Pourquoi il ne faut pas chercher à connaître le sujet du concours infirmier

Publié le 23 / 04 / 2019

Chaque année, à l’approche des concours, on voit fleurir sur les groupes Facebook les post essayant d’imaginer quel pourrait être le thème voire même le sujet du concours infirmier !

Si on sait quel thème tombera le jour-J, on approfondira davantage sur le sujet, on sera donc plus à l’aise et on aura une meilleure note. C’est logique.

Cependant nous savons tous que ce n’est pas possible et qu’il y a tout simplement mieux à faire pour obtenir une bonne note que d’essayer de deviner le sujet.

Raison n°1 : les connaissances ne font pas une bonne copie au concours infirmier

C’est un aspect fondamental sur lequel on insiste énormément chez PrepAcademy. Il ne suffit pas de mettre plein de connaissances pour réussir son sujet écrit au concours infirmier ! En effet, vous serez jugé sur les points suivants :

  • La structure de votre discours : Il vous faut donc construire une argumentation qui suit une logique et cette logique doit se voir visuellement ! Un nouveau paragraphe introduit une nouvelle idée/un nouvel argument et doit toujours commencer par un alinéa.
  • La qualité de votre argumentation : Il vous faut trouver des arguments (et non des connaissances attention !) et expliquer en quoi ils répondent à la question qui vous a été posée. Le risque est de faire comme font la majorité des candidats : repérer le thème abordé(par exemple l’adolescence), puis lister les connaissances qui s’y rapportent pour finir par toutes les recenser dans la copie. Généralement, une copie comme celle-ci finit par la remarque suivante : “quelle était la question posée ?”
  • L’illustration de votre discours : Une fois structurée et argumentée, votre copie doit contenir des exemples pertinents et qui se rapportent à vos arguments. C’est donc à ce moment là qu’interviennent vos connaissances sur le sujet.

Les connaissances ne servent donc qu’une fois que votre copie est bien structurée et argumentée. C’est pour cela que nous disons à nos élèves la chose suivante : “pour avoir au moins 10, il ne faut connaître ses cours par cœur mais savoir structurer et argumenter”.

Ainsi un élève qui sait structurer et argumenter une copie mais qui a peu de connaissances sur le thème aura une bien meilleure note que l’élève qui a plein de connaissance mais ne maîtrise pas les bases de l’argumentation et de la structuration d’une copie. Le second type d’élève représente 80% des candidats au concours infirmier…

Raison n°2 : les thèmes attendus sont rarement choisis par les correcteurs

N’oubliez pas que pour entrer en formation d’infirmier, vous passez un concours. L’objectif d’un concepteur d’épreuve lorsqu’il choisit un sujet pour l’écrit (ou même l’oral d’ailleurs) du concours infirmier, est de sélectionner les candidats.

Il va donc choisir un sujet suffisamment difficile pour opérer une sélection importante mais tout en le laissant abordable pour ne pas mettre tout le monde de côté. Dès lors, il va forcément éviter un sujet ou un thème que tout le monde attend !

C’est pour cette raison que chaque année, on voit des thèmes “bizarres” tomber au concours (la palme revient à une de nos élèves qui a eu le droit à un sujet sur la médecine des chevaux…). C’est pour cette raison que chaque année, des candidats sortent de la salle désemparés par le sujet qu’ils viennent de traiter.

Ainsi chez PrepAcademy, on travaille avec nos élèves sur un objectif : “faire en sorte que, quelque soit le sujet ou le thème, ils soient capables d’avoir une excellente note”. Et pour réussir cela, on travaille sur la méthodologie plutôt que sur l’absorption intense de connaissances !

Raison n°3 : les sujets attendus au concours d’infirmier le sont par tout le monde…

Ne l’oubliez pas : l’objectif d’un concours, c’est d’être meilleur que les autres ! Ainsi sur une épreuve écrite, il y a deux moyens de faire la différence :

  • Être meilleur en méthodologie.
  • Avoir plus de connaissances.

Chez PrepAcademy, nous sommes stratégiques : nous savons que la majorité des élèves apprennent leurs cours. A l’inverse, peu d’entre eux perçoivent l’intérêt de se focaliser sur la méthodologie. Nous y voyons donc une opportunité de rapidement et facilement gagner des places.

Pendant que la plupart des autres élèves se focalisent sur les connaissances qu’ils n’ont pas encore acquises, chez PrepAcademy nous travaillons l’argumentation et la structuration de la copie. Car nous savons que c’est le meilleur moyen de faire la différence le jour-J !

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours