Que vais-je apprendre pendant mes études d’éducateur spécialisé ?

Publié le 25 / 04 / 2019

Le rôle de l’éducateur spécialisé est d’éduquer les enfants et les adolescents qui ont un handicap, qui présentent un trouble du comportement ou qui ont des difficultés d’insertion. Dans certains cas, l’éducateur spécialisé peut également apporter un soutien à des adultes présentant les mêmes caractéristiques.

Pour être éducateur spécialisé, il faut au préalable avoir obtenu le DEES : Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé. Ce dernier s’obtient après des études d’une durée de 3 ans !

Notre article est consacré à cette période : qu’allez-vous apprendre ? combien de stages ferez-vous ? comment s’organisent vos études ? Nous répondrons à toutes ces questions. Pour ce faire, nous nous appuyons majoritairement sur l’arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé. Bonne lecture !

Les études d’éducateur spécialisé : une formation avant tout théorique

La partie théorique représente un volume de 1 450 heures de formation. Ces heures se découpent en 4 domaines de formation (DF) :

  • DF1 : accompagnement social et éducatif spécialisé — 450 h
  • DF2 : conception et conduite du projet éducatif spécialisé — 500 h
  • DF3 : communication professionnelle — 250 h
  • DF4 : dynamiques partenariales, institutionnelles et inter-institutionnelles — 250 h

Avec le premier domaine de formation, le futur éducateur spécialisé apprend à instaurer une relation, à favoriser la construction de l’ identité et le développement des capacités, à assurer son métier en respectant une démarche éthique, à animer la vie quotidienne des personnes qui sont à sa charge ou encore à organiser une intervention socio-éducative individuelle ou collective. Ce sont tous les fondamentaux du métier qui sont enseignés !

Lors du deuxième domaine de formation, vous allez apprendre à participer à l’élaboration et à la conduite du projet éducatif spécialisé ou encore à observer et analyser les situations éducatives.

Le troisième domaine de formation est plus tourné vers la communication auprès d’autres membres de son équipe : apprendre à élaborer des documents communicables à des tiers, assurer en équipe la cohérence de l’action socio-éducative…

Enfin le quatrième domaine de formation vise à maîtriser plusieurs choses : savoir faire de la veille professionnelle, savoir trouver des partenariats etc.

Pendant vos 3 ans, vous allez donc acquérir de multiples et surtout diverses compétences ! On estime qu’en plus des 1 450 heures de formation théorique, le travail personnel représenterait 1 490 heures. C’est une autre particularité du DEES : il demande un investissement personnel important.

La formation comprend aussi un côté pratique

Le partie pratique revêt une importance cruciale. Jugez par vous-même : 60 semaines de stage soit 2 100 heures et près de 40% de vos études !

Votre (vos) stage(s) sont là pour :

  • Mettre en application ce que vous avez appris en théorie.
  • Confirmer votre volonté de devenir éducateur spécialisé.
  • Renforcer votre expérience.
  • Commencer à réfléchir pour quelle structure vous souhaiteriez travailler.

L’examen final comprend 4 épreuves

Pour le DF n°1, vous aurez affaire à l’épreuve de pratiques professionnelles. Cet oral s’appuie sur un dossier sur les pratiques professionnelles et les évaluations de stage.

Pour valider le DF n°2, vous aurez deux épreuves :

  • Étude de situation. C’est une épreuve écrite. A partir d’une situation (3 à 6 pages) fournie au candidat, celui-ci synthétise la compréhension qu’il a de la situation.
  • Présentation et soutenance d’un mémoire. Celui-ci devra être d’une cinquantaine de pages !

De même, vous aurez deux épreuves vous valider le DF le n°3 :

  • Entretien à partir d’un journal d’étude clinique. Elle consiste en un entretien à partir d’une série d’observations relatives à une intervention socio-éducative.
  • Validation par le site de stage d’écrits professionnels. Derrière cet intitulé compliqué se cache une épreuve au cours duquel vous devez faire valider des écrits professionnels de nature différente (comptes rendus de réunions, synthèses, rapports de comportement, note au juge…) élaborés dans le cadre de vos stages.

Enfin, deux épreuves vous permettront de valider le DF n°4 et ainsi conclure vos études d’éducateur spécialisé :

  • Épreuve écrite sur les dynamiques institutionnelles. Il s’agit de l’étude d’une situation proposée au candidat, en rapport avec les politiques sociales et les cadres juridiques et institutionnels.
  • Travail en partenariat et en réseau. C’est une épreuve orale, qui s’appuie sur un dossier (sur le travail en partenariat et en réseau) et sur les évaluations de stage.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours