Le concours d'aide-soignant

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Si votre objectif est de devenir aide-soignant, vous devez obligatoirement réussir un concours afin d’entrer en formation. Ce prérequis indispensable permet à un jury d’estimer si votre profil correspond aux attentes du métier. En quoi consiste ce concours ? Quelles sont les conditions pour y accéder ? Comment se déroule l’inscription ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le concours d’aide-soignant !

Qu’est-ce que le concours d’aide-soignant ?

Rappel : le métier d’aide-soignant

En milieu hospitalier, en centre ou à domicile, l’aide-soignant assiste l’infirmier et participe aux soins. Votre rôle consiste surtout à maintenir l’autonomie des patients et contribuer à leur bien-être (confort, hygiène, repas, etc.). 

En France, les aides-soignants exercent soit dans la fonction publique hospitalière, soit comme salariés dans des établissements de santé privés (cliniques, Ehpad, etc.). 

Aide-soignant est un métier en tension dans la quasi-totalité des départements. En d’autres termes, il y a plus de demande de la part des employeurs que de personnel diplômé prêt à travailler. Il n’y a donc aucune difficulté à trouver un emploi.

Concours aide-soignant : définition générale

Le concours d’aide-soignant est un concours de la fonction publique. Autrement dit, il est organisé en France par l’État, dans le but de recruter de nouveaux professionnels dans un secteur. 

En l’occurrence, le concours aide-soignant permet de sélectionner les candidats qui accèdent à la formation professionnelle pour exercer ce métier. C’est une étape obligatoire pour entamer une carrière d’aide-soignant. Sans réussir le concours, vous ne pouvez pas suivre de formation, ni obtenir le Diplôme d’État d’Aide-Soignant (DEAS).

Concrètement, le concours est en place pour s’assurer que vous remplissez les critères nécessaires pour entrer dans la profession : compétences et aptitudes professionnelles, conditions d’accès, motivation personnelle, projet professionnel, etc. C’est une sélection qui permet de conserver les candidats aptes et motivés

Un concours réformé

Depuis 2020, plusieurs concours du secteur paramédical ont été réformés. Le concours aide-soignant n'échappe pas à cette règle. La réforme a instauré de nouvelles modalités de sélection, énoncées dans l’Arrêté du 7 avril 2020.

Il y a donc un nouveau concours aide-soignant, en vigueur depuis la session 2020. Plus précisément, la principale modification réside dans la suppression de l’épreuve écrite d’admissibilité. Désormais, les candidats fournissent un dossier de candidature qui permet au jury d’évaluer la candidature. 

C’est une manière plus objective d’évaluer votre profil, notamment en prenant en compte :

  • Votre parcours scolaire et préparatoire
  • Vos expériences professionnelles et bénévoles
  • Vos motivations

Cette première sélection permet de conserver des candidats admissibles. Ils sont ensuite convoqués pour une épreuve orale d’admission.

Il a eu un seul changement d’épreuve mais l’oral est conservé. Ce n’est pas une simple sélection sur dossier. Vous passez toujours un concours pour entrer en école d’aide-soignant. Pas de panique, avec une préparation sérieuse, vous allez pouvoir faire la différence.

Le concours d'aide-soignant m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Comment s’inscrire au concours aide-soignant ?

Les conditions d’accès au concours

Le concours d’entrée en formation d’aide-soignant est organisé une à deux fois par an par les différents Institut de Formation d'aide-soignant (IFAS). Les conditions à remplir pour s’inscrire au nouveau concours aide-soignant sont peu nombreuses. 

En tant que candidat, vous devez : 

  • Être âgé de 17 ans minimum, à la date d’entrée en formation 
  • Être de nationalité française ou ressortissant d’un pays membre de la Communauté Économique Européenne (CEE) ou détenir un permis de séjour couvrant au minimum la période de formation 
  • Être physiquement apte à exercer le métier d’aide-soignant

Vous pouvez accéder au concours sans aucun diplôme. Il n’y a donc pas de dispenses d’épreuves pour les candidats déjà titulaires d’un diplôme dans le domaine du sanitaire et social ou d’un baccalauréat. 

Attention, être titulaire d’un diplôme reste favorablement pris en compte dans votre dossier de candidature. Vous augmentez vos chances de sélection.

Les démarches nécessaires

L’inscription au concours se fait directement auprès de l’institut que le candidat souhaite intégrer pour sa formation d’aide-soignant. Vous êtes inscrit au moment du dépôt de votre dossier de candidature complet.

En ce qui concerne les dates d’inscription, le calendrier dépend de chaque institut. Il est tout à fait possible de s’inscrire auprès de différents IFAS (ou groupements d’IFAS) pour augmenter vos chances de réussite. Mais attention, vous devrez impérativement suivre la formation dans l’IFAS au sein duquel vous avez été admis.

Les dates du concours aide-soignant

En règle générale, la rentrée en IFAS se fait en septembre. Dans ce cas, vous devez déposer votre dossier entre le 10 et le 30 juin de la même année, selon la date limite fixée par l’institut.

Certains IFAS organisent également une rentrée en janvier. Dans ce cas, ils définissent en autonomie les dates de dépôt de dossier, généralement aux alentours de septembre-octobre.

Pour connaître les dates exactes de concours, le plus sûr est de contacter directement l’IFAS de votre choix :  

  • Par téléphone en demandant le service admission
  • En consultant le site internet

Pour en savoir plus sur le calendrier : Les dates du concours aide-soignant

Je veux tenter le concours aide-soignant !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Comment remplir le dossier de candidature ?

Le contenu du dossier de candidature

Cette nouvelle épreuve du concours d’aide-soignant permet de juger de votre admissibilité en formation. 

D’après l’article 6 de l’arrêté de 2020, votre dossier doit contenir les pièces suivantes : 

  • Une pièce d’identité (CNI, passeport, etc.)
  • Une lettre de motivation manuscrite
  • Un Curriculum Vitae (CV)
  • Un document écrit de deux pages maximum, sur votre projet professionnel ou vos expériences (en lien avec les attendus de la formation)
  • La copie des originaux de vos diplômes ou titres traduits en français (facultatif)
  • La copie de vos relevés de notes et appréciations/bulletins scolaires (facultatif)
  • Les attestations de travail, voire les appréciations/recommandations de l’employeur (facultatif)
  • Pour les ressortissants étrangers, une attestation du niveau de langue française B2 et un titre de séjour valide

Pour étoffer votre dossier, il est possible de joindre tout autre justificatif valorisant un engagement ou une expérience personnelle (associative, sportive, etc.) La seule condition est que cette activité soit en lien avec la profession d'aide-soignant.

Si vous êtes candidat en situation de handicap, vous pouvez demander lors du dépôt de dossier, un aménagement des conditions de déroulement de l'entretien.

Le contenu du dossier permet de justifier de votre niveau et surtout de votre intérêt pour la formation et pour le métier d’aide-soignant. Plus vous y insérez de documents et de justificatifs, plus grandes seront vos chances d’atteindre l’épreuve orale.

Constituer un bon dossier : nos conseils clefs

Il est essentiel de vous démarquer par rapport aux autres candidats. Une place pour l’entretien oral d’admission est en jeu. Si certaines informations sont définitives (notes et diplômes obtenus, emplois occupés, relations avec les employeurs précédents, etc.), vous pouvez agir directement sur des points précis. 

Pour améliorer votre dossier de candidature, voici les éléments majeurs sur lesquels jouer : 

  • La qualité de la rédaction, dans votre lettre de motivation, votre CV, votre document écrit. L’orthographe, la syntaxe, la grammaire et la structure même des documents sont primordiaux. Vous démontrez que vous êtes un candidat doté d’un esprit logique indéniable et de bonnes capacités d’organisation. 
  • Faire un ou plusieurs stages d’observation, qui complètent votre expérience professionnelle. Vous montrez que vous vous intéressez concrètement à votre futur métier. Ce que vous vivez en stage nourrit ainsi votre document d’expérience professionnelle. 
  • S’engager dans une cause sociale, par exemple avec un service civique, un contrat de pompier volontaire, du bénévolat auprès d’associations du secteur sanitaire et social (la Croix-rouge, etc.)
  • Suivre une prépa, pour obtenir une aide dans la rédaction de votre dossier, faire une remise à niveau en français et en mathématiques et bénéficier de conventions de stage. C’est aussi un moyen simple de prouver votre investissement au jury.

Chez PrepAcademy, nous vous accompagnons dans la rédaction de ces documents, avec une correction dès que cela est nécessaire. Vous bénéficiez également d’une remise à niveau en français personnalisée, inclue dans votre préparation. Nos élèves peuvent aussi demander des conventions de stage en illimité pour acquérir davantage d’expérience professionnelle. 

Avec nos équipes pédagogiques, 9 élèves sur 10 réussissent le concours d’aide-soignant : à vous de jouer !

Le concours aide-soignant m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Qu’est-ce que l’épreuve orale du concours ?

Une épreuve d’admission

Si vous faites partie des candidats sélectionnés sur la base du dossier de candidature, vous êtes convoqué pour une épreuve orale d’admission. Son objectif est d’évaluer à la fois vos qualités humaines et relationnelles et votre projet professionnel. 

En pratique, l’entretien dure de 15 à 20 minutes, face à un jury composé de professionnels. Vous devez avoir en mémoire votre lettre de motivation, votre CV, ainsi que le document manuscrit que vous avez transmis dans votre dossier. En effet, le jury vous a sélectionné sur la base de ces éléments. Il s’appuie donc sur votre dossier pour tester votre motivation et votre capacité à devenir un bon aide-soignant.

L’entretien consiste aussi à tester votre culture générale, en particulier sur les grandes problématiques et l’actualité du secteur sanitaire et social. 

D’ailleurs, chez PrepAcademy, les élèves bénéficient de cours de culture générale professionnelle et d’une revue de presse mensuelle pour se tenir au courant de l’actualité de leur futur domaine d’activité. 

Réussir l’oral : nos conseils clefs

Si vous avez été convoqué à l’oral, votre profil intéresse l’institut dans lequel vous souhaitez étudier. Considérez cet entretien comme l’occasion de montrer au jury que vous serez, sans aucun doute possible, un élève aide-soignant sérieux qui obtiendra son diplôme.

Pour incarner ce candidat idéal, restez vous-même. Votre tenue doit être soignée et votre posture adaptée à la situation. Le candidat parfait est ponctuel, poli et respectueux, parle lorsqu'il y est invité et ne montre pas de signes d’agacement, quelle que soit la question ou la remarque adressée. 

Entraînez-vous en situation d’examen. Par exemple, avec les professeurs de PrepAcademy, vous progressez grâce aux oraux blancs réalisés en visioconférence ! Ces entraînements permettent au candidat d’apprendre à maîtriser son stress et de montrer au jury votre sang-froid en toute situation. Vous avez également une idée du type de questions auxquelles s’attendre et des pièges à éviter.

Je veux réussir l'oral du concours !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Quels sont les attendus du concours aide-soignant ?

Les attendus et critères d’évaluation nationaux sont répertoriés dans l’arrêté de 2020. Vous pouvez donc avoir une idée précise des compétences à maîtriser lors des épreuves. 

Voici un tableau récapitulatif de ces aptitudes :

Attendus

Critères

Intérêt pour le domaine de l'accompagnement et de l'aide à la personne notamment en situation de vulnérabilité

Connaissances dans le domaine sanitaire, médico-social, social ou sociétal

Qualités humaines et capacités relationnelles

  • Aptitude à faire preuve d'attention à l'autre, d'écoute et d'ouverture d'esprit
  • Aptitude à entrer en relation avec une personne et à communiquer
  • Aptitude à collaborer et à travailler en équipe

Aptitudes en matière d'expression écrite, orale

  • Maîtrise du français et du langage écrit et oral
  • Pratique des outils numériques

Capacités d'analyse et maîtrise des bases de l'arithmétique

  • Aptitude à élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables
  • Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

Capacités organisationnelles

Aptitudes d'observation, à s'organiser, à prioriser les activités, autonomie dans le travail


 

Une fois que vous avez réussi les deux épreuves du concours aide-soignant (aucun doute là-dessus !), vous entrez en formation dans l’IFAS de votre choix. 

La formation dure 10 mois, au cours desquels vous apprenez le métier avec des enseignements théoriques et pratiques. À la clef, vous obtenez votre diplôme d’État d’aide-soignant et vous êtes prêt à exercer le métier d’aide-soignant.

Si vous avez envie de devenir aide-soignant, prenez rendez vous avec un conseiller pédagogique, pour entrer en préparation. Mettez toutes les chances de votre côté, c’est totalement gratuit et sans engagement !

Je veux réussir le concours aide-soignant
Je contacte un conseiller pédagogique !