Jeudi 19 Juillet 2018

Concours ambulancier
Partager l'article sur :

Comment devenir auxiliaire ambulancier ?

L’auxiliaire ambulancier assiste les ambulanciers au quotidien. Ils sont le plus souvent responsables de la conduite et de l’entretien du véhicule. Ils accompagnent aussi les ambulanciers lors des opérations de brancardage.

L’auxiliaire ambulancier assiste les ambulanciers au quotidien. Ils sont le plus souvent responsables de la conduite et de l’entretien du véhicule. Ils accompagnent aussi les ambulanciers lors des opérations de brancardage.

Généralement, devenir auxiliaire ambulancier est un premier pas vers le diplôme d’Etat d’ambulancier (DEA).

Pour exercer ce métier, il faut obtenir une validation délivrée — après évaluation des compétences — au terme d’une formation de 70 h. Elle est dispensée par les instituts de formation d’ambulanciers (IFA).

Quelles sont les conditions pour accéder à la formation d’auxiliaire ambulancier ?

Il y a trois conditions pour être admis en formation :

  • Vous devez être titulaire du permis de conduire B depuis au moins 3 ans (ou 2 ans en conduite accompagnée).
  • Il vous faut une attestation en cours de validité de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) de niveau 1 ou d’une formation équivalente reconnue par le ministère de la Santé. Pour trouver la formation, nous conseillons tout simplement de taper dans Google, “AFGSU” suivi de votre département. Google vous indiquera ainsi tous les instituts qui délivrent cette formation.

  • Vous devez être en possession d’une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance, d’un certificat médical de vaccinations et d’un certificat de non contre-indication à l’exercice du métier d’auxiliaire ambulancier.

En quoi consiste la formation d’auxiliaire ambulancier ?

La formation a pour objectif de vous apprendre l’hygiène, la déontologie, les gestes de manutention, les règles du transport sanitaire.

La formation porte également sur les gestes d’urgence en vue de l’obtention de l’attestation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2.

L’enseignement est à la fois théorique et pratique. A l’issue de la formation — et pour les personnes l’ayant suivie intégralement — sont remises :

  • une attestation de formation d’auxiliaire d’ambulancier
  • une attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence de niveau 2 (AFGSU)

Combien coûte la formation et quelles sont les possibilités de financements ?

Le prix de la formation d’auxiliaire ambulancier est compris entre 500 € et 1000 €.

Les différentes sources de financement de la formation sont les suivantes :

  • Personnel en s’appuyant sur vos économies.
  • Le conseil régional. Attention cependant toutes les régions n’accordent pas des aides. De plus, l’aide peut être également partielle.
  • Pôle emploi, si vous êtes en recherche d’emploi.
  • Si vous êtes salarié, vous bénéficiez, sous certaines conditions, d’un congé individuel de formation financé par le FONGECIF (Fonds de gestion du congé individuel de formation) ou un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé).
  • L’alternance ou le contrat d’apprentissage. Ces deux parcours vous permettent de faire financier votre formation.
Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Partager l'article sur :
Articles similaires
Concours ambulancier

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical avec les concours infirmier, aide-soignant et auxi

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Concours ambulancier

04 / 06 / 2018

Obtenir le diplôme d’ambulancier est-il difficile

Vous venez de réussir votre concours afin d’intégrer une école d’ambulancier. Si tout se passe bien, après 18 semaines d

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Concours ambulancier

13 / 06 / 2018

Le concours ambulancier

Pour devenir ambulancier, vous devez intégrer une formation qui se fait dans un IFA. L’intégration dans un de ces établi

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux