Lundi 07 mai 2018

Autres

Partager l'article sur :

Comment se déroule le concours d’auxiliaire de puériculture ?

Règles de sélection, organisation des épreuves, modalités d'examen : découvrez comment se déroule le concours d'auxiliaire de puériculture !

Comment se déroule le concours d’auxiliaire de puériculture ?

Cet article a été mis à jour en 2022

Le concours IFAP, autrement appelé concours d’auxiliaire de puériculture est le troisième concours du paramédical le plus important en France. Il est passé par les élèves souhaitant intégrer un IFAP (un Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture).

Il n’existe pas de statistiques officielles sur le nombre de candidats au concours d’auxiliaire de puériculture. En effet, chaque institut de formation est responsable de l’organisation de son concours. Néanmoins, on estime chaque année qu’un peu de moins de 10 000 candidats passent le concours d’auxiliaire de puériculture. Le taux de sélectivité (lui aussi estimé) serait compris entre 20 et 25% selon les années.

Le concours d’auxiliaire de puériculture est régi par l’Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puéricultureDedans vous y trouverez tout ce que vous devez savoir sur le concours. C’est l’objet de notre article !

Le concours d’auxiliaire de puériculture se compose d’une sélection sur dossier et d’une épreuve d’admission

Première étape avant l’admission en institut : l'examen du dossier de candidature. Les pièces à fournir sont les suivantes :

  • Une pièce d'identité ;
  • Une lettre de motivation manuscrite ;
  • Un curriculum vitae ;
  • Un document manuscrit relatant, au choix du candidat, soit une situation personnelle ou professionnelle vécue, soit son projet professionnel en lien avec les attendus de la formation. Ce document n'excède pas deux pages ;
  • Selon la situation du candidat, la copie des originaux de ses diplômes ou titres traduits en français ;
  • Le cas échéant, la copie de ses relevés de résultats et appréciations ou bulletins scolaires ;
  • Selon la situation du candidat, les attestations de travail, accompagnées éventuellement des appréciations et/ou recommandations de l'employeur (ou des employeurs) ;
  • Le cas échéant, uniquement pour les rentrées de septembre 2020 et de janvier 2021, une attestation de suivi de préparation au concours d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture au cours de l'année 2019-2020 ;
  • Pour les ressortissants hors Union européenne, une attestation du niveau de langue française requis C1 et un titre de séjour valide pour toute la période de la formation.
  • Selon la formation à laquelle ils s'inscrivent, les candidats peuvent joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive…) en lien avec la profession d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture.
  • Les candidats en situation de handicap peuvent demander, lors du dépôt de leur dossier, un aménagement des conditions de déroulement de l'entretien prévu à l'article 2.

Le contenu du dossier permet donc de justifier de votre niveau, de votre expérience, et surtout de votre intérêt pour la formation et pour le métier d’auxiliaire de puériculture. Les candidats dont le dossier est retenu sont ensuite convoqués pour une épreuve orale.

La dernière étape avant l’entrée en formation : l’épreuve d’admission du concours d’auxiliaire de puériculture

L’épreuve orale s'articule généralement autour de 6 questions :

  • La première question que vous posera le jury sera "présentez-vous" 
  • Vous devrez ensuite expliquer pourquoi vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture
  • Le jury va vous poser des questions relatives au contenu de la formation d'auxiliaire de puériculture
  • Vous devrez ensuite décrire le métier d'auxiliaire de puériculture
  • Avant d'aller plus loin, le jury va s'assurer que vous avez bien un financement pour couvrir les frais de scolarité
  • Enfin, la dernière partie de l'entretien porte sur vos qualités humaines et relationnelles : quels sont vos centres d'intérêts, vos activités bénévoles, vos soft skills etc.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

Pour la suite, il ne faut pas oublier que c’est un concours : vous pouvez avoir 10 sur 20 et ne pas être admis, si vos concurrents ont mieux fait que vous. Visez donc le plus haut possible !

 

Crédits photo : « ©[miodrag ignjatovic] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Réussir le concours ambulancier est obligatoire pour exercer. Modalités et épreuves : découvrez comment se déroule le concours ambulancier !

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Parcoursup permet de formuler des voeux pour accéder à des formations de l'enseignement supérieur. Découvrez comment utiliser Parcoursup !

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI, ou concours infirmier, permet d'entrer en formation d'infirmier. Ce concours est sélectif et demande une préparation rigoureuse.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux