Vendredi 23 septembre 2022

Concours auxiliaire de puericulture

Partager l'article sur :

Travailler en crèche : comment faire ?

La petite enfance vous attire et vous voulez exercer auprès d'enfants en bas âge ? Travailler en crèche est fait pour vous. Formations, missions, compétences et qualités nécessaires : découvrez le secteur de la petite enfance !

Travailler en crèche : comment faire ?

Participer au développement et à l’épanouissement des enfants vous a toujours donné envie ? Vous avez une fibre pédagogique et un caractère calme ? Travailler en crèche est sûrement fait pour vous ! Mais au fait, connaissez-vous l’univers de la petite enfance ? Quels métiers sont envisageables pour exercer dans une crèche ? Quelles compétences et qualités sont nécessaires ? On vous dit tout dans cet article !

Qu’est-ce qu’une crèche ?

Définition générale

Une crèche est un établissement scolaire dédié à la petite enfance. En d’autres termes, en travaillant dans ce type de structure, vous êtes en relation directe avec des enfants âgés de 0 à 6 ans. Les crèches ont pour but d’accueillir ces enfants en bas âge mais aussi d’éveiller leurs sens et de développer leurs interactions sociales. 

Il s’agit d’établissements d’accueil collectif, dans lesquels plusieurs enfants interagissent quotidiennement. D’autres solutions alternatives, comme l’accueil à domicile par l’assistant maternel existent également. 

En général, les crèches sont gérées par les collectivités territoriales, notamment les communes. Néanmoins, vous pouvez travailler pour une crèche dont la gestion est assurée par une association ou même une entreprise. 

En France, les crèches permettent également de soulager les parents au quotidien, notamment s’ils sont actifs, en recherche d’emploi ou en formation. En effet, selon les structures, un accueil régulier ou occasionnel est mis en place. Le nombre d’enfants en crèche peut aussi varier : à vous de choisir le type d’établissement qui convient le mieux à vos envies personnelles et professionnelles ! 

Les différents types de crèches

La crèche collective : l’établissement classique

Les crèches collectives sont les plus répandues en France. Elles assurent un accueil régulier des enfants, souvent calqué sur les horaires de bureau. Il s’agit de structures complètement adaptées aux enfants et gérées par des professionnels qualifiés, comme l'Éducateur de Jeunes Enfants (EJE) ou l’infirmier puériculteur.

Une crèche collective est une grande structure pouvant accueillir jusqu’à 60 enfants ! Soyez donc prêt à exercer au sein d’une équipe importante, composée de professionnels de la santé, de la petite enfance et du personnel technique.

Les haltes garderies sont aussi des crèches collectives mais répondent à des besoins plus ponctuels (accueil dans l’après-midi par exemple). Ainsi, votre rythme de travail varie plus régulièrement au sein de ces établissements. 

La crèche familiale : une approche plus individualisée

En général, une crèche familiale emploie plusieurs assistants maternels, chargés de veiller au bien-être et au développement d’un petit groupe d’enfants. Si vous êtes assistant maternel, vous pouvez donc être employé par ce type de structure. 

Concrètement, l’objectif est d’organiser des réunions plusieurs fois par semaine, entre 4 assistants maternels maximum. Cela permet ainsi aux enfants de se rencontrer et de développer des liens sociaux. 

En revanche, une crèche familiale est toujours encadrée par un personnel qualifié, notamment une puéricultrice, un EJE et même un médecin spécialisé dans la Protection Maternelle et Infantile (PMI).

La crèche parentale : un organisme géré par les parents !

La crèche parentale est un établissement géré par les familles des enfants accueillis. Néanmoins, pour garantir la santé, la sécurité et l’épanouissement des enfants, les crèches parentales demeurent sous le contrôle de la PMI. Dans la majorité des cas, les parents font appel à des professionnels de la petite enfance pour remplir les missions et accompagner les enfants. 

La crèche parentale reste une structure relativement importante, avec une capacité d’accueil maximale de 24 enfants

Les 5 métiers pour travailler en crèche

L’univers de la petite enfance vous offre de nombreux débouchés. En effet, selon les structures, plusieurs professions, de divers niveaux et aux responsabilités différentes vous conduisent à exercer au sein d’une crèche. Que ce soit dans le paramédical, dans l’éducation et l’apprentissage ou dans le suivi pédagogique, vous trouverez assurément la voie qui vous convient ! En attendant, voici les métiers les plus recherchés dans le secteur.

Infirmière Puéricultrice 

L’infirmière puéricultrice participe à l’éveil des enfants, avec des ateliers et des activités ludiques. En parallèle, ce professionnel apporte des soins, autant basiques (changer les couches, etc.) que techniques (établir un diagnostic sanitaire, soigner l’enfant en cas de maladie, de blessure, etc.). 

Cependant, pour devenir puéricultrice, le parcours est rude. Vous devez d’abord suivre des études d’infirmière (ou de sage-femme) pendant 3 ans au sein d’un Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Cette voie permet de valider le diplôme d’État d’infirmier.

Pour vous spécialiser dans la petite enfance, il faut ensuite obtenir le diplôme d’État de Puériculture. Pour cela, il faut nécessairement passer un concours. Si vous le réussissez, vous aurez accès à une formation d’un an, afin de vous faire atteindre un niveau équivalent au master 1 (niveau 6). 

Envie de vous lancer dans l’aventure ? Pour optimiser votre préparation, les équipes de PrepAcademy sont à vos côtés ! Bénéficiez d’un suivi personnalisé, de cours et de fiches de révision pour mettre toutes les chances de votre côté !

JE DEVIENS INFIRMIÈRE PUÉRICULTRICE

Auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture est essentiel pour épauler l’infirmière puéricultrice dans ses tâches quotidiennes (surveillance du patient, préparation de l’environnement de travail, etc.). Si ses responsabilités sont moins importantes, son rôle est indispensable. En tant qu’auxiliaire de puériculture, votre mission est de mettre en place une approche relationnelle et sociale avec l’enfant mais aussi avec les parents. L'accueil et l'accompagnement des enfants représentent votre quotidien (aide à l’alimentation, au sommeil, activités stimulantes, etc.). 

Le métier d’auxiliaire de puériculture est idéal si vous désirez suivre une formation, simple, courte et diplômante ! En effet, vous devez réussir un concours mais celui-ci est accessible sans aucun diplôme. Si vous avez plus de 17 ans, la nationalité française (ou ressortissant européen) et la condition physique, vous pouvez vous présenter au concours ! 

Après un examen de votre dossier et un oral de motivation, votre dossier sera retenu (en tout cas, on vous le souhaite !). S'ensuit alors une formation de 10 mois, entre cours théoriques en Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP) et stages professionnels. 

Besoin de vous entraîner pour passer le concours d’auxiliaire de puériculture ? Les professeurs de PrepAcademy sont à votre disposition pour répondre à vos questions et vous préparer totalement à votre nouvelle aventure professionnelle !

JE DEVIENS AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE

Éducateur de jeunes enfants (EJE)

Pour exercer un métier centré sur l’éveil socio-éducatif de l’enfant, vous pouvez devenir éducateur de jeunes enfants. Cette profession consiste à créer, entretenir et développer un lien affectif avec chaque enfant. En parallèle, l’EJE est capable de définir un projet pédagogique, en collaboration avec son équipe mais également avec les parents. 

Votre but est d’organiser un suivi régulier et personnalisé durant toute la période de petite enfance. Cela passe par exemple par le développement du bien-être des enfants, de leur autonomie ou encore de leur apprentissage, en vue de l’arrivée en école maternelle ou primaire.

Le métier d’EJE est ouvert aux personnes titulaires d’un Diplôme d’État d’Éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE). 

Vous devez donc passer un concours sélectif, pour lequel vous devez justifier d’au moins une de ces 3 conditions : 

  • Être en terminale au moment du concours
  • Être titulaire du baccalauréat
  • Être titulaire d’un diplôme, certificat ou qualification de niveau 4 (équivalent baccalauréat)

Comme pour l’auxiliaire de puériculture, la sélection se fait au terme d’un examen du dossier de candidature et d’un oral de motivation.

Si votre profil est retenu, vous suivrez une formation de 3 ans en alternance, au cours de laquelle vous validez des Unités d’Enseignement (UE). Si vous êtes appliqué, vous obtiendrez le DEEJE : le graal pour commencer à exercer en petite enfance ! 

Établir un projet de formation, créer un C.V. attractif, montrer sa motivation… Ces prérequis vous sont indispensables pour devenir EJE. Avec PrepAcademy, découvrez des méthodes d’apprentissage innovantes, pour que la réussite soit avec vous ! 

JE DEVIENS EJE

Psychomotricien

Le psychomotricien est un professionnel du secteur paramédical. Ainsi, en étant psychomotricien, vous pouvez exercer dans différents établissements, dont les crèches font partie. En effet, le psychomotricien se focalise sur l’apprentissage de fonctionnalités motrices et sensorielles du corps à ses patients au cours de séances collectives ou individuelles. 

Dans le domaine de la petite enfance, votre rôle sera de mettre en place des outils et des méthodes pour que les enfants découvrent leur corps et comprennent le fonctionnement de l’environnement autour d’eux (interactions sociales, éveil des sens, apprendre à l’enfant à marcher, avoir de l’équilibre, etc.). 

Vous remplissez également une mission de prévention, par exemple en détectant d’éventuels troubles ou retards de motricité chez l’enfant. 

Là encore, pour devenir psychomotricien, vous devez suivre avec rigueur un parcours spécifique. Pour exercer, il faut nécessairement avoir en votre possession un diplôme d’État de psychomotricien, équivalent au niveau bac +3. Vous obtiendrez ce titre après une formation de 3 ans dans un Institut de Formation en Psychomotricité (IFP). 

Attention, pour y accéder, trois passerelles existent : 

  • Postuler pour une sélection post-bac via Parcoursup, sur concours écrit et/ou oral d’entretien
  • Disposer de la licence Accès Santé, qui vous donne accès à la 2ème année de formation en IFP
  • Disposer d’une licence spécialisée dans un domaine des sciences (biologie, psychologie, STAPS, etc.), qui vous donne accès à la 2ème année de formation en IFP

Le métier de psychomotricien éveille votre curiosité ? N’hésitez pas à contacter nos experts pour en apprendre plus sur les modalités et le parcours à suivre pour exercer dans cette branche professionnelle !

JE DEVIENS PSYCHOMOTRICIEN

Assistant maternel agréé

Vous pouvez également devenir assistant maternel, par exemple pour exercer au sein d’une crèche familiale. En pratique, l’assistant maternel est chargé d’accueillir à son propre domicile des enfants entre 0 et 6 ans. Ses missions sont similaires à celles d’un auxiliaire de puériculture, par exemple favoriser le développement de l’enfant, veiller à son épanouissement, etc. 

Cependant, être assistant maternel peut être une solution si vous ne souhaitez pas faire des concours ou vous engager dans une formation de plusieurs mois ou années. En effet, la formation d’assistant maternel est gratuite et dure 120 heures. Ses enseignements permettent d’apprendre les bases de la petite enfance (règles de sécurité, méthodes d’accueil, prise en charge particulière pour un enfant en situation de handicap, etc.).

Au bout de cette formation, un agrément vous est accordé pour 5 ans et une attestation est délivrée. Il faudra alors impérativement renouveler votre agrément pour continuer à exercer. 

Vous voulez en savoir plus sur les métiers du secteur paramédical et éducatif ? Contactez nos équipes qui répondront à toutes vos questions et vous aideront à choisir la formation qui vous correspond !

JE CONTACTE PREPACADEMY

Les qualités et compétences attendues en crèche

Vous êtes en relation directe et permanente avec des enfants jeunes, voire très jeunes. Vous devez donc faire preuve à la fois de pédagogie, de patience et de calme. En bref, polyvalence et adaptabilité sont les maîtres mots si vous voulez être employé dans une crèche !

Votre objectif est de faire découvrir à l’enfant les interactions sociales et de lui donner une première image du monde qui l’entoure. Pour travailler en crèche, vous devez avoir un caractère paisible, capable de créer un environnement serein et rassurant pour l’enfant, par exemple en utilisant des images et des couleurs douces, des mots simples ou encore un ton adapté. 

Dans cette optique, vous devez aussi être un fin pédagogue, en capacité de mettre en place des ateliers d’éveil et des activités ludiques. Le but est de préparer l’enfant à son entrée en école (maternelle ou primaire). Par exemple, l’enfant doit idéalement savoir parler au moment d’entrer à l’école. Pour inventer des jeux éducatifs, il faut également faire preuve de créativité et d’imagination, afin de rendre l’expérience agréable pour l’enfant. 

Enfin, avoir un bon sens du relationnel est essentiel, autant lors des interactions avec vos collègues (personnel d’entretien, administratif, professionnels de santé, etc.), qu’avec les parents. 

Travailler dans une crèche : quelle rémunération ?

Vous l’aurez compris, deux facteurs décisifs entrent en compte pour la rémunération :

  • Le poste que vous occupez 
  • L’expérience professionnelle dont vous disposez

Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des rémunérations possibles en crèche : 

 

Vous avez désormais toutes les clefs pour travailler en crèche ! Disposer d’un diplôme ou avoir eu une formation professionnalisante sont presque toujours les solutions privilégiées pour atteindre ce but. Plusieurs perspectives de carrières sont envisageables : à vous de faire le bon choix ! Vous êtes justement un peu perdu sur la voie à suivre ? Pas de panique ! Les équipes de PrepAcademy construisent avec vous un projet qui vous ressemble ! 

JE CONTACTE LES ÉQUIPES

Crédits photo : « ©[FatCamera] via Canva.com »

Hugo Messina

Hugo Messina

Articles similaires

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Autres

13 / 02 / 2018

Comment fonctionne Parcoursup : notre guide d'utilisation

Le 15 janvier 2018, la plateforme Parcoursup remplaçait APB (Admission Post-Bac). Derrière ce changement de nom, peu de vrais changements : l'objectif est de recenser l'ensemble des vœux des lycéens pour les formations du supérieur.

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux

Le concours d’éducateur de jeunes enfants

Autres

03 / 05 / 2018

Le concours d’éducateur de jeunes enfants

Pour devenir éducateur de jeunes enfants, vous devez intégrer un établissement de formation qui vous formera à l’obtention du DEEJE (Diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants). On y entre sur concours

Arnaud Gracieux

Arnaud Gracieux