionnelle, d’une réorientation, d'un retour à l’emploi ou même d’une évolution professionnelle. Dans tous les cas, ce projet a mûri dans votre esprit et vous donne les raisons principales pour vous lancer. 

Ensuite, pour mener à bien votre apprentissage, gardez votre plan en tête. Si vous êtes victime de coups de mou, vos objectifs servent alors de moteur et de source de motivation ! Votre projet professionnel donne également du sens aux heures de révisions et aux examens que vous passez.

Pour vous motiver et rendre vos études concrètes, voici les questions à se poser :

  • Pourquoi avoir choisi ces études / ce projet professionnel ?
  • Qu’est-ce qui me plaît dans le poste que je vise ?
  • Comment je vois mon futur d’ici quelques années ?
  • Quels sont mes objectifs de formation ?

Conseil n°3 : soigner son environnement de travail

Un environnement de travail sain est aussi un atout, souvent négligé par les élèves, pour réussir une formation. Évidemment, il faut éviter la surcharge de travail, risquant de diminuer le taux de motivation. D’ailleurs, chez PrepAcademy, nous recommandons à nos élèves de travailler sept heures par jour maximum.

Néanmoins, un bon environnement de travail ne se résume pas qu’à la cadence de travail. L’élève doit aussi diminuer son exposition aux écrans, surveiller son sommeil et son alimentation et éviter de s’enfermer durant son temps de formation. Pendant vos révisions ou vos cours, bannissez le téléphone (ou toute autre distraction) pour être concentré à 100 %.  

Comme pour le sport, faire des pauses permet de ménager son système nerveux et de recharger les batteries. Nous vous conseillons par exemple de pratiquer un loisir, comme une activité physique ou culturelle. En bref, lorsqu’un étudiant suit une formation, il doit prendre du temps pour soi. C’est le meilleur moyen pour résister au stress. 

Conseil n°4 : faire preuve d’autonomie

Même si votre formation se déroule au sein d’un organisme et que vous êtes entouré d’une équipe pédagogique, l’autonomie est une qualité indispensable. En effet, il est impératif de gérer son avancement. En dehors des cours et des rendez-vous avec vos professeurs, vous êtes capable de préparer des exercices, réviser des fiches ou encore moduler votre emploi du temps. 

L’autonomie induit de connaître son mode de fonctionnement. Vous devez vous demander quelle méthodologie de travail vous convient le mieux. Par exemple, si vous optez pour une formation à distance, votre formation est bien plus flexible. Vous adaptez donc vos révisions selon vos préférences (travailler le jour ou la nuit, se fixer X heures de travail dans la semaine, etc.). 

Si vous manquez de méthodologie, pas de panique : la confiance en soi et la maturité s’acquièrent au fur et à mesure du temps, grâce aux conseils et aux erreurs. 

Quoi qu’il en soit, sans travail personnel, vous aurez du mal à valider votre formation. Bien que les professeurs soient à vos côtés pour donner des conseils et vous faire progresser, c’est à vous de réaliser la majorité du travail. 

Conseil n°5 : miser sur la pratique

La théorie c’est bien, la mise en pratique c’est mieux ! En suivant des études, vous vous formez à un métier spécifique (plus généralement à un secteur d’activité). Pour briller lors de l’examen final, il est souvent recommandé d’acquérir une expérience professionnelle, aussi minime soit-elle.

Dans le premier conseil, nous vous disions de choisir une formation qui inclut des mises en pratique. Il faut donc que votre établissement soit en mesure de fournir des conventions de stage. Dans l’idéal, votre cursus est accessible en apprentissage et vous pouvez trouver une alternance. Il est d’ailleurs fréquent que l’établissement de formation signe des partenariats avec des entreprises pour faciliter l’alternance.

Pour en savoir plus sur l’apprentissage : Comment trouver une alternance ? notre guide pratique 

Par exemple, chez PrepAcademy, toutes nos formations sont ouvertes aux alternants. Nos apprenants ont aussi la possibilité de demander une convention de stage à n’importe quel moment de leur formation. Envie de découvrir nos parcours diplômants ? 

JE DÉCOUVRE LE CATALOGUE DE FORMATIONS !

Conseil n°6 : contacter ses professeurs

Ne vous enfermez pas ! Vos professeurs et les équipes pédagogiques sont vos premiers alliés lors de votre formation. Il faut donc les solliciter régulièrement pour éviter de stagner dans vos études. 

N’ayez pas peur de poser une question. Il s’agit de professionnels spécialisés dans l’éducation, habitués à faire face à tout type de profil d’élève. Mieux vaut soulever une question évidente plutôt qu’être bloqué pendant des semaines. 

Chez PrepAcademy, nos professeurs sont experts de leur domaine. En plus de proposer des cours et des exercices complets, ils mettent en place des méthodes de travail efficaces. Si vous avez quelques lacunes dans une matière, nos professeurs font des remises à niveau adaptées à votre profil. 

JE DÉCOUVRE LA MÉTHODE PREPACADEMY

Conseil n°7 : faire appel à la force de groupe

Dans le cadre d’une formation en ligne, les élèves redoutent parfois de se retrouver seuls. Cependant, de nombreuses écoles de formation à distance proposent des espaces de dialogue et d’interaction. Par exemple, vous pouvez avoir accès à des forums, des groupes sur les réseaux sociaux ou échanger via des messageries instantanées. 

Partager des interrogations, confronter ses idées… Ces méthodes permettent de progresser rapidement mais aussi de se rassurer. En cas de blocage sur une notion ou une partie du cours, en plus de solliciter vos professeurs, vous pouvez demander l’avis aux autres étudiants

Dans la même idée, les lauréats de promotions précédentes ou les professionnels du secteur/métier que vous ciblez peuvent vous donner des conseils de réussite. S’entourer de personnes compétentes est donc un atout à utiliser lors de votre formation.

Conseil n°8 : planifier son calendrier de formation

Comme nous l’avons dit, l’avantage d’une formation à distance réside dans sa flexibilité. Autrement dit, l’étudiant organise son emploi du temps comme il le souhaite. Vous pouvez donc fixer des temps de révisions ou des rendez-vous pédagogiques, tout en continuant à occuper votre emploi actuel ou en ayant une vie de famille. 

Cependant, vous devez être consciencieux et avoir un bon sens de l’organisation. Planifier votre calendrier de travail est un atout indéniable lors de votre formation. Pour procéder correctement, estimez vos capacités de travail. Ainsi, vous pouvez fixer une date prévisionnelle à laquelle passer votre examen final. Cette date sert de base pour échelonner vos révisions, module par module. 

Si vous vous formez en présentiel, une grande partie de votre emploi du temps est fixé au préalable par l’administration de l’établissement. Pourtant, une planification est tout de même nécessaire, notamment pour organiser votre travail personnel et ne pas accumuler de retard

Conseil n°9 : être curieux et ouvert d’esprit

Quel que soit votre domaine d’activité, la curiosité est une force au cours de votre formation. Premièrement, elle permet d’approfondir vos connaissances et vos cours, en posant régulièrement des questions aux intervenants. En d’autres termes : soyez proactif !

Deuxièmement, la curiosité alimente votre ouverture d’esprit. Renseignez-vous sur l’univers qui entoure votre secteur. Même si vous avez élaboré un projet professionnel, rien n’est figé et tout peut évoluer. Vous pouvez découvrir de nouveaux métiers, des enjeux spécifiques ou des missions plus intéressantes. 

En restant au courant des évolutions et de l’actualité de votre activité, vous augmentez vos chances au moment de l’examen. Concrètement, les épreuves se basent souvent sur un événement récent touchant le domaine. Par exemple, si vous souhaitez devenir conducteur de travaux, restez informé sur les nouvelles normes de construction.

Conseil n°10 : se remettre en question

L’échec n’est pas une fatalité ! Si vous obtenez une mauvaise note lors d’un examen blanc, prenez en compte les corrections. Votre progression dépend de votre résilience, c’est-à-dire votre capacité à rebondir dans les moments difficiles. En réalité, même en cas de réussite, la remise en question est indispensable. La perfection est rarement atteignable et tout conseil est bon à prendre.

Au cours de votre formation, octroyez-vous des moments de réflexion personnelle. Faites le bilan sur ses objectifs de façon régulière. Si vous avez pris un peu de retard, ce suivi permet de remettre en question votre méthode de travail et de l’adapter pour retrouver une performance optimale.

 

Vous savez désormais les atouts majeurs qui vous feront réussir votre parcours de formation. Pour éviter les pièges du stress et la baisse de motivation, essayez de mettre à profit ces conseils dès que vous le pouvez. Si vous cherchez un suivi personnalisé et complet, menant à un diplôme reconnu par l’État, découvrez les formations de PrepAcademy !

JE VEUX ME FORMER AVEC PREPACADEMY !

 

Crédits photo : « ©[instaphotos] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment faire financer sa formation en France ?

Réussir sa formation

23 / 01 / 2019

Comment faire financer sa formation en France ?

Il existe plusieurs modes de financement de sa formation en France. Ils sont accessibles selon votre statut individuel. Découvrez comment faire !

Hugo Messina

Hugo Messina

Quelle formation pour la fonction publique ?

Réussir sa formation

24 / 03 / 2021

Quelle formation pour la fonction publique ?

Pour entrer dans la fonction publique, il faut réussir un concours et suivre une formation. Découvrez le parcours à suivre pour devenir fonctionnaire !

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Le congé formation fonction publique

Réussir sa formation

31 / 03 / 2021

Le congé formation fonction publique

Pour les agents de la fonction publique, le congé formation permet d'envisager une évolution des compétences ou une reconversion professionnelle.

Mélie Castelain

Mélie Castelain