Dimanche 05 Janvier 2020

Autres
Partager l'article sur :

Les concours de la fonction publique

Les concours de la fonction publique permettent d’intégrer la fonction publique d’état, territoriale et hospitalière. L’acceptation se fait en catégorie A, B ou C.

Les concours de la fonction publique : de quoi parle-t-on ?

En France, l’administration publique dispose d’un point très important : plus de 56% du PIB (en 2016) et emploie 5,2 millions de personnes.

La plupart de ces personnes ont le statut de fonctionnaire.

Parmi ces 5,2 millions de personnes, 2,5 millions travaillent dans la fonction publique de l'État (ministères), 1,6 million dans la fonction publique territoriale (personnel de collectivités territoriales) et environ 1 million dans la fonction publique hospitalière.

Le système de recrutement de la fonction publique est basé sur des concours afin de préserver le côté méritocratique de la fonction et éviter le clientélisme (le fait que les fonctionnaires se cooptent entre eux). 

La quasi totalité des métiers de la fonction publique sont en principe accessibles par concours. Pour les emplois de 1er niveau de qualification, il existe une procédure de recrutement direct sans concours.

Sachez que les recrutements à l'Assemblée nationale, au Sénat, à la Banque de France,dans les organismes sociaux et dans les grandes entreprises publiques (RATP, SNCF, EDF-GDF) se font directement auprès de ces organismes.

Les lauréats des concours, notamment en catégorie A, sont souvent conduits à suivre une période de formation obligatoire dans une des écoles administratives, afin d'acquérir les connaissances pratiques et les méthodes de travail nécessaires à leur futur métier : Ecole nationale d'administration, Instituts régionaux d'administration, écoles des Impôts...

Dans les autres cas, les lauréats suivent une période de stage probatoire avant d'être titularisés, c'est-à-dire avant de devenir fonctionnaire.

Les conditions pour passer les concours de la fonction publique

Quelque soit le concours que vous passez, il existe des conditions à remplir obligatoirement.

Première condition : la nationalité. Vous devez être ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen. 

Enfin, il convient de noter que trois autres Etats bénéficient de ces mêmes dispositions pour leurs ressortissants :

  • la Confédération suisse
  • la principauté de Monaco
  • la principauté d’Andorre

Mais un certain nombre d’emplois auxquels conduisent les concours sont réservés aux seuls ressortissants français. Ces emplois sont ceux qui présentent des prérogatives de puissance publique.

A l’inverse, les emplois de chercheurs des établissements de recherche, les emplois de professeurs de l’enseignement supérieur et les emplois de médecins des établissements hospitaliers sont ouverts aux ressortissants de toutes nationalités.

Deuxième condition : l’aptitude physique. Votre état de santé doit vous permettre d'exercer effectivement les fonctions pour lesquelles vous êtes candidat. Généralement, le niveau requis est précisé lors de votre inscription au concours.

Les autres conditions. Vous devez :

  • jouir de vos droits civiques
  • ne pas avoir subi de condamnations figurant au bulletin n°2 du casier judiciaire incompatibles avec l'exercice des fonctions
  • être en situation régulière au regard des obligations du service national

Les différents types de concours

Vu la diversité des fonctions ouvertes à la fonction publique, il existe différentes typologies de concours en fonction de votre profil et du niveau visé.

Les concours internes, les concours externes et les troisième concours

Les concours internes sont réservés aux candidats appartenant déjà à l'administration. Lla catégorie précise d'agents auxquels s'adresse le concours, et les conditions d'ancienneté de services qu'ils doivent remplir sont fixées par le statut particulier du corps de fonctionnaire concerné. Dans les faits, il y a une grande variété dans les conditions requises : certains concours internes sont ouverts à l'ensemble des fonctionnaires et agents non titulaires, d'autres sont réservés à une catégorie précise de fonctionnaires.

La plupart des concours internes sont accessibles sans conditions de diplôme, ni d'âge, mais il existe des concours pour lesquels un diplôme est nécessaire pour s'inscrire (concours internes de l'enseignement).

Les troisièmes concours sont ouverts aux candidats qui justifient d'une expérience professionnelle en dehors de l'administration publique (c'est à dire en tant que salarié de droit privé, travailleur indépendant, membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou de responsable, y compris bénévole, d'une association).

Les concours externes sont ouvertes aux candidats extérieurs à la fonction publique et justifiant des conditions de diplôme requises. Le diplôme requis varie selon la catégorie de concours comme nous le verrons ci-dessous (catégorie A, B ou C).

Sachez que les pères et mères qui ont au moins trois enfants, ainsi que les sportifs de haut niveau, sont dispensés de diplômes pour les concours externes de la fonction publique.

Ayez également à l’esprit que les conditions d'âge pour l'accès aux concours de la fonction publique ont été supprimées depuis le 1er novembre 2005. Et ce quelque soit le concours (externe, interne ou troisième concours).

Les concours de catégorie A, B et C

Le diplôme ou le niveau de diplôme requis pour passer un concours externe varie selon la catégorie du concours concerné :

  • Concours de catégorie A : diplôme de l'enseignement supérieur (le plus souvent licence et plus rarement un diplôme sanctionnant une formation de 5 années après le baccalauréat).
  • Concours de catégorie B : baccalauréat, ou pour certains concours précis, diplôme sanctionnant une formation professionnelle après le baccalauréat (ex : diplôme d'Etat d'infirmier, d'assistant de service social, BTS pour  les secrétaires administratifs de classe supérieure ou DUT...).
  • Concours de catégorie C : certains concours sont ouverts sans condition de diplôme. Dans d'autres cas, il faut être titulaire du diplôme national du brevet ou d'un certificat d'aptitude professionnelle (CAP) ou d'un brevet d'études professionnelles (BEP).

Les concours de la fonction publique chez PrepAcademy

Nous préparons actuellement à 4 concours de la fonction publique, parmi les plus demandés et les plus sélectif :

Pour avoir la liste de tous les métiers de la fonction publique, nous vous renvoyons aux sites suivantes :

Le calendrier des concours de la fonction publique

Nous vous renvoyons vers le site ministériel recensant l’ensemble des concours de la fonction publique officiellement ouverts et faisant l'objet d'un avis ou d'un arrêté d'ouverture paru au Journal Officiel.

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Partager l'article sur :
Articles similaires
Autres

12 / 06 / 2018

Quelle préparation choisir pour son concours ?

Ça y est c’est fait : vous avez décidé de passer le concours ! Votre décision a été réfléchie (ou pas). Vous avez votre

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Autres

16 / 06 / 2018

Comment bien se préparer pour son épreuve orale ?

Chez PrepAcademy, nous avons noté une constante chez nombre de nos élèves : beaucoup trop prennent l’épreuve orale à la

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Autres

18 / 07 / 2018

Pourquoi il ne faut surtout pas travailler 7 heure

Vous culpabilisez car hier vous n’avez pas tenu votre programme de 10 heures de révisions ? Cet article est pour vous.

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux