Vendredi 04 novembre 2022

Autres

Partager l'article sur :

10 métiers d’avenir pour se lancer

Plusieurs secteurs peinent à recruter des professionnels en France. Découvrez notre classement des métiers d’avenir dans lesquels vous lancer !

10 métiers d’avenir pour se lancer

Vieillissement de la population, départs à la retraite, relance post-Covid… Plusieurs leviers ont récemment dynamisé le marché de l’emploi. Ils devraient d’ailleurs continuer à l’influencer à l’horizon 2030. Une forte demande de main d'œuvre est apparue dans certains domaines. Infirmier, salarié du BTP, enseignant… Ce sont des métiers dits « en tension ». Découvrez les métiers d’avenir pour donner un nouveau souffle à votre carrière !

Qu’est-ce qu’un métier d’avenir ?

Il n'existe pas de métiers d’avenir en particulier. En réalité, l’attractivité d’un emploi est variable. Elle dépend de plusieurs facteurs, comme la conjoncture économique ou même l’image qu’il renvoie dans la société. 

En revanche, des postes spécifiques reviennent de façon récurrente parmi les métiers offrant des perspectives d'embauche assez fortes. 

Deux tendances majeures se dégagent actuellement : 

  • Les emplois dans des secteurs innovants, par exemple le marketing digital
  • Les emplois en tension, comme les entreprises d’aide à la personne

Les secteurs innovants

Dans les secteurs innovants, vous retrouvez toutes les activités en développement. Ainsi, de nombreux postes de salariés sont à prévoir dans les entreprises du numérique, des nouvelles technologies et de la big data. Selon le rapport « Les métiers qui recrutent en 2030 », publié par la Direction de l’Animation de la Recherche des Études Statistiques (DARES) et France Stratégie, 115 000 postes d’ingénieurs de l’informatique seront créés d’ici 2030. Les raisons se trouvent principalement dans l’utilisation des nouveaux outils digitaux mais également dans le recours régulier au télétravail depuis la crise sanitaire. 

Les technologies et les projets liés à l’environnement et aux enjeux écologiques sont aussi en plein développement. Des professions spécialisées dans ces problématiques connaissent déjà un début d’essor. C’est notamment le cas dans le secteur du Bâtiment et Travaux Publics (BTP), grâce aux activités de rénovation énergétique et d’isolation thermique.

Les métiers en tension

Un métier en tension se définit comme une profession pour laquelle les offres d’emploi sont plus fortes que les candidatures. Autrement dit, peu de personnes (étudiants, actifs ou demandeurs d’emploi) postulent à ces fonctions, alors l’entreprise a un réel besoin de main d'œuvre

Concrètement, il s’agit de métiers essentiels au bon fonctionnement de la société, pas forcément ancrés dans une dynamique innovante. 

En général, voici les secteurs que vous retrouvez : 

  • La santé et le paramédical
  • Le social, l’aide à la personne et l’éducation
  • La sécurité et la protection civile
  • Le BTP et la construction

Les 10 métiers d’avenir : notre classement

Numéro 1 : infirmier

Le vieillissement de la population en France, accompagné de la crise Covid ont totalement relancé le secteur de la santé. Le manque de personnel dans les établissements médicaux, notamment les hôpitaux, a été pointé du doigt. 

En première ligne, la profession d’infirmier peine encore à recruter de nouvelles personnes. Bien que l’Insee dénombre 764 000 infirmiers en France en 2021 (toutes spécialités confondues), les besoins en main d'œuvre demeurent importants. Entre la création d’emploi et les départs en retraite, pas moins de 256 000 postes seront à pourvoir d’ici à 2030. 

L’infirmier est un des piliers du système de santé. Il assure quotidiennement les soins infirmiers, des actes médicaux ou non-médicaux (administratifs). 

En vous dirigeant vers ce poste, vous exercez principalement les missions suivantes : 

  • Prévenir l’aggravation de l’état de santé du patient
  • Rétablir les fonctions vitales, physiques ou mentales du patient
  • Suivre l’évolution de l’état du patient
  • Évaluer et planifier un plan de soin adapté
  • Transmettre les informations médicales avec l’équipe soignante et les proches du malade

Si ce métier vous intéresse, vous devez avant tout réussir un concours d’entrée en formation (sauf en formation initiale, c’est-à-dire post-bac). Cet examen est rigoureux et demande une préparation sérieuse

Chez PrepAcademy, nous vous mettons dans les meilleures conditions pour réussir votre concours infirmier : cours sur-mesure, coaching en visioconférence, exercices et correction de copie… Découvrez notre préparation au concours infirmier !

Numéro 2 : aide-soignant et aide à domicile

D’après le rapport « Les métiers qui recrutent en 2030 », trois millions de personnes seront en perte d’autonomie au cours des huit prochaines années. Les métiers d’assistance aux personnes vulnérables, en situation de handicap ou simplement âgées, se révèlent alors indispensables. Le recrutement de 210 000 aides-soignants et accompagnants apparaît comme nécessaire d’ici 2030.

Aide-soignant et aide à domicile ont la même vocation : redonner de l’autonomie aux personnes. Le plus souvent, cela passe par des gestes simples de la vie courante (cuisiner et aider à manger, faire une toilette, accompagner les déplacements, etc.). 

En revanche, l’aide-soignant est un professionnel du paramédical. Il est habilité à réaliser des soins courants et assiste les équipes soignantes, notamment l’infirmier. Au contraire, les aides à domicile travaillent comme salariés, par exemple au sein d’une entreprise d’aide à la personne. Ils n’effectuent aucun acte de soin.

Un diplôme est d’ailleurs nécessaire pour devenir aide-soignant. Avant de l’obtenir, vous devez aussi réussir un concours d’entrée en formation. Tout aussi exigeant que le concours infirmier, celui d’aide-soignant demande également de l’organisation. 

Chez PrepAcademy, nous proposons un accompagnement personnalisé pour réussir votre concours. Vous êtes constamment suivi par des professeurs issus de la profession et jury au concours. 

Numéro 3 : ingénieur en informatique/numérique

Comme nous le disions précédemment, le secteur de la technologie est en pleine expansion. Ainsi, les professions dans ce domaine évoluent fortement. De manière générale, le poste d’ingénieur informatique connaît une vague de recrutement.

Plus précisément, ce métier est intéressant car vous pouvez choisir un domaine de spécialisation, comme : 

  • La cybersécurité
  • L’analyse de données, en devant par exemple data-analyst
  • L’intelligence artificielle (IA)
  • Le cloud computing, ou service de stockage de données web
  • Le marketing digital
  • Le développement informatique

Attention, ces professions demandent des compétences techniques et poussées. Une formation sérieuse et professionnalisante est essentielle pour intégrer rapidement le marché du travail. Les formations pour acquérir ces compétences vont ainsi du bac +2 au bac +5.

Numéro 4 : enseignant

L’éducation est devenue un véritable enjeu de société. Les préjugés sur la profession, de la rémunération aux prétendues conditions de travail défavorables, ont détérioré l’image du métier de professeur. Néanmoins, il s’agit encore d’un rôle clef en société. 

Un autre facteur joue également sur ce métier : les départs à la retraite. En effet, le rapport de la Dares et France Stratégie souligne que 328 000 postes proviendront des fins de carrière alors que seulement 1 000 nouveaux postes seront créés. Au total, 329 000 emplois de professeurs seront à pourvoir d’ici 2030. 

Pour devenir professeur des écoles, il est obligatoire de passer le Concours de Recrutement de Professeurs des Écoles (CRPE). Sans ce sésame, impossible d’exercer dans l’Éducation nationale. Puisque le cœur du métier est l’apprentissage de nouvelles connaissances auprès d’enfants et d’adolescents, vous devez impérativement maîtriser plusieurs sujets. Le concours permet de s’assurer de vos capacités et aptitudes à exercer. Ainsi, le CRPE est un concours complexe, qui se prépare plusieurs mois (voire années dans certains cas) à l’avance. 

Pas d’inquiétude, chez PrepAcademy, nos professeurs sont des experts dans la préparation aux épreuves du CRPE. Optez pour nos services et mettez les chances de réussite de votre côté !

Numéro 5 : professionnel du BTP

Avec le développement des travaux de rénovation et des normes environnementales, 200 000 emplois pourraient voir le jour d’ici 2030 dans le BTP. Rien qu’en 2022, les employeurs du BTP développent ainsi plus de 265 000 projets d’embauche en France, selon Pôle Emploi.

Ces chiffres sont d’autant plus encourageants que le domaine de la construction offre diverses perspectives d’emploi : 

  • Ouvrier qualifié du bâtiment, comme plombier, électricien, maçon ou menuisier
  • Technicien du bâtiment, comme le chef de chantier 
  • Cadre ou responsable en bâtiment (postes de gestion), notamment le conducteur de travaux ou le chargé d’affaires
  • Ingénieur spécialisé, par exemple dans le génie civil, les travaux publics, etc.

Il est possible de vous spécialiser dans un domaine d’intervention, au choix entre le bâtiment et les travaux publics. Cependant, les professions du BTP sont en pleine mutation. Le métier se féminise de plus en plus et les rémunérations évoluent plus rapidement. D’autres professions sont en éclosion, comme celle de BIM manager (conception 3D d’infrastructures). Les formations dans le BTP se développent alors également.

Pour en savoir plus sur les perspectives : BTP : 5 métiers du bâtiment pour se lancer 

Chez PrepAcademy, vous pouvez vous former à distance au métier de conducteur de travaux. Véritable responsable du chantier, le conducteur de travaux coordonne les intervenants durant les travaux. Avec nous, obtenez un Titre Professionnel de conducteur de travaux : Bâtiment et génie civil pour trouver rapidement un travail !

Numéro 6 : agent d’entretien

C’est le métier d’agent d’entretien qui devrait offrir le plus de perspectives dans le futur. Selon la Dares, avec près de 488 000 recrutements d’ici 2030, de nombreux postes seront à pourvoir, notamment à cause des départs à la retraite. 

Parfois dénigrées, les missions d’un agent de propreté sont pourtant indispensables, pour les entreprises comme pour les établissements publics. En effet, l’agent s’occupe du nettoyage des locaux des structures. Il peut aussi être chargé de la gestion des déchets. Aucune formation spécifique n’est requise pour exercer. Il s’agit donc d’une profession dont l’accession peut se faire rapidement. 

Pour évoluer professionnellement, certains agents optent parfois pour des cursus diplômants, comme le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Métiers des services à l’Environnement. 

Numéro 7 : cadre des services administratifs, comptables et financiers

L'appellation cadre des services administratifs, comptables et financiers renvoie en réalité à une catégorie de métiers. Il s’agit donc de divers postes, exerçant une activité de gestion au sein de l’entreprise ou de la collectivité. 

En général, voici les postes regroupés dans cette catégorie de métiers : 

  • Le directeur administratif et financier (daf)
  • Le comptable, voire expert-comptable
  • Le responsable financier 
  • Le cadre administratif territorial, aussi appelé attaché territorial (seulement dans la fonction publique)

Selon le rapport de la Dares, ces emplois sont extrêmement porteurs, avec 288 000 postes vacants d’ici 2030. Pourtant, il s’agit d’un secteur dynamique et surtout rémunérateur, avec des salaires de cadre à la clef (environ 3 500 euros pour un daf).

Le rôle de ces professionnels est crucial. Un cadre des services administratifs, comptables et financiers réalise des audits et gère les ressources humaines et juridique, ainsi que la trésorerie. Dans le secteur public, il est même chargé de mettre en œuvre la totalité ou une partie des politiques publiques. Attention, ces postes demandent des compétences techniques.

En général, vous y accédez avec un diplôme équivalent au bac +5, comme : 

  • Un master spécialisé en droit, en économie ou en gestion
  • Le Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG)
  • Un diplôme en école de commerce

Numéro 8 : carrossier

Si l’automobile vous passionne et que vous préférez les métiers manuels, le métier de carrossier ouvre de belles perspectives en France. Plus de 81 % des entreprises du secteur ont du mal à trouver des personnes pour occuper ces fonctions, selon Pôle Emploi. Dans le même secteur, le constat est d’ailleurs similaire pour le métier de mécanicien.

Attention, devenir carrossier demande une formation rigoureuse. Le domaine automobile est technique. Se lancer demande une connaissance poussée dans le fonctionnement des véhicules motorisés, du deux roues à la voiture, en passant par les poids lourds. 

Pour vous former au métier, PrepAcademy vous prépare une formation professionnalisante et reconnue par l’État. Rendez-vous en 2023…

Numéro 9 : conducteur de véhicules

D’ici à 2030, le rapport de la Dares prévoit 300 000 postes de conducteur de véhicules à pourvoir, dont 94 % à cause de départs à la retraite. Cependant, seulement 100 000 jeunes en début de carrière sont pressentis pour reprendre les emplois. Il s’agit donc d’un des métiers au plus fort déséquilibre d’embauche

Or, la profession de conducteur de véhicules est accessible, puisqu’il ne vous faut en théorie qu’un permis B pour exercer (voire un test supplémentaire en cas de conduite de poids lourds ou d’engins spéciaux). Vous êtes aussi assez libre de votre domaine d’activité, en vous spécialisant dans : 

  • Le BTP (conducteur d’engins, grutier, etc.)
  • Le service à la personne (VTC, taxi, etc.)
  • Les transports en commun (bus, tramway, métro, etc.)

Numéro 10 : ouvrier qualifié de la manutention

Pour entrer rapidement sur le marché de l’emploi, vous pouvez vous orienter vers le secteur de la manutention. Concrètement, devenir ouvrier qualifié ne demande pas un niveau d’études spécifique. Vous pouvez tout à fait accéder aux offres uniquement en ayant le brevet des collèges, voire sans aucun diplôme

De plus, la Dares estime que 236 000 emplois d’ouvrier qualifié seront disponibles d’ici 2030. De vraies opportunités se dessinent, surtout que 157 000  de ces postes resteraient non pourvus par les jeunes, selon le rapport. Il est même possible d’atteindre des postes à responsabilités avec l’ancienneté et l’expérience professionnelle acquise. 

Pour vous spécialiser dans la manutention, c’est-à-dire dans la gestion de marchandises et de stocks, plusieurs métiers existent : 

  • Magasinier, pour organiser les stocks au sein d’un magasin ou d’un entrepôt
  • Cariste, pour la conduite d’engins de manutention (chariots élévateurs, transpalettes, etc.)
  • Docker, spécialisé dans la manutention des marchandises sur un port

 

Vous l’aurez compris, une multitude de métiers d’avenir sont accessibles dès aujourd’hui et pour les prochaines années. Santé, construction, aide à la personne, numérique… De multiples pistes s’ouvrent pour votre future carrière professionnelle, quelles que soient vos envies. Bien entendu, exercer un nouveau métier débute avant tout par une formation solide. Avec PrepAcademy, préparez votre concours ou formez-vous à distance  afin d’exercer rapidement le métier de vos rêves !

JE DÉCOUVRE LES FORMATIONS DE PREPACADEMY !

 

Crédits photo : « ©[Prostock-studio] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical. Il permet aux candidats d’entrer en formation d’ambulancier et ainsi d’exercer ce métier rapidement.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI est l’autre nom donné au concours infirmier, en référence aux Instituts de Formation en Soins Infirmier qui préparent leurs élèves à devenir infirmier. C’est un concours sélectif qui recense chaque année près de 200 000 candidats.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux