Mercredi 20 janvier 2021

Autres

Partager l'article sur :

Comment choisir sa formation professionnelle ?

Il n'est pas toujours facile de choisir sa formation professionnelle : dans chaque secteur d'activité, les offres de formations sont nombreuses. Quels sont les critères à prendre en compte pour être sûr de faire le bon choix ?

Comment choisir sa formation professionnelle ?

Qu'il s'agisse de faire évoluer ses compétences, de se former à un métier ou d'envisager un changement de poste voire de secteur d'activité, la formation professionnelle concerne plus de 30% des français chaque année selon l'OCDE. Il n'est donc pas question de faire son choix à la légère. D'autant plus que, avec un marché du travail en pleine mutation, elle représente souvent le seul moyen d'acquérir les nouvelles compétences indispensables pour rester dans la course.

Certaines formations sont imposées par l'employeur ou par la branche d'activité (formation obligatoires) et sont d'ailleurs souvent organisées pendant le temps de travail. Mais lorsque ce n'est pas le cas, on peut vite se sentir perdu face à l'offre qui émane des différents centres, écoles et autres instituts. Quel type de formation choisir ? A distance ou en présentiel ? Vers quel organisme se tourner pour obtenir un financement ?

Pour vous, PrepAcademy fait le point sur les critères à prendre en compte pour être sûr de faire le bon choix.

Faire le point sur son projet professionnel

Avant de s'engager dans une formation, mieux vaut être sûr de son projet professionnel. Avoir un plan d'action clair va vous aider à faire votre choix et à vous diriger vers les bons interlocuteurs. 

La question à vous poser est donc la suivante : quel est objectif que cette formation va m'aider à atteindre ?

  • Apprendre un métier ou changer de métier
  • Obtenir de nouvelles responsabilités
  • Actualiser vos connaissances

La réponse est propre à chacun, mais en fonction de celle-ci vous n'allez pas choisir la même formation : contenu, durée, accompagnement, stage d'application, diplôme. Ce sont là autant de critères qui vont en découler. 

En fonction des cas, il peut s'avérer nécessaire de passer par un bilan de compétences. Dans tous les cas, plusieurs organismes peuvent vous accompagner dans votre choix de formation professionnelle. Certains d'entre eux ont également un rôle à jouer dans son financement, comme nous allons le voir ensuite.

Cette future formation sert un projet de reconversion professionnelle ? Retrouvez toutes les infos utiles dans notre guide Se reconvertir professionnellement : comment faire ?

Le financement de la formation

Le coût d'une formation professionnelle est extrêmement variable : de quelques centaines à plusieurs milliers d'euros. Fort heureusement, il est souvent possible de la faire partiellement voire totalement financer. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers plusieurs organismes en fonction de votre situation :

  • Votre Conseil régional, sous conditions de ressources notamment.
  • Votre employeur si cette formation accompagne un projet d'évolution professionnelle ou encore une actualisation de vos connaissances. Ce dernier pourra d'ailleurs se tourner à son tour vers un organisme financeur : l'OPCO de sa branche.
  • TransitionPro (anciennement Fongecif) si vous êtes salariés et que cette formation sert un projet de reconversion professionnelle.
  • Pôle-emploi, ou la Mission locale en fonction de votre âge si vous êtes demandeur d’emploi.
  • L’APEC si vous êtes actuellement cadre.
  • Cap emploi si vous êtes en situation de handicap
  • CPIR dans les autres cas.
  • La plateforme Moncompteformation, pour mobiliser vous-mêmes vos droits à la formation.

Plus d'infos dans notre article Comment faire financer sa formation en France ?

Pour bénéficier d'un financement, il vous faudra alors choisir un des organismes éligibles ou sélectionnés par votre financeur. Tous les centres de formation ne le sont pas. En outre, pour être financée par un de ces tiers, la formation que vous choisirez devra nécessairement être certifiante ou diplômante. 

Formation diplômante, certifiante et qualifiante, comment s'y retrouver ?

Il existe trois grands types de formations, en fonction du document qui en sanctionne la réussite.

La formation diplômante : à l'issue de la formation, l'élève obtient un titre ou diplôme reconnu par l'État français. Il existe plusieurs catégories de diplômes qui peuvent concerner les personnes en formation professionnelle :

  • Diplôme d'État (DE), il s'agit de diplômes délivrés par les différents ministères, du CAP jusqu'au MASTER. Certains DE plus professionnels, comme celui d'aide-soignant ou d'éducateur spécialisé par exemple, conditionnent l'accès à une profession. 
  • Titre ou diplôme reconnu par l'État. Cette reconnaissance ce matérialiser par l'inscription du titre ou diplôme au RNCP (Répertoire National de la certification professionnelle).
  • Diplôme visé par l'État, délivré par des instituts ou écoles privés (école de commerce, CCI...), sur lequel l'État appose sa signature. 

La durée de formation associée à l'obtention d'un diplôme est généralement de un an minimum. Lorsqu'il s'agit d'apprendre un (nouveau) métier, le diplôme reste la voie à privilégier.

La formation certifiante : le certificat délivré est reconnu par la branche d'activité et la formation répond à des normes précises, notamment ISO 9001 et AFNOR, gages de qualité. La durée de formation est souvent plus courte mais permet d'acquérir les compétences professionnelles essentielles dans le cadre d'une spécialisation ou d'une évolution par exemple. 

La formation qualifiante, ou non certifiante : l'apprenant obtient un certificat de qualification professionnelle (CQP) qui atteste des compétences acquises pendant la formation. Le CQP est le plus souvent reconnu par les employeurs de la branche concernée. Il est généralement associé à une formation courte. 

Le type de formation est à choisir en fonction de votre objectif professionnel. Parfois, l'accès à une profession est conditionné par l'obtention d'un Diplôme d'État, ce qui ne laisse pas le choix au candidat. 

Bien choisir son centre de formation

Une fois que vous savez vers quel type de formation vous voulez ou devez vous diriger, il devient plus facile de choisir sa future école. En effet, il existe différentes catégories de centres de formation professionnelle : privés, publics, CFA, instituts de formation délivrant des diplômes d'État... Le choix est vaste ! Il n'y a pas de type d'établissement à privilégier plutôt qu'un autre, du moment qu'ils proposent la formation de votre choix. 

Dans tous les cas il est indispensable de prendre contact avec votre futur centre de formation avant de vous engager afin de vérifier qu'il réponde bien à vos critères :

  • Est-il possible de faire cette formation en alternance ? Comment s'organisent les enseignements ?
  • Quel est le taux de réussite au diplôme ou au certificat ?
  • L’organisme est-il reconnu par l’Etat ? Affiche-t-il clairement son numéro d’activité de formateur ou d’organisme de formation ?
  • Possède-t-il la certification Data-Dock ?
  • Figure-il sur le catalogue des formations Pôle-emploi, de votre OPCO ou tout autre organisme financeur ?

Ce sera également le moment de soulever la question du coût de la formation et de la reconnaissance du titre, diplôme ou certificat obtenu. Concernant ce dernier point, il ne faut pas hésiter à prendre contact avec un employeur ou professionnel de la branche d'activité visée afin de s'assurer de la considération du document obtenu sur le marché de l'emploi.

Enfin, prenez le temps de comparer plusieurs centres de formation. Les sommes engagées sont souvent considérables, il ne faut donc pas se décider à la légère. Grâce à internet, il est possible de consulter très facilement les avis des anciens élèves, c'est une étape à ne pas négliger !

Formation présentielle ou distancielle, comment faire le bon choix ?

Dans certains cas, il vous sera possible de choisir entre formation présentielle (en centre) ou formation distancielle (à distance). Là encore, il n'existe pas un type de formation mieux que l'autre, car tout dépend de votre organisation et de vos préférences personnelles. Aujourd'hui, la formation à distance est surtout digitale (en ligne). En effet, les cours par correspondance ne correspondent plus vraiment aux attentes des apprenants (réactivité et disponibilité des professeurs, contenus interactifs, cours vidéos, classes virtuelles etc).

Quelles sont les différences fondamentales entre ces deux modes d'enseignement ?

 

  Formation présentielle Formation distancielle
Organisation du temps de formation Les jours et les horaires de cours sont imposés. Les périodes de congés définies dès le début de la formation. La présence de l'apprenant au centre de formation est requise. Certains élèves ont besoin d'un cadre strict pour être assidu. L'élève s'organise selon ses disponibilités pendant la durée de la formation. Cela convient aux élèves qui sont autonomes dans leur travail. Il est possible de garder une activité professionnelle en parallèle. 
Disponibilité des professeurs et suivi Les professeurs sont disponibles pour répondre aux sollicitations des élèves pendant les cours, et parfois en dehors des cours par mail notamment. Cependant, les professeurs ne peuvent pas faire du cas par cas en classe et se partagent entre les différents élèves. Les professeurs répondent aux sollicitations des élèves à la demande. En fonction des écoles, ils peuvent être disponibles 6 à 7 jours par semaine ! Leurs réponses sont individualisées.
Contenu de la formation Le programme de formation est prédéfini et conçu pour s'adapter à la majorité des apprenants. Il faut donc avancer au rythme du groupe.  Le programme peut s'adapter aux besoins de l'élève voire être réalisé sur mesure.

Autre différence : le coût de la formation, qui est souvent bien plus élevé en présentiel. 

Vous l'avez compris, le choix dépend surtout de votre personnalité et de vos préférences. Dans tous les cas, stages et alternance sont possible et le titre, diplôme ou certificat obtenu en fin de formation a la même valeur. Les organismes financeurs ne font pas non plus de différence entre ces deux types d'organisations . 

Depuis le début de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19, il semble cependant plus sûr de s'orienter vers un centre de formation qui propose de suivre les cours à distance. Attention cependant, certains centres spécialisés dans les formations présentielles ne se sont que récemment tournés vers des solutions à distance, dont la méthodologie est plus ou moins bien maîtrisée... Lorsque l'on opte pour une solution distancielle, mieux vaut se tourner vers des spécialistes de la formation en ligne !

Découvrez en détail quels sont les avantages de la formation à distance.

 

Spécialiste de la préparation et de la formation en ligne, PrepAcademy accompagne depuis 2016 les candidats dans leur projet professionnel.

 

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical. Il permet aux candidats d’entrer en formation d’ambulancier et ainsi d’exercer ce métier rapidement.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI est l’autre nom donné au concours infirmier, en référence aux Instituts de Formation en Soins Infirmier qui préparent leurs élèves à devenir infirmier. C’est un concours sélectif qui recense chaque année près de 200 000 candidats.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux