Comment choisir mon école d’auxiliaire de puériculture ?

Publié le 23 / 04 / 2019

Vous avez décidé de devenir auxiliaire de puériculture. Vous avez préparé le concours. Vous avez passé les épreuves écrites. Vous avez passé les épreuves orales. Et vous êtes admis en institut de formation d’auxiliaire de puériculture.

Dans le cas, où vous avez été admis dans plusieurs instituts, il va vous falloir choisir l’école dans laquelle vous allez étudier ! C’est un choix important car vous allez passer les 10 prochains mois dans l’école que vous aurez choisie.

Chez PrepAcademy, lorsque nous choisissons les articles sur lesquels nous allons écrire, nous faisons en sorte de s’appuyer sur les interrogations de nos élèves. Et chaque année, la question du choix de l’école revient.

L’objectif de cet article est donc de vous donner les clés pour faire le bon choix. Bonne lecture !

Premier critère : la proximité géographique

C’est le critère numéro 1. Vous allez étudier pendant 10 mois afin de devenir auxiliaire de puériculture. Vous allez avoir du travail car vous allez devoir jongler entre les enseignements théoriques et pratiques.

Il est donc important que vous puissiez vous rendre facilement à l’institut de formation. Ce dernier doit — dans l’idéal — se situer non loin de chez vous!

Rajouter à l’intensité de la formation, un temps de transport trop long peut mettre à mal votre capacité de travail et donc votre pleine réussite au cours de vos 10 mois de formation.

Deuxième critère : le bassin d’emploi

L’objectif du concours est de sélectionner celles et ceux qui feront les meilleures auxiliaires de puéricultrice de demain. Il faut donc garder à l’esprit que dans moins d’un an, vous serez amené à travailler.

L’école que vous allez rejoindre doit donc se situer idéalement dans un bassin d’emploi dynamique dans le domaine de la puériculture.

D’une manière générale, le métier d’auxiliaire de puériculture est pourvoyeur d’emplois en France mais faites attention à certaines situations régionales ou départementales défavorables.

Troisième critère : le “feeling” avec l’équipe administrative et professorale lors des oraux

Les oraux sont souvent l’occasion des premiers échanges avec les équipes de l’institut de formation. Vous allez notamment être en contact avec l’administration qui vous transmettra les informations nécessaires en vue de vos oraux. Puis vous allez échanger avec le corps professoral et les professionnels, lors de l’oral et même après !

Aussi courts que peuvent paraître ces moments, ils permettent au candidat d’avoir un premier feeling sur l’institut de formation d’auxiliaire de puériculture.

Ce critère est évidemment à prendre en compte lors de votre choix. La formation est aussi un moment de plaisir pendant lequel vous allez apprendre les tenants et aboutissants de votre futur métier. Autant le faire avec les bonnes personnes.

n-b : à l’inverse de certaines filières — commerce, ingénieurs… — il n’y a pas de classement des écoles d’auxiliaire de puériculture. Cela est essentiellement dû au fait que le diplôme est d’Etat (diplôme français ou certificat délivré obligatoirement par un ministère). Ainsi sauf cas exceptionnel, la renommée éventuelle d’une école n’est pas un critère pertinent à prendre en compte car reposant essentiellement sur des “on-dit”.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours