Dimanche 14 octobre 2018

Autres

Partager l'article sur :

Comment devenir ambulancier ?

Pour être ambulancier, il faut réussir un concours, suivre une formation et obtenir un diplôme. Comment devenir ambulancier : suivez le guide !

Comment devenir ambulancier ?

Article mis à jour en septembre 2022

Chaque année, en moyenne 7 000 candidats tentent le concours ambulancier. En effet, si vous envisagez d’exercer cette profession, vous devrez passer un concours pour entrer en formation afin d’obtenir le Graal : le Diplôme d’Etat d’Ambulancier (DEA). Attention, le parcours pour atteindre votre objectif demande de la rigueur et du sérieux ! Mais pas de panique, PrepAcademy récapitule pour vous les étapes indispensables pour décrocher votre DEA et devenir ambulancier !

Étape 1 : connaître le métier d’ambulancier

Les missions de l’ambulancier

L’ambulancier est un professionnel du secteur sanitaire et paramédical, apportant une assistance aux soins d’urgence, de secours et de sécurité sanitaire et médicale. 

Plus précisément, il est chargé de transporter des malades ou des patients, généralement de leur domicile jusqu’à un centre de soins (cabinet d’un médecin, hôpital, clinique, centre de radiologie, etc.). Il s’agit de devenir un expert du transport médicalisé, prenant en charge des individus sur prescription ou dans des cas d’urgence (accident de la route, état de santé critique, etc.).

En tant qu’ambulancier, votre rôle ne se limite pas à celui du seul conducteur de véhicule. Certes, votre mission principale consiste à assurer un transport sécurisé, rapide et confortable aux patients. Néanmoins, l’ambulancier doit être capable de s’adapter à toute situation et porter secours en toute circonstance. Par exemple, si votre patient fait un malaise pendant le transport, vous devez lui prodiguer les premiers soins, comme le massage cardiaque. 

L’ambulancier remplit également des tâches techniques et administratives, principalement auprès des établissements de santé. Ainsi, vous communiquez les fiches de santé des patients aux infirmiers et médecins et vous remplissez des documents administratifs de prise en charge, d’admission ou de sortie du centre de santé. 

Sur le plan technique, vous devez connaître sur le bout des doigts votre ambulance : ses équipements, son fonctionnement, son entretien, etc. En effet, en cas de panne du matériel ou du véhicule, il faut réagir efficacement pour éviter de perdre du temps. La sécurité routière ne doit avoir aucun secret pour vous.

Plus rarement, les établissements hospitaliers réquisitionnent aussi les services de l’ambulancier pour transporter des organes ou des poches de sang, par exemple dans le cas de transplantations urgentes. Les ambulanciers ont donc un emploi multi casquette !

Compétences et qualités de l’ambulancier

En raison de toutes ces tâches qui vous incombent, comme dans beaucoup de métiers, vous devez posséder de nombreuses qualités et accumuler diverses compétences pour vous lancer. Du point de vue de la connaissance pure, vous devez être un expert de la route (code de la route, signalisation, mécanique automobile, entretien du véhicule, etc.). En parallèle, il faut aussi avoir des notions dans le domaine médical, notamment en ce qui concerne les premiers soins et l’emploi du matériel médical. Par exemple, vous connaissez les différents métiers du secteur paramédical et leurs missions.

Pour les qualités humaines, un ambulancier doit : 

  • Avoir un bon sens du relationnel, pour rassurer le patient et sa famille, communiquer efficacement avec le personnel de santé, l’auxiliaire ambulancier, etc.
  • Être autonome, pour le transport, la prise en charge du patient et la rédaction des fiches médicales
  • Avoir une bonne forme physique, selon la morphologie du patient pris en charge
  • Être attentif, à la fois au bien-être et à l’état du patient et à la route
  • Être discret, pour respecter le secret médical et la vie privée du patient
  • Être réactif, surtout en cas d’urgence médicale

Être ambulancier : quelle rémunération ?

Le salaire des métiers comme ambulancier ou auxiliaire ambulancier varie en fonction de facteurs. En vous lançant, votre rémunération sera déterminée selon : 

  • Votre expérience professionnelle
  • Le domaine dans lequel vous exercez

Par exemple, les métiers de la fonction publique hospitalière sont rémunérés sur la base d’une grille tarifaire. Par exemple, un ambulancier d’hôpital en début de carrière gagne un salaire d’environ 1 650 euros brut mensuel. En fin de carrière, ce salaire augmente jusqu’à 2 300 euros brut mensuel. 

En revanche, cette rémunération peut être différente si vous êtes salarié d’une entreprise privée de transport médical. Dans ce cas, le salaire peut être plus élevé, par exemple si vous faites plus d’heures. 

Étape 2 : se renseigner sur le concours d’ambulancier 

Les conditions pour postuler au concours

Après vous être renseigné, vous en êtes sûr : vous souhaitez devenir ambulancier ! Obtenir votre DEA est désormais votre prochain objectif. Cependant, vous devez impérativement vous assurer que vous répondez aux critères pour passer le concours d’ambulancier.

Ainsi, pour passer le concours ambulancier, il faut : 

  • Posséder un permis B valide depuis au moins 3 ans (2 ans pour la conduite accompagnée)
  • Posséder une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’ambulance
  • Présenter un certificat d’aptitude à la profession, par exemple aucun handicap visuel ou auditif
  • Présenter un certificat de vaccination complet et conforme à la réglementation
  • Présenter une attestation valide de formation aux gestes et soins d’urgence (niveau 2)

Hormis ces conditions, toute personne sans diplôme, notamment sans bac, peut prétendre à devenir ambulancier. 

Notre conseil : faites le point avec les équipes de PrepAcademy, pour vérifier si vous remplissez toutes les conditions dans les règles de l’art et si une remise à niveau est nécessaire !

Trouver son Institut de Formation d’Ambulancier (IFA)

Il vous faut également chercher, trouver puis choisir les instituts de formation dans lesquels vous allez déposer votre dossier. En effet, vous pouvez tout à fait postuler au concours ambulancier simultanément dans plusieurs établissements, afin de mettre plus de chances de votre côté pour devenir ambulancier. 

En général, deux manières vous permettent de trouver les instituts :

  • Une recherche sur Google (ou un autre moteur de recherches), en tapant les mots-clefs « Institut formation ambulancier + nom du département où vous souhaitez étudier »
  • S’informer directement auprès d’un site recensant tous les instituts de formation d'ambulancier, comme la liste de la Chambre Nationale des Services d'Ambulances (CNSA)

Notre conseil : postulez dans 3 instituts de formation différents et choisissez-les en fonction de : 

  • La zone géographique
  • Les taux de réussite
  • Le nombre de candidats retenus par année

Étape 3 : passer le concours

Les modalités du concours d’ambulancier

Si vous décidez de vous présenter dans différents établissements, ayez en tête que les modalités varient selon les IFA, notamment pour le calendrier d’examen !

Pas de panique, si vous vous y prenez à l’avance, nul besoin de connaître la date exacte du concours. Il est surtout important de savoir à quelle période se situe le concours (octobre-novembre, mars-avril, etc.).

En plus des dates de concours, les instituts vous rappellent également :

  • Les conditions d’admission au concours ambulancier
  • La nature des épreuves de sélection (un dossier, un entretien de motivation et un stage d’observation)
  • Les capacités d’accueil par année et par session de concours
  • Les documents nécessaire pour constituer votre dossier
  • Le montant des frais de dossier et de scolarité
  • La date de résultat des épreuves

L’épreuve d’admissibilité du concours

Constituer son dossier d’admissibilité n’est pas une simple formalité administrative : c’est une épreuve à part entière !

En effet, le dossier d’admissibilité permet à un jury, composé de professionnels, de savoir si votre profil correspond aux attentes du métier. C’est la première pierre du processus de sélection pour devenir ambulancier.

Concrètement, vous devez déposer un dossier, comportant plusieurs pièces, auprès de l’IFA que vous avez sélectionné. Les instituts décident eux-mêmes des dates de dépôt, généralement entre le 25 mai et le 30 juin (pour une session en septembre). 

Pour constituer votre dossier en bonne et dûe forme, fournissez : 

  • Une pièce d’identité
  • Un permis B (hors période probatoire)
  • Une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance
  • Les certificats médicaux (contre-indication et vaccination à jour)
  • Un CV
  • Une lettre de motivation (manuscrite)
  • Un document de deux pages sur votre projet professionnel

En général, l’ensemble des IFA requièrent les mêmes documents, dont vous retrouvez le détail à l'article 7 de l'arrêté du 11 avril 2022. Retenez que certains instituts peuvent vous demander vos diplômes (bac, diplôme du secteur sanitaire et paramédical, etc.) ou des attestations employeurs, par exemple si vous avez travaillé en tant qu’auxiliaire ambulancier ou que vous avez eu des formations dans le secteur paramédical.

Notre conseil : Prenez votre temps pour constituer votre dossier d’admissibilité, notamment pour le CV et la lettre de motivation. Pour remplir impeccablement vos documents, contactez les experts de PrepAcademy ! 

Le stage d’observation obligatoire

Il est désormais obligatoire d’accomplir un stage d’observation pour vous présenter au concours. En pratique, vous devez suivre un professionnel du métier pendant au moins 70 heures. Ce stage peut par exemple se réaliser au sein d’un établissement hospitalier, comme un CHU, ou auprès d’une entreprise privée de transport médicalisé. L’objectif est de vous donner un aperçu de la profession sur le terrain. Vous obtenez ensuite une attestation de stage, à remettre au moment de votre entretien oral.

L’oral d’admission

Après la sélection sur dossier, l’oral est la dernière étape du processus de sélection. Cet entretien permet au jury de s’assurer que vous avez les aptitudes requises pour exercer. L’échange dure au maximum 20 minutes, réparties entre un exposé de votre expérience en stage et des questions-réponses sur le métier, les missions, etc. Vous devez également présenter clairement vos expériences ou formations précédentes. 

La semaine précédant l’entretien, soignez votre sommeil, mangez équilibré et surtout bannissez l'alcool afin d'avoir toutes vos facultés le jour-J ! 

Notez également que si vous avez une expérience en tant qu’auxiliaire ambulancier pendant au moins un an sur les trois dernières années, vous êtes dispensé d’oral.

Notre conseil : pas de stress ! Répétez votre speech devant des proches ou en contactant un conseiller pédagogique de PrepAcademy !

JE DEVIENS AMBULANCIER

Étape 4 : suivre une formation en institut

Si vous réussissez le concours (avec PrepAcademy, cela ne fait aucun doute), vous êtes admis sur liste principale dans les IFA auxquels vous avez postulé. Attention, vous disposez de 10 jours pour confirmer votre vœu ! Une fois votre choix fait, une formation de 801 heures, entre cours théoriques et mise en pratique de vos connaissances, vous attend. 

Pour cela, vous devez effectuer 3 stages obligatoires en milieu professionnel durant votre formation. Deux d’entre eux se déroulent sur deux semaines, tandis que la durée du dernier est de trois semaines. Vous êtes affecté dans différents milieux pour vos stages, sachant que vous expérimentez au moins une fois le travail de nuit et une autre fois le travail de week-end. Par exemple, vous pouvez être stagiaire dans un centre de secours, aux urgences, pour une clinique, etc.

Les cours en institut de formation vous permettent en fin de compte de valider 5 blocs de compétences, au cours d’examens. C’est en validant ces blocs et les 3 stages d’études que les ambulanciers obtiennent le diplôme. Notez que la charge de travail est adaptée selon votre situation. Par exemple, pour les personnes en Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), le nombre de blocs de compétences à valider est restreint. Il ne vous reste plus qu’à être diplômé. 

[Bonus] : nos conseils pour préparer son concours

C'est une des étapes cruciales dans votre aventure pour devenir ambulancier. Sans préparation efficace, pas de concours réussi (sauf miracle) et donc pas de DEA ! 

Votre préparation doit intervenir le plus tôt possible. D’autant plus si vous êtes salarié ou si votre emploi du temps est chargé. Réviser sur le long terme est alors la solution afin d'assimiler toutes les notions nécessaires à la réussite du concours. 

Par exemple, vous devez être en capacité de rédiger une lettre de motivation et un document présentant votre projet professionnel dans le secteur. Vous devez également démontrer votre motivation personnelle au cours d’un entretien avec le jury. 

En prenant en compte tous ces facteurs, entre 4 et 6 mois de préparation suffisent à se mettre à niveau avant l'oral. Il faut donc commencer à se préparer à l'oral au plus tôt et ne pas attendre les résultats d'admissibilité. Sinon le temps sera trop court pour préparer correctement à l'entretien.

 

Vous savez désormais comment devenir ambulancier ! Pour être diplômé, réussir le concours et suivre avec assiduité une formation est indispensable. Même si vous n'avez pas la date exacte du concours et/ou que votre dossier n'est pas finalisé, vous devez commencer à réviser ! Si vous êtes perdu, nos équipes de PrepAcademy sont à vos côtés pour vous guider dans la préparation au concours ambulancier. Par exemple, des fiches sont à votre disposition pour réviser efficacement. 

JE RÉUSSIS LE CONCOURS

Crédits photo : « ©[Pavel Danilyuk] via Canva.com et Pexels »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Réussir le concours ambulancier est obligatoire pour exercer. Modalités et épreuves : découvrez comment se déroule le concours ambulancier !

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Parcoursup permet de formuler des voeux pour accéder à des formations de l'enseignement supérieur. Découvrez comment utiliser Parcoursup !

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux