Jeudi 29 décembre 2022

Entrer sur le marché du travail

Partager l'article sur :

Réussir son évolution de carrière : le guide complet

L'évolution de carrière est un moment clef de la vie professionnelle. Reconversion ou montée en compétences : découvrez comment faire !

Tout savoir sur l’évolution de carrière professionnelle

Après plusieurs années d’activité professionnelle ou lors d’une période de chômage, de nombreux moments sont opportuns pour faire le point sur sa carrière. Faut-il entamer une formation pour acquérir de nouvelles compétences, voire un diplôme ? Est-il possible d’envisager une reconversion ? Quelles aptitudes sont nécessaires pour atteindre un poste à responsabilité ? Dans cet article, retrouvez tous nos conseils pour réussir votre évolution de carrière et peut-être prendre un nouveau tournant !

Qu’est-ce qu’une évolution de carrière ?

Définition générale

L’évolution de carrière intervient après quelques années de travail. Si vous êtes demandeur d’emploi, cette période peut aussi être l’occasion de réfléchir à votre futur professionnel, en définissant un plan de retour à l’emploi. 

C’est une occasion de progresser : 

  • Sur le plan professionnel, en développant des compétences techniques (hard skills)
  • Sur le plan personnel, en travaillant vos qualités humaines et relationnelles (soft skills)

L’évolution de carrière a un impact positif sur le plan professionnel. En d’autres termes, cette démarche permet d’occuper un poste plus gratifiant (rémunération plus élevée, responsabilités accrues, etc.) ou de s’orienter vers un métier dont vous avez toujours rêvé. 

En théorie, l’évolution de carrière s’adresse à n’importe quelle catégorie d’individus. Que vous soyez demandeur d’emploi, actif ou jeune diplômé, votre situation importe peu. C’est une démarche qui dépend surtout des personnes et de leur envie de changer le tournant de leur carrière professionnelle. 

Les principales évolutions de carrière

La reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle est un changement de carrière. C’est l’évolution la plus radicale, consistant à changer d’environnement de travail

Une reconversion consiste parfois à rester dans le même domaine d’activité en changeant de poste, par exemple un menuisier qui devient plombier. Le plus souvent, la reconversion permet surtout de se tourner vers une activité professionnelle complètement différente, pour se lancer dans un autre secteur. En France, le mécanisme de reconversion est souvent sollicité. Selon Pôle Emploi, 60 % des Français ont changé de métier au moins une fois dans leur vie. 

Attention, le processus de reconversion aboutit après une réflexion assez longue. Il faut impérativement préparer en amont votre reconversion. Sans ce travail de pré-qualification, vous risquez la désillusion au moment de vous lancer. 

Voici les principaux conseils à suivre pour enclencher une reconversion : 

  • Rassembler vos acquis (niveau d’études, diplômes, expériences professionnelles, etc.)
  • Définir vos centres d'intérêt et vos envies (environnement de travail, etc.)
  • Identifier les secteurs accessibles (besoin de main d’œuvre, secteurs en tension, fort taux d’embauche, etc.)

Pour mettre en œuvre un projet de reconversion, vous devez ensuite procéder par étapes et prendre le temps. En général, se reconvertir prend plusieurs années, de la période de réflexion à la prise de décision, en passant par les recherches de formations.

La montée en compétences

Si vous travaillez déjà dans un secteur d’activité qui vous plaît, votre évolution de carrière peut se faire par le biais d’une montée en compétences. Ce dispositif est surtout utilisé par les salariés du secteur privé, grâce au plan de développement des compétences

Concrètement, n’importe quel salarié peut bénéficier d’un plan de formation, collectif ou individuel, dans le but d’acquérir ou de développer des compétences. Les aptitudes concernent soit le poste occupé par le salarié, soit un poste avec plus de responsabilités, que l’employé peut atteindre en évoluant au cours de sa carrière. 

La montée en compétences est tout à fait possible sans être salarié. Par exemple, un fonctionnaire peut demander à son supérieur de suivre une formation professionnelle pour développer son savoir-faire professionnel. Les demandeurs d’emploi peuvent envisager une formation ou des ateliers de Pôle Emploi pour accroître leurs connaissances. 

En montant en compétences, vous pouvez donc prétendre à des qualifications professionnelles plus hautes (nouvelles missions, augmentation de salaire, gestion d’équipes, etc.).

La création/reprise d’entreprise

Vous avez envie de plus de liberté ? Dans ce cas, votre évolution de carrière vous mènera certainement vers la création ou la reprise d’une entreprise. Autrement dit, vous devenez votre propre patron, en étant chef d’entreprise ou auto-entrepreneur. 

Ce choix demande une réflexion encore plus approfondie que la reconversion professionnelle. Les enjeux sont plus importants car l’entrepreneuriat demande des connaissances dans plusieurs domaines (finance et comptabilité, gestion des ressources humaines, logistique, marketing et communication, etc.). 

Pour éviter de prendre des risques inutiles, beaucoup de personnes choisissent de se former à la création d’entreprise. De plus en plus de dispositifs d’accompagnement aux entrepreneurs sont mis en place. 

D’ailleurs, cette tendance connaît une belle dynamique chez les demandeurs d’emploi : un tiers d'entre eux optent pour la création/reprise d’entreprise. Attention, cette voie reste privilégiée après quelques années d’expérience dans le domaine visé. 

Réaliser une évolution de carrière : nos 3 conseils

Conseil n°1 : faire un bilan de compétences

Le bilan de compétences est accessible quel que soit votre statut : 

  • Salarié
  • Fonctionnaire
  • Indépendant
  • Demandeur d’emploi
  • Étudiant

Concrètement, ce dispositif aide à mettre ses idées au clair concernant ses capacités professionnelles. Un bilan de compétences est réalisé par un organisme spécialisé, proposant un accompagnement en trois étapes : 

  • Définir vos besoins et présenter le déroulement du bilan 
  • Analyser vos compétences et vos envies personnelles, afin de définir un plan d’évolution
  • Établir un projet professionnel défini et lister les étapes clefs pour atteindre cet objectif

Le bilan de compétences est souvent la première étape à entreprendre en cas d’évolution de carrière. Ce mécanisme est presque indispensable pour élaborer un projet professionnel, qu’il s’agisse d’une reconversion ou d’une montée en compétence. En effet, le bilan permet de prendre le temps de la réflexion avant de décider de son orientation professionnelle. L’objectif est de trouver un équilibre entre vos motivations, les besoins du marché et vos acquis (hard skills et soft skills, c’est-à-dire vos compétences techniques et vos qualités humaines/relationnelles).

À la fin de votre suivi, un document de synthèse vous est remis. Il est strictement personnel et les résultats du bilan restent confidentiels.

Conseil n°2 : s’orienter vers une formation professionnelle

La démarche de se former et d’apprendre n’est pas réservée aux jeunes étudiants. Au contraire, la formation continue professionnelle est un droit dont jouit chaque actif en France. En d’autres termes, un salarié comme un chômeur doit être en capacité de se former à n’importe quel moment de sa vie. 

Les formations sont extrêmement variées. Les études peuvent être courtes, pour une insertion rapide sur le marché (bac / bac +2), ou plus longues afin de devenir un expert dans un secteur (bac +5 / doctorat). De multiples domaines sont concernés par la formation professionnelle, du Bâtiment et Travaux Publics (BTP) à l’administratif, en passant par la fonction publique. 

Découvrez nos conseils pour sélectionner votre formation   : Comment choisir sa formation professionnelle ?

Pour entreprendre une formation professionnelle, plusieurs choix s’offrent à vous : 

  • S’inscrire dans un établissement public, en formation continue, pour y suivre des cours en physique
  • S’inscrire dans un organisme de formation privé, pour bénéficier d’un enseignement à distance 

Par exemple, PrepAcademy est un organisme reconnu par l’État français, dont les formations sont certifiées Qualiopi et DataDock. Nos contenus sont conçus par des professeurs et des experts dans chaque domaine abordé, garantissant un apprentissage qualitatif. Enfin, la méthode PrepAcademy se base sur une approche humaine : contact régulier entre l’élève et un tuteur, relectures et corrections, conseils pratiques, visioconférences… Bref, tout pour réussir !

Conseil n°3 : se faire accompagner

Comme nous le disions, l’évolution professionnelle est largement répandue en France. Des milliers de personnes décident régulièrement de prendre un nouveau tournant dans leur carrière. De nombreux dispositifs d’accompagnement existent donc pour favoriser cette dynamique de développement personnel et professionnel. 

Le Conseil en Évolution Professionnelle (CEP) est un des dispositifs les plus couramment utilisés au moment de préparer une nouvelle orientation professionnelle. Autrement dit, le CEP accompagne les personnes sur tout type de parcours et aide à vérifier de la faisabilité du projet

Le conseil en évolution professionnelle est un service entièrement gratuit, accessible à tous. Aucune condition d’âge, de diplôme ou de situation professionnelle n’est requise pour en bénéficier. Néanmoins, le CEP reste principalement destiné aux demandeurs d’emploi (pour un retour à l’emploi) et aux porteurs de projet. 

D’ailleurs, selon votre situation, vous êtes suivi par un organisme spécifique : 

  • Les conseillers Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi
  • Cap emploi pour les personnes en situation de handicap
  • L’Apec pour les cadres et les diplômés de l’enseignement supérieur
  • Les missions locales pour les jeunes entre 16 et 25 ans
  • Les opérateurs régionaux de France Compétences pour les actifs salariés et indépendants

 

Vous savez désormais comment réussir votre évolution de carrière avec brio. Reconversion, acquisition de compétences, création d’entreprise, formation professionnelle : le champ des possibles est vaste ! Avant de vous lancer dans votre projet professionnel, veillez tout de même à bien mûrir votre plan de carrière. Des dispositifs existent pour vous aider à faire les meilleurs choix et à sélectionner les moments opportuns pour entamer votre renouveau professionnel. Si vous cherchez un nouveau cap professionnel, PrepAcademy est à vos côtés pour vous former à votre futur métier !

JE DÉCOUVRE LE CATALOGUE DE FORMATION !

 

Crédits photo : « ©[StefanDahl] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Faire financer sa formation par l'Agefiph

Entrer sur le marché du travail

27 / 07 / 2020

Handicap : comment financer sa formation avec l’Agefiph ?

L'Agefiph est un organisme chargé de financer les formations des personnes en situation de handicap. On vous explique les procédures à suivre !

Hugo Messina

Hugo Messina

Les métiers de la fonction publique

Entrer sur le marché du travail

17 / 03 / 2021

Les métiers de la fonction publique

La fonction publique regroupe plus de 500 métiers et près de 6 millions d'agents. Découvrez les métiers qui recrutent le plus pour les années à venir

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Comment faire une lettre de motivation ? Notre guide complet !

Entrer sur le marché du travail

27 / 10 / 2022

Comment faire une lettre de motivation ? Notre guide complet !

Comment faire une lettre de motivation ? Existe-t-il des règles ? Quelles erreurs éviter ? Découvrez 6 conseils pour votre lettre de motivation !

Hugo Messina

Hugo Messina