Mercredi 07 avril 2021

Autres

Partager l'article sur :

Comment fonctionne la VAE ?

Avec une VAE, vous pouvez valider partiellement ou totalement l’acquisition d’un diplôme sans avoir besoin d’aller en formation. Votre expérience professionnelle valide l’acquisition de ces acquis.

Comment fonctionne la VAE ?

En quoi consiste une VAE ?

Nous nous appuyons ici sur le site du gouvernement dédié à la validation des acquis de l’expérience vae.gouv.fr.

En France, toute personne - quelque soit son âge, sa nationalité, son statut ou son niveau de formation - qui justifie au moins 1 an d’expérience professionnelle en rapport avec le diplôme visé peut prétendre à une VAE (validation des acquis de l’expérience).

Avec une VAE, vous pouvez valider partiellement ou totalement l’acquisition d’un diplôme sans avoir besoin d’aller en formation. Votre expérience professionnelle valide l’acquisition de ces acquis. Cela permet ainsi à des personnes n’ayant pas de qualifications de faire valoir leurs expériences et acquis professionnels.

Première étape : faire une demande de recevabilité pour la VAE

Cette demande doit se faire auprès de l’organisme dans lequel vous souhaitez faire votre VAE (ce qui signifie que vous devez avoir au préalable identifié l’organisme en question).

Cette prise de contact a pour objectif d’obtenir les informations suivantes :

  • Contenu du dossier de recevabilité (avec les éventuels justificatifs).
  • Modalité de dépôt du dossier.

Cette étape de recevabilité permet à l’organisme de valider ou non l’instruction de votre VAE. C’est donc une étape importante. Pour que votre VAE soit acceptée, il faut déjà que votre dossier soit étudié.

Légalement, vous ne pouvez demander qu’une seule certification par année civile. D’où l’intérêt de connaître exactement le déroulement de la procédure et de s’assurer que vous pourrez la finaliser dans de bonnes conditions !

Dans le dossier de recevabilité, vous avez un formulaire à remplir. Ce formulaire intitulé « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » est fixé par arrêté du 29 janvier 2018.

A la suite de la demande, l’organisme de formation délivrant la VAE se prononce sur sa recevabilité. Si votre dossier est recevable, vous recevrez une notification dans un délai maximum de deux mois. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut décision d’acceptation.

Le dossier de recevabilité se compose de 4 parties :

  • Un formulaire de candidature.
  • Des documents relatifs à la durée de vos expériences professionnelles (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…).
  • De pièces justificatives qui vous seront précisées.
  • Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.

Il s'agit du fameux "livret 1" de la VAE.

Deuxième étape : préparer le dossier de validation de la VAE

C’est la partie la plus importante. Une fois votre candidature jugée recevable par l’organisme, il faut préparer votre dossier de validation.

Ce dossier, également connu sous le nom de "livret 2" va permettre au jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification.

Un dossier de VAE est relativement conséquent (une cinquantaine de pages). On vous demande beaucoup de choses. Le dossier demande donc une vraie préparation et éventuellement un accompagnement. Ce travail dure généralement plusieurs semaines.

Pour compléter l’examen de ce dossier, le jury peut vous convoquer à un entretien et, pour certaines certifications, proposer une mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée.

Troisième étape : l’entretien et la validation finale pour la VAE

L’organisme de formation préparant au diplôme est l’unique décisionnaire dans l’évaluation de votre validation d’acquis d’expérience.

Le jury va ainsi s’attarder sur votre dossier et voir si vos expériences sont en adéquation avec les compétences nécessaires pour l’obtention du diplôme. Dans le cas d’un jury, vous aurez évidemment droit à la parole : à vous de défendre votre dossier !

Le jury peut prendre trois décisions :

  • Validation totale. Vous obtenez ainsi le diplôme.
  • Validation partielle. Seule une partie du diplôme est validée (généralement certaines UE). Le jury mentionne donc que vous devez acquérir encore certaines connaissances/compétences.
  • Refus de validation. Dans ce cas vos acquis ne correspondent pas au niveau de compétences et de connaissances exigé. Ce cas est très rare car normalement l’étape de recevabilité doit permettre d’attester que vos acquis correspondent au diplôme demandé.

Dans tous les cas, s'engager dans une procédure de VAE n'est pas anodin. Lorsque cela est possible, n'hésitez pas à vous faire aider ! Prepacademy accompagne les candidats à la VAE d'éducateur spécialisé. En savoir plus

A

Arnaud Gracieux

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical. Il permet aux candidats d’entrer en formation d’ambulancier et ainsi d’exercer ce métier rapidement.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI est l’autre nom donné au concours infirmier, en référence aux Instituts de Formation en Soins Infirmier qui préparent leurs élèves à devenir infirmier. C’est un concours sélectif qui recense chaque année près de 200 000 candidats.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux