Mercredi 13 janvier 2021

Autres

Partager l'article sur :

Les métiers de la fonction publique qui recrutent

La fonction publique emploie un salarié sur cinq en France. Si le nombre de fonctionnaires est revu à la baisse, certains métiers recrutent toujours de nombreux candidats. Tour d'horizon des perspectives d'emploi dans la fonction publique !

Les métiers de la fonction publique qui recrutent

En France, un salarié sur cinq est un agent de la fonction publique, ce qui en fait le premier employeur du pays. Si le nombre de fonctionnaires est parfois revu à la baisse, certains métiers recrutent toujours de nombreux candidats. Et, vous allez le voir, il y en a pour tous les profils.

Pour vous, PrepAcademy fait un tour d'horizon des perspectives d'emploi dans la fonction publique !

Les trois versants de la Fonction publique

Pour rappel, on compte en France trois fonctions publiques. Ou plutôt trois versants distincts de la Fonction Publique :

  • Fonction publique d'État, avec 2.47 millions d'agents (en 2015). Ce versant englobe aussi bien les administrations centrales de l'État que les services déconcentrés et certains établissements publics (établissements publics d'enseignement et établissements publics administratifs rattachés aux différents ministères).
  • Fonction publique Territoriale, avec 1.98 million d'agents, ce versant comprend les collectivités territoriales, les structures intercommunales, des établissements publics et offices publics d'HLM. Il s'agit du versant le plus dynamique actuellement.
  • Fonction publique Hospitalière, avec 1.18 million d'agents, regroupe divers types d'établissements publics de soins et d'hébergement.

Au sein de chaque versant, il existe différents statuts et catégories d'agents. Sans parler de la grande diversité des cadres d'emplois et métiers et missions : infirmière, gardien de la paix, professeur, conservateur... On est souvent bien loin de l'image parfois austère de l'employé de bureau compilant des dossiers. Travailler pour la Fonction publique c'est avant tout se mettre au service de la collectivité.

Pourquoi intégrer la Fonction publique reste un choix d'avenir

Au début du quinquennat, l'actuel gouvernement avait annoncé et programmé la disparition de 120.000 postes de fonctionnaires à horizon 2022 : 70.000 postes dans la Fonction publique territoriale, et 50.000 dans la Fonction publique d'État.

Cependant, après le mouvement social des "Gilets Jaunes", qui dénonçait entre autres le retrait des services publics dans les zones rurales voire périurbaines, un premier pas en arrière avait été fait. La crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19 a définitivement renversé la situation. A titre d'exemple, dans la Fonction publique d'État, la réduction ne sera plus que de 10.500 postes au lieu des 50.000 initialement voués à disparaitre (dont seulement 157 postes en 2021). Mais en parallèle, 17.400 postes sont crées durant ce même quinquennat ! De quoi rassurer les candidats potentiels : la France a toujours besoin de fonctionnaires.

Quels sont alors les avantages à devenir fonctionnaire ?

  • Emploi stable avec perspectives d'évolution continue.
  • Accessible sans diplômes.
  • Primes et indemnités en plus d'un salaire garanti.
  • Plan de formation qui permet à l'agent de monter en compétences tout au long de sa carrière.
  • Retraite plus avantageuse que dans le secteur privé.

A l'heure de l'incertitude économique, la fonction publique attire d'autant plus. Quels sont alors les métiers qui recrutent ?

Les chiffres de l'emploi dans la Fonction publique à horizon 2022

Pour résumer, entre 2017 et 2022 :

27.000 postes disparaissent dans les ministères de :

  • l'Action et des comptes publics (10.000 postes)
  • la Transition écologique et des transports (7.500)
  • Travail et de la santé (5.100)
  • l'Économie et des finances (1.300)

Dans le même temps, 17.500 postes supplémentaires sont crées dans les ministères suivants :

  • Ministère de l'intérieur (7500 policiers, 2000 gendarmes)
  • Ministère de la justice (6000)
  • Ministère de la Défense (1900 militaires)

Enfin, parmi les conclusions du Ségur de la Santé, 15.000 recrutements à l'hôpital public sont prévus à court terme.

Lorsque l'on additionne tous ces chiffres, le nombre de créations d'emplois est supérieur au nombre de postes supprimés. Il s'agit donc d'un déplacement des besoins en personnel entre les différents versants et entités de la Fonction publique. Avec un constat : les métiers de terrain sont ceux qui recrutent le plus.

Quels sont les 30 métiers de la Fonction publique qui recrutent le plus ?

Pôle-emploi a dressé la liste des 30 métiers de la fonction publique qui recrutent le plus actuellement : 

 

Les 30 métiers de la Fonction publique qui recrutent le plus.
1. Professeur 11. Animateur socioculturel 21. Chargé de relations publiques
2. Secrétaire administratif 12. Surveillant de baignade 22. Attaché territorial
3. Adjoint administratif 13. Employé espaces verts 23. Chef de projet territorial
4. Assistant de service social 14. Eboueur 24. Conservateur en patrimoine
5. Auxiliaire de puériculture 15. Archiviste 25. Inspecteur des impôts
6. Conseiller en environnement 16. Policier 26. Contrôleur des impôts
7. Militaire 17. Gendarme 27. Rédacteur territorial
8. Accompagnant éducatif et social 18. Bibliothécaire 28. Inspecteur du Trésor Public
9. Inspecteur du travail 19. Chargé de communication interne 29. Inspecteur des douanes
10. Agent de développement local 20. Attaché d'administration 30. Inspecteur du permis de conduire

Il y en a pour tous les profils et niveaux de diplômes ! 

Comment s'orienter vers un de ces métiers qui recrutent ?

Il y a plusieurs moyens voies d'accès à la fonction publique. On y entre quasi exclusivement sur concours dans de nombreux métiers : de policier à attaché territorial, en passant par professeur des écoles. Cependant, face à la baisse du nombre de candidats dans certaines administrations, les recrutements hors concours sont en hausse (Fonction publique : les difficultés de recrutement par concours), sans pour autant devenir la norme. Aujourd'hui, l'objectif est à la modernisation des concours afin de les rendre plus attractifs. Soyons clairs, la réussite d'un concours restera la voie privilégiée pour intégrer la Fonction publique !

Parmi les exceptions, citons la fonction publique hospitalière notamment : les professionnels diplômés d'État (aide-soignant, infirmier, auxiliaire de puériculture, etc) sont recrutés s'ils correspondent au profil recherché, avant d'être éventuellement titularisés par la suite.

Pour résumer, un candidat qui souhaite devenir agent de la fonction publique doit nécessairement réussir un concours. En effet, il s'agit soit d'un concours de recrutement, soit d'un concours d'entrée dans une formation conduisant à un diplôme d'État, qui permettra ensuite d'être recruté comme agent. Il est donc indispensable de bien préparer son projet et de se faire accompagner pour optimiser ses chances de réussite !

Enfin, quel que soit le métier visé, le candidat doit remplir des conditions de diplôme, d'âge et de condition physique qui varient d'un cadre d'emplois à l'autre. Il est également indispensable :

  • D'être de nationalité française ou d'être ressortissant d'un pays membre de la CEE (en fonction des métiers).
  • D'être en règle avec les obligations relatives au service national.
  • Ne pas avoir fait l'objet de condamnations incompatibles avec le métier que l'on souhaite exercer.
  • Avoir le sens du service public.

Tout savoir sur Les concours de la fonction publique.

Les métiers paramédicaux qui recrutent dans la fonction publique

Auxiliaire de puériculture : dans la fonction publique hospitalière ou territoriale. Les recrutements se font sur titres. Il est donc indispensable d'être titulaire du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture. Pour l'obtenir, il faut réussir le concours d'entrée en formation. Ce concours est accessible sans diplôme. La formation dure 10 mois.

Aide-soignant : dans la fonction publique hospitalière. Les recrutements se font également sur titres. Il est donc là aussi indispensable d'être titulaire du diplôme d'État d'aide-soignant. Pour l'obtenir, il faut d'abord réussir le concours d'entrée en formation. Ce concours est accessible sans diplôme. La formation dure 10 mois.

Infirmier : dans la fonction publique hospitalière. Les recrutements se font sur titres. Il est donc là aussi indispensable d'être titulaire du diplôme d'État d'infirmier. Pour l'obtenir, il faut d'abord réussir à intégrer un IFSI : via Parcoursup pour les jeunes bacheliers ou via le concours de reconversion professionnelle (sans diplôme, en justifiant de trois ans d'expérience tous secteurs confondus). La formation dure trois ans.

Pour résumer, il faut donc obtenir un diplôme d'État avant de postuler dans les établissements. Après une période plus ou moins longue pendant laquelle le professionnel est sous contrat, il peut être titularisé.

Les métiers du social qui recrutent dans la fonction publique

Accompagnant éducatif et social : cette dénomination relativement récente regroupe trois réalités distinctes (auxiliaire de vie, aide médico-psychologique et auxiliaire de vie scolaire). Le diplôme d'État s'obtient en quelques mois et ne nécessite pas d'avoir de diplôme ou d'expérience préalable. Cependant, il faut d'abord réussir un concours d'entrée en formation. De nombreux postes sont à pourvoir dans la fonction publique hospitalière et d'État.

Assistante de service social : le recrutement se fait sur titres dans les trois versants de la fonction publique. Il faut donc être titulaire du diplôme d'État d'assistant de service social. Pour l'obtenir, il faut réussir le concours d'entrée en formation, qui nécessite d'avoir le bac ou diplôme équivalent. Le diplôme s'obtient en trois ans.

Éducateur spécialisé : le recrutement se fait sur titres dans la fonction publique d'État, territoriale et hospitalière. Il faut donc être titulaire du diplôme d'État d'éducateur spécialisé. Pour l'obtenir, il faut réussir le concours d'entrée en formation, qui nécessite d'avoir le bac ou diplôme équivalent. Le diplôme s'obtient en trois ans. La validation des acquis de l'expérience (V.A.E.) permet à différents profils de candidats de valider totalement ou partiellement le diplôme sans aller en formation.

Comme pour les métiers paramédicaux, le candidat devra attendre d'être diplômé pour démarcher les employeurs publics potentiels.

Les métiers de la sécurité et de la justice qui recrutent dans la fonction publique

Les métiers de la sécurité et de la justice sont accessibles à différents niveaux de diplômes. Dans tous les cas, il est nécessaire de réussir un concours de recrutement très sélectif avec en moyenne moins de 10% de réussite. Il est donc indispensable de se faire accompagner dans la préparation des épreuves de sélection ! Une bonne condition physique est également requise. Attention, les conditions de nationalité et d'âge sont souvent plus strictes que dans d'autres domaines d'activité.

Surveillant pénitentiaire : il n'est pas nécessaire d'avoir le bac pour se présenter au concours de recrutement de surveillant de l'administration pénitentiaire. Après sa formation, le surveillant pénitentiaire est rapidement titulaire de son poste.

Policier : le métier de policier peut s'exercer à différents niveaux avec des spécialités variées. Que l'on souhaite devenir gardien de la paix, agent spécialisé de la police scientifique ou lieutenant de police, il faut dans tous les cas réussir un des concours de la Police Nationale. Le nombre de recrutements le plus élevé concerne les gardiens de la paix (3000 recrutements en 2020).

Gendarme : comme dans la police, la gendarmerie recrute à tous les niveaux de diplôme pour des carrières variées. En 2020, près de 4000 recrutements de sous-officiers ont été organisés. Les concours sont bien entendu très sélectif mais l'intégration est immédiate.

Contrôleur des douanes : les concours des douanes sont réputés pour être parmi les plus difficiles de la Fonction publique. Pour se présenter au concours de contrôleur, il faut être titulaire d'un baccalauréat ou équivalent. La formation dure ensuite un an.

Les métiers de l'éducation qui recrutent dans la fonction publique

Professeur des écoles : pour devenir professeur en maternelle et au primaire, il faut réussir le CRPE. Ce concours s'adresse aux titulaires d'un bac+4, aux parents de trois enfants et plus, aux sportifs de haut niveau mais aussi aux professionnels en reconversion. Organisé au niveau académique, ce concours de recrutement est très difficile. Cependant, une fois admis, le lauréat est nommé stagiaire pendant un an avant d'être titularisé.

Professeur du secondaire : les conditions d'accès aux différents concours de l'enseignement secondaire sont plus restrictives que pour le CRPE. En effet, il faut justifier d'un diplôme en rapport avec la ou les matières enseignées. Un bac+4 est généralement requis. Après la réussite du concours, le lauréat est nommé stagiaire pendant un an avant d'être titulaire de son poste.

Les métiers administratifs qui recrutent dans la fonction publique

Adjoint administratif : il s'agit du métier le plus "ouvert" parmi les fonctions administratives. En effet, nul besoin d'être titulaire d'un diplôme pour être recruté comme adjoint administratif. Les recrutements se font sur concours comme en direct et les postes sont à pourvoir dans les trois versants de la fonction publique. Ce fonctionnaire de catégorie C représente le cadre d'emplois le plus répandu !

Secrétaire administratif : le métier est accessible sur concours pour les titulaires d'un bac ou équivalent (il s'agit d'un poste de catégorie B). Le secrétaire administratif est recruté par la fonction publique d'État ou hospitalière. La titularisation est rapide.

Rédacteur territorial : comme son nom l'indique, il s'agit d'un fonctionnaire territorial. Pour se présenter au concours de rédacteur, il faut être titulaire d'un baccalauréat ou équivalent. Attention, la réussite du concours ne signifie pas que le lauréat est recruté : son nom est simplement inscrit sur une liste d'aptitude, ce qui permet ensuite au futur rédacteur de démarcher les collectivités afin de trouver un poste correspondant à son cadre d'emplois et de devenir fonctionnaire de catégorie B.

Attaché territorial : il s'agit d'un métier de la fonction publique territoriale, de catégorie A. Il est donc nécessaire d'être titulaire d'une licence pour se présenter au concours. Comme pour tous les métiers de ce versant de la fonction publique, réussir le concours ne signifie pas embauche mais inscription sur une liste d'aptitude. Il faut donc ensuite démarcher les collectivités locales.

 

PrepAcademy accompagne depuis 2016 les candidats qui souhaitent intégrer la Fonction publique. Découvrez pourquoi nos taux de réussite sont excellents.

 

 

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical. Il permet aux candidats d’entrer en formation d’ambulancier et ainsi d’exercer ce métier rapidement.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI est l’autre nom donné au concours infirmier, en référence aux Instituts de Formation en Soins Infirmier qui préparent leurs élèves à devenir infirmier. C’est un concours sélectif qui recense chaque année près de 200 000 candidats.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux