Vendredi 25 novembre 2022

Réussir sa formation

Partager l'article sur :

Qu’est-ce que le RNCP ? Définition et fonctionnement

Le RNCP est un annuaire regroupant des diplômes reconnus par l'État. Utilité, mise en place et fonctionnement : découvrez en plus sur le RNCP !

Qu’est-ce que le RNCP ? Définition et fonctionnement

Lors de vos recherches pour trouver une formation, le terme « RNCP » est sûrement apparu plusieurs fois. Il s’agit d’un système mis en place par l’État, dans lequel de nombreux diplômes sont regroupés. L’objectif majeur de ce répertoire est donc de donner accès aux cursus diplômants et reconnus par l’État, pour répondre aux enjeux de formation et d'entrée sur le marché du travail. Comment fonctionne le RNCP ? Pourquoi est-il en place ? Quelles sont les certifications présentes au sein du répertoire ? On vous dit tout sur le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) !

Le RNCP : de quoi s’agit-il ?

Définition générale

Le répertoire national des certifications professionnelles est un système créé par l’État depuis 2018. Cet annuaire regroupe toutes les certifications professionnelles reconnues par l’État. En d’autres termes, c’est un moyen de reconnaissance du caractère officiel des diplômes accessibles en France. 

Sa gestion a été confiée à France compétences, qui s’occupe aussi bien de vérifier la pertinence des nouvelles certifications, que de renouveler les plus anciennes. 

En parallèle, le RNCP est alimenté par des certifications, créées soit par un ministère (Éducation nationale, Agriculture, etc.), soit par un organisme privé de formation agréé par l’État, soit par une branche professionnelle. Concrètement, lorsqu’un ministère ou un organisme souhaite faire reconnaître une nouvelle certification, il doit obligatoirement s’adresser à France compétences. 

La commission de la certification professionnelle juge alors la validité et la pertinence de la formation, en se basant sur trois référentiels : 

  • Le référentiel d’activités, qui répertorie les activités relatives à la profession ou au secteur visé
  • Le référentiel de compétences, qui récapitule les aptitudes par blocs de compétences
  • Le référentiel d’évaluation, qui détermine les modalités d’examen et les critères d’évaluation

En théorie, aucun référentiel d’activités formalisé ne s’applique. Autrement dit, une certification peut concerner n’importe quelle activité. Cependant, un projet de certification nécessite en réalité l’élaboration d’un plan pédagogique, notamment en répondant à un besoin. Par exemple, il peut s’agir d’un besoin de main-d’œuvre dans un secteur ou encore un besoin en compétences suite à l’évolution d’un métier.

Ainsi, pour qu’une certification soit enregistrée au RNCP, il faut qu’elle respecte plusieurs critères : 

  • Répondre à un besoin d’emploi ou de lutte contre le chômage
  • Proposer un référentiel d'activités de qualité 
  • Disposer d’un processus d’évaluation correspondant aux attentes du secteur/métier
  • Proposer des blocs de compétences découpés selon les besoins 
  • Inclure un parcours optionnel de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) 

Si la certification répond à ces exigences, elle devient alors accessible pour cinq ans renouvelables. Au bout de ce délai, la commission examine de nouveau le contenu de la formation, pour s’assurer qu’elle colle toujours aux besoins du marché du travail.

Utiliser le RNCP : comment et pourquoi ?

Le RNCP est un outil conçu pour les actifs (dans le cadre d’un projet de reconversion ou d’évolution professionnelle) et les demandeurs d’emploi (personnes au chômage ou les jeunes en réorientation). 

Vous pouvez donc utiliser le répertoire pour en savoir plus sur une formation : 

  • Vérifier si le diplôme visé est à finalité professionnelle, c’est-à-dire avec une forte insertion sur le marché du travail
  • Identifier les formations possibles pour un métier ou un secteur d’activité
  • Connaître le niveau de chaque diplôme (bac, bac +2, etc.)
  • S’informer sur les conditions spécifiques pour obtenir le diplôme (niveau d’étude requis, condition d’âge, etc.)

Le RNCP vous permet également de mobiliser vos droits à la formation, dans le but de répondre à des enjeux sociaux et économiques (lutte contre le chômage, attractivité d’un secteur d’activité en tension, etc.). Ainsi, toutes les certifications du RNCP sont éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

D’autres acteurs professionnels se servent régulièrement du répertoire :

  • Les recruteurs, afin d’avoir plus de lisibilité sur la certification professionnelle d’un candidat
  • Les organismes de formation, pour s’informer sur les référentiels nécessaires dans un domaine professionnel
  • Les organismes d’orientation, pour proposer des formations en adéquation avec les envies du candidat

Le fonctionnement du RNCP est assez simple. Pour connaître l’organisation d’une formation, il vous suffit de vous rendre sur le site de France compétences. Depuis la plateforme, vous pouvez aussi bien consulter les formations en renseignant un secteur d’activité ou le nom exact du diplôme qui vous intéresse. 

Zoom sur les certifications professionnelles

Qu’est-ce qu’une certification professionnelle ?

Dans le langage courant, une certification professionnelle est un diplôme reconnu et délivré par l’État, à la suite d’une formation dans un domaine. 

Cependant, le terme de certification professionnelle fait référence à plusieurs types de diplômes, dont : 

  • Les diplômes délivrés par l’État (ou au nom de l’État), comme un bac pro ou une licence
  • Les Titres Professionnels (TP), dont la finalité est de former à un métier ou une activité spécifique
  • Les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP), remis par les branches professionnelles (assistant médical, électricien, etc.)

Les différences majeures entre ces appellations concernent principalement leur finalité (insertion professionnelle, acquisition de connaissances générales, etc.) et les modalités d’organisation (compétences, examens, etc.). 

La valeur de votre certification professionnelle, quelle que soit sa nature, est identique à des diplômes délivrés par l’Éducation nationale. S’ils figurent au sein du RNCP, ils sont officiellement reconnus par l’État français

Dans tous les cas, pour décrocher une certification professionnelle, il est obligatoire de passer des étapes successives : 

  • Suivre des enseignements spécifiques, sauf dans le cas d’une VAE
  • Passer des épreuves pour valider vos compétences, aussi bien des tests écrits que des entretiens oraux

Selon votre parcours, il est également possible qu’un niveau d’étude soit requis pour entrer en formation, par exemple avoir le bac. L’objectif final est de vous faire acquérir les compétences indispensables pour intégrer un secteur d’activité, voire une profession. 

Une certification professionnelle permet donc à l’élève de : 

  • Sécuriser son parcours professionnel, en ayant un diplôme professionnalisant et reconnu par l’État
  • S’insérer dans le monde du travail, surtout s’il s’agit d’un demandeur d’emploi ou d’un jeune en réorientation 
  • Reconnaître ses aptitudes techniques, pour un actif appartenant déjà au secteur d’activité 
  • Monter en compétences et évoluer professionnellement, en apprenant de nouveaux gestes et pratiques

Quels sont les niveaux des certifications professionnelles ?

Les certifications professionnelles peuvent s’obtenir dans de multiples domaines, allant du BTP au social, en passant par l’hôtellerie-restauration. Même constat pour les niveaux d’études. Les certifications vont d’un niveau égal au brevet des collèges à des études dans l’enseignement supérieur. 

Le niveau des diplômes certifiés par le RNCP varie donc en fonction de l’enseignement et du temps passé en formation. Le niveau est indiqué sur chaque fiche des titres inscrits au RNCP. Depuis 2019, la France s’est calquée sur la nomenclature européenne de reconnaissance des diplômes. 

Désormais, la nomenclature des diplômes est répartie de la manière suivante : 

  • Niveau 3, équivalent au Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) et au Brevet d’Études Professionnelles (BEP)
  • Niveau 4, équivalent au bac
  • Niveau 5, équivalent à un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) 
  • Niveau 6, équivalent à une licence ou un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT)
  • Niveau 7, équivalent à un master ou un diplôme d'ingénieur

Par exemple, un titre professionnel X certifié par le RNCP peut renvoyer à un niveau 4 (équivalent bac) alors qu’un titre Y va valoir un niveau 5 (bac +2).  

FAQ : vos questions, nos réponses !

Un titre reconnu par l’État est-il obligatoire ?

Non mais… c’est  indispensable ! En effet, les écoles privées proposent souvent des cursus diplômants mais non reconnus par l’État. En vous formant à des métiers via un titre enregistré au RNCP, votre profil devient nettement plus attractif aux yeux des entreprises. Pour rappel, le RNCP est un gage d’enseignement de qualité et d’employabilité

Puis-je valider une certification en alternance ?

Oui et non ! Tout dépend de la formation pour laquelle vous optez. Certains établissements de formation n’offrent pas la possibilité de réaliser son cursus en tant qu’apprenti. Au contraire, pour décrocher des diplômes spécifiques, un passage en alternance est obligatoire. Pour en être sûr, mieux vaut vous renseigner sur le RNCP ou sur le site de l’école qui prévoit cette formation.

Chez PrepAcademy, toutes nos formations sont disponibles en alternance, afin de vous garantir une expérience professionnelle valorisante avant votre entrée dans la vie active !

Est-il possible de suivre une formation de spécialisation ?

Oui ! Le RNCP répertorie toutes les formations complètes, visant un métier ou un secteur d’activités. Il existe également le Répertoire Spécifique (RS). Cet annuaire vous donne accès à des modules de spécialisation, par exemple l’apprentissage d’une langue étrangère. Il ne s’agit pas de diplômes mais de mentions de spécialisation pour étoffer vos compétences.

Les formations de PrepAcademy sont-elles enregistrées au RNCP ?

Oui ! Toutes les formations proposées par PrepAcademy sont des titres professionnels, enregistrés au RNCP. Notre organisme de formation est reconnu et habilité par l’État. En d’autres termes, nos formations et nos examens sont organisés dans le respect des attendus nationaux. 

Par exemple, avec PrepAcademy, vous pouvez devenir : 

*formations disponibles dès janvier 2023.

 

Vous savez dorénavant à quoi correspondent les certifications professionnelles et comment fonctionne le RNCP. Si vous cherchez à vous former rapidement pour un métier spécifique, avec de forts débouchés sur le marché de l’emploi, un diplôme RNCP est la solution idéale. Attention, même si les études restent exigeantes et techniques. Avec PrepAcademy, bénéficiez d’un accompagnement personnalisé et adapté à votre niveau, afin de réussir haut la main vos examens et obtenir votre diplôme !

JE DÉCOUVRE LES FORMATIONS DE PREPACADEMY !

Crédits photo : « ©[FatCamera] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment faire financer sa formation en France ?

Réussir sa formation

23 / 01 / 2019

Comment faire financer sa formation en France ?

Il existe plusieurs modes de financement de sa formation en France. Ils sont accessibles selon votre statut individuel. Découvrez comment faire !

Hugo Messina

Hugo Messina

Quelle formation pour la fonction publique ?

Réussir sa formation

24 / 03 / 2021

Quelle formation pour la fonction publique ?

Pour entrer dans la fonction publique, il faut réussir un concours et suivre une formation. Découvrez le parcours à suivre pour devenir fonctionnaire !

Mélie Castelain

Mélie Castelain

Le congé formation fonction publique

Réussir sa formation

31 / 03 / 2021

Le congé formation fonction publique

Pour les agents de la fonction publique, le congé formation permet d'envisager une évolution des compétences ou une reconversion professionnelle.

Mélie Castelain

Mélie Castelain