Dimanche 03 mars 2019

Autres

Partager l'article sur :

La réforme de la formation professionnelle sur le financement

La loi "Liberté de choisir son Avenir professionnel", défendue par la Ministre du Travail, Murielle Pénicaud est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Elle a pour objectif d'accélérer l'effort de formation du système français.

La réforme de la formation professionnelle sur le financement

La loi "Liberté de choisir son Avenir professionnel", défendue par la Ministre du Travail, Murielle Pénicaud est entrée en vigueur le 1er janvier 2019. Elle a pour objectif d'accélérer l'effort de formation du système français. Elle simplifie notamment les démarches de financement de formation, l'accès à la formation pour les handicapés ou encore le fonctionnement de l'apprentissage. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le financement de la formation en vous expliquant notamment le fonctionnement des différents dispositifs. Bonne lecture.

Le rôle clé du CPF

Le CPF (pour Compte Personnel de Formation) est un dispositif permettant de cumuler des droits à la formation en France. Auparavant ces droits étaient en nombre d'heures de formation.

Désormais, ce CPF est simplifié de plusieurs manières :

  • Le compte est crédité en euros et non plus en heures. L'objectif est de rendre le système plus lisible et de lutter contre l'inflation des prix des formations.
  • Une nouvelle application mobile a été créée. Elle permet à chacun de comparer la qualité des formations des organismes certifiés, le taux de réussite, la satisfaction des utilisateurs, et ainsi trouver la formation correspondant à ses aspirations professionnelles, mais aussi s’inscrire et payer en ligne.
  • Chaque actif disposera sur son CPF de 500 € par an pour se former, et 800 € pour les moins qualifiés, soit respectivement 5 000 € et 8 000 € sur dix ans.

Pour vous inscrire et bénéficier de vos droits à la formation, rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr.

La disparition du CIF

C'est l'une des grandes annonces : désormais le CIF (congé individuel de formation), qui permettait aux personnes souhaitant se réorienter professionnellement, devient le CPF de transition. A partir de 2020, de nouveaux opérateurs, les Commissions Paritaires Inter Régionales (CPIR), seront chargés de ce dispositif. D’ici là, les TANSITIONS PRO (ex.FONGECIF) restent votre principal interlocuteur pour ces projets.

Au revoir le OPCA, bienvenue les OPCO

Autre changement d'envergure, la disparation des OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés). Ces organismes étaient chargés de la collecte de l'argent de la formation professionnelle auprès des entreprises, ainsi que du financement de certaines de vos formations en tant que salarié (voir notre article "Comment faire financer sa formation en France ?"). Désormais le rôle de collecte sera assuré par l'URSAFF et les OPCA vont progressivement (d'ici décembre 2020) laisser leur rôle de financeur à d'autres organismes. 

En 2019, les OPCA se réorganisent et deviennent des OPCO, c’est-à-dire des Opérateurs de Compétences. Ces nouveaux opérateurs seront officiellement désignés à partir d’avril 2019. D’ici là, les OPCA, organisés par branche professionnelle ou par secteur d’activité, continuent d’assurer leur rôle de collecte et de mutualisation des fonds de la formation professionnelle.
 
Ils interviennent notamment en tant que conseil auprès des services formation et ressources humaines.

Du coup, quels changements pour financer sa formation ?

Les deux principaux changements à venir en 2019 sont :

  • Pour les personnes en reconversion professionnelle. Progressivement les CPIR deviendront vos interlocuteurs pour le financement de votre projet de reconversion.
  • Pour les salariés. Progressivement le financement de vos formations ne se fera plus par les OPCA.

Pour les autres, la généralisation du CPF va dans le sens d'une plus grande accessibilité et lisibilité de la formation en France.

 

Prepacademy est un organisme de formation reconnu par l'État et certifié DataDock. A ce titre, nos formations sont éligibles à différentes solutions de financement.

Crédits photo : « ©[PeolpleImages] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Autres

20 / 01 / 2018

Comment se déroule le concours ambulancier ?

Le concours ambulancier est un des principaux concours du paramédical. Il permet aux candidats d’entrer en formation d’ambulancier et ainsi d’exercer ce métier rapidement.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Comment se déroule le concours IFSI ?

Autres

25 / 04 / 2018

Comment se déroule le concours IFSI ?

Le concours IFSI est l’autre nom donné au concours infirmier, en référence aux Instituts de Formation en Soins Infirmier qui préparent leurs élèves à devenir infirmier. C’est un concours sélectif qui recense chaque année près de 200 000 candidats.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux