Jeudi 15 décembre 2022

Réussir sa formation

Partager l'article sur :

Formation initiale ou continue : différences et similitudes

Deux parcours d'études permettent d'obtenir un diplôme en France. Formation initiale ou continue : découvrez comment différencier ces cursus !

Formation initiale ou continue : quelles différences ?

Posséder un ou plusieurs diplômes, ainsi qu’une expérience professionnelle, sont des prérequis indispensables pour s’insérer sur le marché du travail. En effet, les entreprises s’attardent sur les compétences acquises au cours de votre scolarité et vos acquis professionnels. En France, deux cursus permettent d’atteindre un niveau d’études spécifique : la formation initiale et la formation continue. Comment différencier les deux parcours ? Quels en sont les avantages ? Quels diplômes sont accessibles ? Quelles solutions de financement utiliser ? On vous dit tout !

La formation initiale et formation continue, kézako ?

La formation initiale : une scolarité ininterrompue

La formation initiale désigne tout simplement le cursus scolaire classique, suivi depuis l’école maternelle (ou primaire selon les cas) jusqu’aux études supérieures. L’objectif d’une formation initiale est l’obtention d’un diplôme, quel qu’en soit le niveau. Par exemple, un jeune dans ce cas peut aussi bien décrocher un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) qu’une licence (niveau bac +3) ou un diplôme d’ingénieur (niveau bac +5). La formation initiale prépare donc à s’insérer dans le monde professionnel.

Dès qu’un élève interrompt ses études pendant plus d’un an, il sort de cette situation. La personne est considérée comme un actif et perd son statut d’étudiant. 

Seule exception : le droit au retour en formation initiale. Ce droit permet à un jeune, entre 16 et 25 ans, sorti du système scolaire sans diplôme de retrouver les bancs de l’école en tant qu’étudiant. 

La formation initiale est donc réservée aux étudiants n’ayant jamais quitté le système scolaire pendant plus d’un an

La formation continue : se former au cours de sa vie

La formation continue est l’autre dispositif permettant d’accéder aux études. Ce parcours concerne les personnes sorties du système scolaire depuis plus d’un an. 

Autrement dit, la formation continue est réservée aux individus insérés dans la vie active, notamment : 

  • Les salariés
  • Les demandeurs d’emploi
  • Les jeunes diplômés
  • Les personnes en situation de handicap, dans le cadre d’une insertion professionnelle

La formation continue a pour vocation d'étendre les connaissances théoriques et techniques des actifs

L’objectif est de favoriser les dispositifs suivants : 

  • La reconversion professionnelle
  • La réorientation
  • Le retour à l’emploi
  • La montée en compétences
  • L’évolution professionnelle

Concrètement, vous suivez un enseignement professionnalisant, menant à un diplôme ou une certification. Cela permet ensuite de valoriser votre profil auprès des employeurs. L’objectif est de progresser d’un niveau de qualification au minimum. 

Formation initiale ou continue : quels avantages ?

En ce qui concerne la formation initiale, l’avantage principal est l’accès à un suivi pédagogique très encadré. En effet, dans la majorité des cas, l’élève dépend d’un établissement scolaire, dans lequel il suit des cours en présentiel, avec des professeurs de l’Éducation nationale (ou de l’Enseignement supérieur). Les enseignements sont plutôt théoriques et calqués sur un emploi du temps spécifique et commun à tous les étudiants. Cette voie est idéale pour acquérir une méthodologie de travail, à condition d’être assidu et de respecter ces exigences. Il y a peu de flexibilité dans cette voie d’apprentissage scolaire. 

La formation initiale vous donne également accès au statut d’étudiant. Vous bénéficiez ainsi d’avantages spécifiques, notamment :  

  • Des aides financières, comme les bourses étudiantes
  • Des réductions (transports, loisirs, culture, etc.)
  • Des aides au logement
  • La prise en charge des frais de restauration (partielle ou totale)

La formation continue présente également des points positifs. Avant tout, elle permet de vous former tout au long de votre vie, quelle que soit votre situation personnelle (chômage, CDI, CDD, etc.). Il s’agit aussi d’un bon moyen pour augmenter vos responsabilités et votre salaire

Grâce à la formation continue, vous favorisez votre évolution professionnelle au sein de votre domaine d’activité. Ce système vous aide à acquérir de nouvelles compétences ou améliorer vos acquis. Par exemple, si vous exercez dans un domaine en constante évolution, vous pouvez mettre à jour vos connaissances sur les innovations du secteur (utilisation d’outils numériques, logiciels 3D, législation, etc.). 

L’apprentissage est adapté à la situation personnelle de l’individu. Autrement dit, vous vous formez à votre rythme, dès que vous avez du temps disponible pour vos études. De plus, les connaissances et compétences déjà acquises sont prises en compte. Par exemple, si vous avez exercé pendant 20 ans dans le Bâtiment et Travaux Publics (BTP) comme plombier, votre expérience professionnelle permet d’alléger votre formation si vous souhaitez obtenir un diplôme.

Dans l’un ou l’autre des cas, vous pouvez décrocher tout type de diplôme, à savoir : 

  • Les diplômes de l’Éducation nationale, comme le brevet des collèges ou le bac
  • Les diplômes de l’Enseignement supérieur, comme une licence, un master ou un doctorat
  • Les certifications professionnelles, inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

 

Par exemple, Clémence est en formation initiale. Elle vient d’avoir son bac et passe un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) pour devenir opticienne. De son côté, Pascal est salarié d’une entreprise et souhaite se reconvertir en opticien. Il a lui aussi accès au BTS d’opticien, grâce à la formation continue.

De la même manière, les deux voies peuvent se faire en alternance. Le cursus est alors encore plus professionnalisant, avec des périodes de mise en pratique au sein d’une structure professionnelle (entreprise privée ou publique, association, etc.). Si l’alternance n’est pas prévue pour votre cursus, il est souvent possible de réaliser un ou plusieurs stages professionnels pour pallier ce manque. 

Entrer en formation continue : comment faire ?

Pour entamer votre formation continue, plusieurs parcours sont envisageables, en fonction de votre statut et de votre niveau. Avant tout, il faut savoir que la formation professionnelle tout au long de la vie est une obligation légale. Concrètement, n’importe quel actif doit être en capacité d’accéder à la formation au long de sa carrière. Cette garantie assure une progression constante des savoir-faire professionnels.

Les jeunes de moins de 26 ans (voire 29 ans, sous condition), peuvent se tourner vers l’alternance, avec un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Dans ce cas, la personne trouve une formation qui autorise l’alternance, ainsi qu’une entreprise d’accueil pour réaliser son immersion professionnelle.

Pôle Emploi est aussi un acteur majeur de la formation continue. En effet, cet organisme met à disposition des demandeurs d’emplois des formations. Elles entrent par exemple dans le cadre d’un Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE) ou via le Programme Régional de Formation (PRF). Ces mécanismes sont destinés aux personnes en situation de chômage, cherchant activement un poste à pourvoir.

En entreprise, le salarié bénéficie de nombreux dispositifs pour entrer en formation continue, notamment : 

  • Le Plan de Développement des Compétences, pour suivre des actions de formation proposée par l’employeur
  • Le congé « bilan de compétences », pour réaliser un bilan de compétences (avec maintien de votre salaire)
  • Le congé « validation des acquis de l’expérience », pour faire reconnaître son expérience professionnelle (avec maintien de votre salaire pour 24 heures de formation)

Pour les actifs déjà lancés, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) vous sert à obtenir une certification professionnelle (enregistrée au RNCP) grâce à votre expérience. Pour décrocher un diplôme de l’enseignement supérieur, il faudra vous tourner vers une Validation des Acquis Professionnels (VAP) ou une Validation des Études Supérieures (VES). Ces parcours permettent un allègement des modules de compétences et un accès plus direct au diplôme. 

Comment financer une formation initiale ou continue ?

Le financement de la formation initiale intervient surtout lors des études supérieures. Les étudiants ont alors accès à des dispositifs en fonction de la situation financière familiale, par exemple une bourse d’études

À l’inverse, de nombreuses ressources financières alimentent la formation continue professionnelle, comme : 

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF)
  • Le CPF de transition ou le projet de transition professionnelle
  • La prise en charge par l’employeur, dans le cadre d’un plan de développement des compétences 
  • Les aides Pôle Emploi, comme l’Aide de Retour à l’Emploi Formation (AREF)
  • Un financement par le Conseil régional
  • Un Opérateur de Compétences (OPCO), rattaché à votre secteur d’activité 

Dans l’hypothèse d’une alternance, vous pouvez également utiliser une partie de votre rémunération d’apprenti pour financer la formation. En effet, le contrat d’alternance garantit à l’élève un salaire, au même titre que tous les employés de l’entreprise dans laquelle il est embauché. 

Pour en savoir plus sur le financement : Comment faire financer sa formation en France ?

 

Vous connaissez désormais les différences et les similitudes entre un parcours en formation initiale et en formation continue. L’un est réservé aux élèves en cursus d’études ininterrompu, alors que l’autre s’adresse aux personnes insérées dans la vie active depuis plus d’un an. Dans les deux cas, ces cursus ont pour but de vous faire acquérir des compétences et décrocher un diplôme. Chez PrepAcademy, notre équipe pédagogique vous propose des formations diplômantes, reconnues par l’État et professionnalisantes. Envie de vous former au métier de vos rêves ? N’attendez plus et découvrez nos formations !

JE DÉCOUVRE LES FORMATIONS DE PREPACADEMY !

 

Crédits photo : « ©[RODNAE Productions] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment faire financer sa formation en France ?

Réussir sa formation

23 / 01 / 2019

Comment faire financer sa formation en France ?

Il existe plusieurs modes de financement de sa formation en France. Ils sont accessibles selon votre statut individuel. Découvrez comment faire !

Hugo Messina

Hugo Messina

Quelle formation pour la fonction publique ?

Réussir sa formation

24 / 03 / 2021

Quelle formation pour la fonction publique ?

Pour entrer dans la fonction publique, il faut réussir un concours et suivre une formation. Découvrez le parcours à suivre pour devenir fonctionnaire !

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Le congé formation fonction publique

Réussir sa formation

31 / 03 / 2021

Le congé formation fonction publique

Pour les agents de la fonction publique, le congé formation permet d'envisager une évolution des compétences ou une reconversion professionnelle.

Mélie Castelain

Mélie Castelain