Mercredi 18 Septembre 2019

Autres
Partager l'article sur :

Mieux se connaître pour mieux s'orienter

Pour résoudre le casse-tête de l'orientation, la première étape est de bien se connaître : savoir ce qu'on aime, comprendre qui on est et de quoi on a envie.

L'orientation est devenue depuis quelques années un vrai cheval de bataille pour l'Education Nationale et le Ministère de l'Education supérieure. En effet, près d'un jeune sur deux déclare ne pas avoir été bien accompagné dans son établissement concernant son projet d’orientation. De même un jeune sur cinq estime qu’il n’a pas eu le choix de son orientation.

L'orientation est devenue un casse-tête. Lorsqu'on est en phase d'orientation, vous faites généralement face à deux problèmes : savoir ce que l'on veut faire et trouver l'école ou la formation adaptée à notre projet.

Chez PrepAcademy, on s'est longtemps demandé comment accompagner les personnes qui venaient nous voir et se posaient des questions sur leur orientation. Nos recherches ont conduit à cet article. Dans celui-ci nous vous donnons les principaux conseils à appliquer afin de comprendre ce que l'on souhaite faire et vers quel métier on se destine.

Se connaître afin de savoir ce que l'on veut faire

La première cause d'échec d'orientation est le manque de connaissance de soi. Ce dernier conduit à avoir une mauvaise appréhension de ce qu'on aimerait faire et in fine mène à choisir un mauvais métier. Plusieurs études confirment cela :

  • 75% des terminales restent indécis face aux choix (Etude EDUC&+)
  • 46% des jeunes échouent ou se réorientent en bac+1 (etudiant.lefigaro.fr)

Comprendre ce que vous aimez, ce que vous savez ou encore ce que vous aimeriez faire est donc la première étape de votre processus d'orientation !

Comment je fais pour me connaître ?

Et oui pas facile de parler de soi ou de se décrire. Chez PrepAcademy, on connaît bien ce phénomène. On le recontre lorsqu'on prépare nos élèves aux simulations orales. Par exemple, tous les élèves ne savent pas spontanément citer leurs 4-5 principaux défauts. A l'inverse, ils citent sans difficulté 5-6 qualités, la majorité ne correspondant pas à leur personnalité. Et oui, il est difficile de mettre des mots sur ce que l'on aime faire ou ne pas faire.

Dans cette quête de soi, on a découvert Pitangoo, une super équipe spécialisée dans l'orientation. Ils ont vraiment mis l'accent sur cette connaissance de soi comme préalable à toute démarche d'orientation. On a donc testé leur application. Dès le début, vous devez remplir plusieurs questionnaires de personnalité :

  • Connaître ses centres d'intérêt
  • Avoir un baromètre de l'estime de soi
  • Connaître ses points forts
  • Connaître ses formes d'intelligence
  • Connaître ses facteurs de stress
  • Organiser son projet professionnel

Chaque questionnaire comporte quelques dizaines de questions, tirées de travaux de psychologues. On n'est donc pas face à des tests de personnalités comme on peut en trouver des milliers sur internet.

A la fin du processus, l'application en sait beaucoup sur vous et vos envies ! Ce qui est également super, c'est que vous pouvez partager vos découvertes avec vos proches. Cela permet de donner un sens collaboratif à votre démarche. Vos proches sont ainsi impliqués dans votre processus de réflexion.

Une fois que je me connais, comment je fais pour bien m'orienter ?

Encore une fois, nous nous sommes inspirés de la méthodologie de Pitangoo. L'important reste de partager vos découvertes, vos choix ou encore vos envies avec les bonnes personnes, d'où l'aspect collaboratif de leur application. Vos proches sont les plus à même de vous soutenir dans votre processus d'orientation.

Votre connaissance de soi et le soutien de vos proches, doit vous conduire à définir des axes de recherche pour votre futur. Le mieux reste ainsi d'identifier les principaux secteurs/métiers qui correspondent à votre personnalité, puis d'organiser des rencontres structurantes avec des professionnels. Pour cela vous pouvez vous appuyez sur votre réseau, sur celui de vos connaissances ou encore les différents salons spécialisés.

Il est ainsi clé de rencontrer des professionnels des secteurs que vous avez identifié. Sans ces rencontres, sans échange, vous n'avez pas l'occasion de rentrer dans le concret. Et sans expérience d'un milieu, il est difficile de savoir si cela va nous plaire ou non !

Dans cette optique, Pitangoo propose ainsi un accompagnement sur-mesure : coaching en ligne, ateliers ou encore des vidéos inspirantes. Ces différentes rencontres et expériences vont alors pouvoir confirmer ou infirmer certaines de vos pistes d'orientation ! A ce moment-là vous aurez fait 90% du chemin.

La recherche de formation

Rappelons encore une fois que tout débute par la connaissance de soi. La recherche de formation, d'écoles... n'intervient qu'en dernier. Une fois les pistes de métiers validées, il est relativement simple de trouver l'ensemble des formations y préparant. Vous pouvez ainsi vous appuyez sur des sites comme Diploméo ou l'ONISEP qui recensent la quasi-totalité des formations disponibles en France.

Prenez le temps d'échanger avec des anciens étudiants, d'étudier les différents classements de l'école ou encore ses éventuelles spécialisations métiers.

Si votre formation est accessible après concours, sachez que chez PrepAcademy, nous sommes spécialisés dans la préparation aux concours. Vous pouvez découvrir notre mode de fonctionnement (en cliquant ici) ou même contacter gratuitement nos conseillers pédagogiques pour qu'ils vous renseignent sur les attendus du concours et de la formation.

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Partager l'article sur :
Articles similaires
Autres

12 / 06 / 2018

Quelle préparation choisir pour son concours ?

Ça y est c’est fait : vous avez décidé de passer le concours ! Votre décision a été réfléchie (ou pas). Vous avez votre

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Autres

16 / 06 / 2018

Comment bien se préparer pour son épreuve orale ?

Chez PrepAcademy, nous avons noté une constante chez nombre de nos élèves : beaucoup trop prennent l’épreuve orale à la

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux
Autres

18 / 07 / 2018

Pourquoi il ne faut surtout pas travailler 7 heure

Vous culpabilisez car hier vous n’avez pas tenu votre programme de 10 heures de révisions ? Cet article est pour vous.

Photo de l'auteur de l'article Arnaud Gracieux