Diplôme aide-soignante

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Si le domaine médical vous attire, de nombreux métiers sont accessibles sans réaliser des études longues. C'est le cas d'aide-soignante. Ce professionnel du paramédical intervient aux côtés de l'infirmière pour préserver l'autonomie et l'indépendance des patients. Attention, pour exercer ces fonctions, un diplôme d'État est obligatoire ! Enseignements, écoles et institus de formation, types d'épreuves... On vous dit tout sur le diplôme d'aide-soignante !

Le diplôme d'aide-soignante, un diplôme d'État

Le diplôme d'aide-soignante est un diplôme d'État, délivré par la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. Cela signifie que son obtention est strictement encadrée. Sélection des candidats, contenu de la formation, thématique des stages et organisation des examens : tout est régi par l'Arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d'aide-soignant.

La profession est donc réglementée. Par conséquent, il est indispensable d'être titulaire du Diplôme d'État d'Aide-Soignante (DEAS) pour exercer.

Où préparer le diplôme d'aide-soignante ?

Seuls les établissements publics ou privés autorisés peuvent préparer les élèves au diplôme d'aide-soignante. Il existe ainsi 478 écoles d'aide-soignante en France. Il peut s'agir d'établissements publics, comme les Instituts de Formation d'Aide-Soignante (IFAS), ou privés, comme ceux de la Croix-Rouge Française notamment. Certains lycées professionnels proposent également une formation. Dans tous les cas, le diplôme est le même, quel que soit l'établissement fréquenté.

Attention, le nombre de places en formation est limité. Les centres de formation sont donc contraints d'organiser une sélection, sous forme de concours d'entrée. D'ailleurs, le concours d'aide-soignante a été récemment modifié (Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture).

Il se déroule désormais en deux phases :

  • L'examen du dossier de candidature, composé du CV, de la lettre de motivation, du certificat de scolarité en classe prépa, etc.
  • L'entretien de motivation

Il faut donc faire partie des 20% à 30% de lauréats pour préparer le diplôme d'État d'aide-soignante.

 

Comment se passe la préparation au diplôme d'aide-soignante ?

Les élèves préparent le diplôme d'aide-soignante en 10 mois. Cette formation alterne entre cours théorique et pratique en stage professionnel, pour un total de 1 540 heures de formation.

Les candidats passent 22 semaines en IFAS et 22 semaines en stage, à raison de 35 heures par semaine. En IFAS, les élèves assistent à des cours magistraux, des travaux de groupe et des séances pratiques et gestuels.

Voici un tableau récapitulatif pour comprendre l'organisation de la formation théorique : 

Module Nombre d'heures
Accompagnement pédagogique individualisé (API) 35 heures 
Suivi pédagogique individualisé des apprenants 7 heures
Travaux personnels guidés (TPG) 35 heures
Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale 147 heures
Repérage et prévention des situations à risque 21 heures
Evaluation de l’état clinique d’une personne 77 heures
Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement 182 heures
Accompagnement de la mobilité de la personne aidée 35 heures
Relation et communication avec les personnes et leur entourage 70 heures
Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs

21 heures

Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés 35 heures
Traitement des informations 35 heures
Travail en équipe pluri professionnelle, qualité et gestion des risques 70 heures

En ce qui concerne la partie pratique, vos stages professionnels s'organisent de la manière suivante : 

  • Période A, de 5 semaines
  • Période B, de 5 semaines 
  • Période C, de 5 semaines
  • Période D, de 7 semaines (stage d'intégration en fin de parcours, dans l'objectif de correspondre à votre projet professionnel)

Comment se passent les examens pour obtenir le diplôme d'aide-soignante ?

Pour obtenir le diplôme d'aide-soignant, il faut valider chacune des 8 unités de formation. Cela se fait en contrôle continu, il n'y a donc pas d'examen terminal

Pour chaque unité de formation, les modalités d'évaluation sont prévues par l'Arrêté du 10 juin 2021 relatif au diplôme professionnel d'aide-soignant.

Voici le tableau récapitulatif des modalités d'évaluation et de validation des modules de formation disponible en Annexe de l'Arrêté pré-cité :

MODULES ÉPREUVES

MODALITÉS COMPLEMENTAIRES

NOTATION

CONDITION DE VALIDATION DU MODULE

1

Une épreuve écrite en deux parties :

  • une série de questions (QROC et/ou QCM) ;
  • un cas clinique.

Et une épreuve de MSP avec prise en charge d'une personne.

Durée : 2 heures.

Epreuve anonyme.

Sur 20 points :

  • questions sur 8 points.
  • cas clinique sur 12 points.

Sur 20 points :

  • participation D D S sur 8 points ;
  • réalisation du ou des soins sur 12 points.
Obtenir une note égale ou supérieure à 20 sur 40 à l'ensemble des deux épreuves sans note inférieure à 8 sur 20 à l'une d'entre elles.
2

Une épreuve écrite : une série de questions (QROC et/ou QCM)

Durée : 1 heure 30.

Epreuve anonyme.

Sur 20 points. Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.
3

Une épreuve de MSP (mise en situation professionnelle) avec prise en charge d'une personne.

 

Sur 30 points :

  • participation DDS sur 10 points.
  • réalisation du ou des soins sur 20 points

Obtenir une note égale ou supérieure à 15 sur 30 sans note inférieure à 8 sur 20 à la réalisation des soins.

Disposer de l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 ou d'un équivalent reconnu par le ministère chargé de la santé.

4

Une épreuve pratique.

Organisée à l'institut ou en structure de soins. Sur 20 points. Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.
5

Une épreuve écrite et orale :

  • formalisation sous forme d'un document écrit d'une situation relationnelle vécue en stage.
  • argumentation orale du document

Travail personnel.

Durée de l'oral : 20 min maximum.

Sur 20 points :

  • document écrit sur 12 points.
  • argumentation orale sur 8 points
Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.
6

Une épreuve écrite : une série de questions (QROC et/ou QCM)

Durée : 1 heure.

Epreuve anonyme.

Sur 20 points.

Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.
7

Une épreuve écrite ou orale : un cas concret de transmission d'informations à réaliser à partir de la présentation de cas cliniques.

Organisée en institut ou en structure de soins.

Durée : 1 heure.

Sur 20 points. Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.
8

Une épreuve écrite : un cas concret présentant un contexte de travail.

Durée : 1 heure.

Epreuve anonyme.

Sur 20 points. Obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20.

En parallèle, chaque stage fait l'objet d'une validation. 

 

Est-ce difficile d'obtenir le diplôme d'aide-soignante ?

La sélection à l'entrée en formation permet de ne garder que les candidats qui ont le niveau pour suivre le programme, jusqu'à l'obtention du diplôme. Chez PrepAcademy, nous sommes convaincus qu'une bonne préparation ne permet pas seulement de réussir le concours. Elle garantit également aux élèves de maîtriser les notions et les bases indispensables pour suivre la formation conduisant au diplôme d'aide-soignante.

Que faut-il réviser pour bien se préparer à entrer en formation ?

Sans faire de liste exhaustive, il est indispensable de revoir :

  • Les bases en français : grammaire, conjugaison, règles de rédaction et vocabulaire spécifique au paramédical
  • Les bases en biologie, jusqu'au niveau brevet des collègues
  • Les opérations de base en mathématiques
  • L'actualité, en particulier tout ce qui concerne la santé et les problématiques liées au social
  • Les techniques d'expression à l'oral (se présenter, expliquer ses motivations, relater son expérience)

Avant de se présenter au concours d'entrée, il est intéressant de faire un stage conventionné en établissement ou à domicile afin de découvrir le métier et ses spécificités.

Peut-on obtenir le diplôme d'aide-soignante par la VAE ?

Dans certains cas, il est possible d'obtenir le diplôme d'aide-soignante en validant quelques modules, voire sans avoir à entrer en IFAS. Il y a donc deux cas de figure : le cursus partiel et la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Le cursus partiel concerne les titulaires de certains titres ou diplômes :

  • Diplôme d'aide-soignant délivré par un État membre de l'Union européenne ou de la CEE. 
  • Diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture.
  • Diplôme d'État d'ambulancier.
  • Diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile. Ce diplôme a récemment été remplacé par le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) spécialité Accompagnement de la vie à domicile.
  • Diplôme d'État d'aide médico-psychologique, récemment été remplacé par le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social - spécialité Accompagnement de la vie en structure .
  • Diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) spécialité Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.
  • Titre professionnel d'assistante de vie aux familles.
  • Baccalauréat professionnel accompagnement, soins, services à la personne (ASSP).
  • Baccalauréat services aux personnes et aux territoires (SAPAT).

Les élèves en cursus partiel n'ont alors que quelques unités de formation à valider pour obtenir le diplôme d'aide-soignant (DEAS).

La VAE permet de valoriser l'expérience professionnelle du candidat. Par ce biais, il est possible d'obtenir la validation partielle du DEAS (et donc d'intégrer un IFAS ne cursus partiel) ou la validation totale du diplôme d'État d'aide-soignante.

Pour en savoir plus sur la VAE : Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) d'aide-soignante : comment faire ?

 

Les débouchés après le diplôme d'aide-soignante ?

Une fois le diplôme d'État d'aide-soignante obtenu, il est très facile de trouver du travail. En effet, c'est un métier en tension dans la quasi-totalité des départements. Cela signifie qu'il y a plus de postes à pourvoir que de professionnels qualifiés se portant candidat. Le paramédical est un secteur d'avenir et les aides-soignantes diplômées sont les professionnels les plus demandés actuellement.

Pour les plus ambitieux, l'obtention du DEAS ouvre de nombreuses perspectives d'évolution, comme une formation d'infirmier par exemple. 

Cet article vous a donné envie d'obtenir le diplôme d'aide-soignant ? Vous l'avez compris, tout commence avec la réussite de votre concours d'entrée en IFAS. Testez gratuitement votre préparation avec PrepAcademy !

Le métier d'aide-soignant m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !