Comment devenir professeure des écoles ?

Publié le 23 / 04 / 2019

Chaque année près de 90 000 candidats se présentent au CRPE — le concours de recrutement de professeurs des écoles — passage obligé pour obtenir le droit d’enseigner en classes de maternelles et à l’école élémentaire.

Mais avant de pouvoir enseigner, il vous faudra remplir un certains nombres de conditions. Pour vous, PrepAcademy fait le tri et vous explique concrètement la marche à suivre pour obtenir votre précieux sésame. Bonne lecture !

Première étape : être éligible pour passer le concours de professeur des écoles

Le CRPE a de multiples facettes et à chacune d’entre elles correspond une typologie de candidats :

  • Le CRPE externe. Dans ce cas, on s’adresse aux candidats qui ne sont pas encore instituteurs, qui n’ont pas d’expérience professionnelle dans le secteur et qui ne travaillent a priori pas dans la fonction publique. Peuvent passer le concours externe, les candidats “ inscrits en master 1 ou master 2 ainsi que ceux qui remplissent les conditions pour s’inscrire en deuxième année de Master et ceux qui détiennent déjà un diplôme de master (ou un équivalent).”
  • Le premier CRPE interne. Il s’adresse aux instituteurs titulaires qui justifient de trois années de service.
  • Le second CRPE. Il concerne les candidats ayant déjà travaillé dans la fonction publique, qui justifient trois ans d’expérience dans un service public et qui détiennent une licence (ou équivalent).
  • Le troisième CRPE. Il s’adresse aux candidats qui ont au moins cinq ans d’expérience professionnelle dans le secteur privé, sans condition de diplôme.

Vous savez désormais si vous êtes éligible et surtout à quel concours !

Deuxième étape : se préparer pour réussir le CRPE

En effet, le concours de recrutement de professeurs des écoles est sélectif. Chaque année le ministère de l’éducation nationale met à disposition les taux de réussite du CRPE. Ainsi — pour les sessions de 2017 — le taux de réussite global était de 34,5 %.

Cependant ce taux cache des disparités par concours. Ainsi le second concours interne spécial langues régionales affiche un taux de réussite de 14,3 %. A l’inverse le taux de réussite du premier concours interne est de 64,7 %…

Se préparer au CRPE est donc une nécessité pour le candidat voulant devenir professeur des écoles. Nous consacrons de nombreux articles à ce que doit être une bonne préparation aux concours. Mais pour résumer, voici, selon nous, les principaux points qui font une préparation réussie :

  • Organisation. Une préparation est une affaire de long-terme. Surtout pour le CRPE pour lequel le niveau de connaissances attendu est très important. Ainsi votre préparation doit respecter un calendrier précis et surtout réaliste. Il doit vous amener au maximum de votre forme le jour-J et vous aura permis de maîtriser l’ensemble du programme.
  • Accompagnement. Lors de votre préparation, vous allez sûrement avoir des interrogations ou avoir envie de vous jauger en conditions réelles. Pour cela, il vous faut un interlocuteur qui puisse répondre à vos questions et qui puisse idéalement noter vos devoirs. Cela peut être un professeur, un proche, une personne sur un forum…
  • Être consciencieux. Le point commun à tous les candidats qui ont réussi le CRPE est tout trouvé : ils ont beaucoup travaillé. Si vous êtes très bien accompagné et très bien organisé mais que vous ne mettez pas l’ingrédient premier — à savoir le travail — vos résultats s’en ressentiront.

Effectuer son année de stage

Une fois le CRPE réussi, vous ne pouvez pas encore devenir professeur des écoles. Il vous faudra encore remplir deux conditions :

  • La première c’est d’effectuer en tant que fonctionnaire stagiaire, un stage rémunéré d’un an. Après ce stage, un jury déterminera si vous pouvez, ou non, être titularisé “professeur des écoles”.
  • Détenir — pour les concours qui le demandent — un diplôme de niveau Master (M2).

Prenons ainsi un cas classique : vous êtes reçu au CRPE et ne disposez pas de diplôme de master. Dans ce cas, vous devez vous inscrire en deuxième année du master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF) lors de votre année de stage et ne pourrez être titularisé que si votre diplôme est validé.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours