Fiche métier : aide-soignant

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Vous souhaitez exercer un métier qui a du sens ? En devenant aide-soignant, vous intervenez auprès de patients, pour les aider dans leurs gestes du quotidien. Cette profession fait partie des métiers indispensables du secteur médical. Avant de vous lancer, découvrez-en plus sur l’univers de l’aide-soignant : missions, compétences nécessaires, parcours de formation… On vous dit tout sur l’aide-soignant !

Qu’est-ce qu’un aide-soignant ?

Aide-soignant : définition générale

Un aide-soignant (ou aide-soignante) exerce dans le domaine de la santé, aux côtés de l’infirmier, du médecin, et de tout autre profession paramédicale (kinésithérapeute, ergothérapeute, etc.). 

Son rôle est d’accompagner les patients et leurs proches durant toute la période de convalescence. Vous participez à l’amélioration de l’état de santé de la personne.

Bien qu’il n’exerce pas de soins infirmiers techniques, son poste reste tout aussi important. Un aide-soignant a pour objectif d’aider le malade à retrouver son autonomie et son indépendance, en l’accompagnant des gestes quotidiens, aussi appelés soins courants

Ainsi, un aide-soignant intervient avec tout type de public : 

  • Un malade, quel que soit le type de pathologie 
  • Un enfant, du nourrisson à l’adolescent 
  • Une personne en situation de handicap
  • Une personne âgée, en perte d’autonomie par exemple
  • Une personne en fin de vie 

Dans la plupart des cas, l’aide-soignant est employé dans la fonction publique hospitalière, notamment au sein des établissements publics de soins comme les hôpitaux. Il peut s’agir d’un centre hospitalier ou paramédical classique, voire spécialisé (hôpital psychiatrique, militaire, universitaire, etc.). Un aide-soignant peut d’ailleurs aussi bien travailler dans un service d’urgence, que dans un service moins généraliste (pédiatrie, gérontologie, etc.).

Cependant, une partie de la profession travaille également dans le secteur privé. C’est le cas des aide-soignants dans les cliniques, les maisons de retraite, les centres médico-sociaux ou encore les Ehpad. 

Enfin, certains professionnels se spécialisent en tant qu’aide-soignant libéral, en intervenant directement au domicile des patients.

Les missions de l’aide-soignant

En tant qu’aide-soignant, vous suivez les patients quotidiennement, pendant toute la durée des soins. Vous vous occupez donc aussi bien de l’accueil des patients, en l’installant et recevant ses proches, que de la sortie, en remplissant les documents administratifs et les fiches de soin. 

Concrètement, vous assurez le bien-être du patient et son autonomie en réalisant les tâches suivantes : 

  • Les soins courants, comme les soins d’hygiène (nursing, changes, toilettes, etc.)
  • La distribution des repas, voire une aide pour s’alimenter selon le niveau d’autonomie du patient
  • La distribution des médicaments, selon les prescriptions médicales ou les ordres de l’infirmier
  • L’accompagnement des déplacements du malade, par exemple pour se lever du lit ou marcher dans la chambre
  • L’entretien des chambres, avec une désinfection régulière de l’environnement du malade (lit, salle de bain, etc.)
  • L’écoute et l’échange avec le patient et ses proches, pour comprendre les problématiques, les contraintes éventuelles, etc.

En parallèle de ces missions principales, l’aide-soignant collabore étroitement avec l’équipe médicale, notamment l’infirmier. 

Sous sa direction, il l’assiste dans les missions suivantes : 

  • Préparer l’environnement paramédical de soin (mise à disposition du matériel médical, préparation des soins infirmiers, etc.)
  • Exécuter des soins courants et des aides adaptées, en collaboration avec l’infirmier et sous son contrôle  (prise de température, pose d’une perfusion, etc.)
  • Surveiller l’état de santé général du patient
  • Suivre les dossiers et transmettre les informations médicales

En réalité, les fonctions de l’aide-soignant varient selon le type d’établissement dans lequel il exerce. Dans des petites structures, vous accomplissez plutôt des missions techniques en autonomie, alors qu’au sein d’un établissement hospitalier important, ces missions sont réparties entre plusieurs professionnels de santé. Dans tous les cas, les missions dévolues à l’aide-soignant sont essentielles au bon fonctionnement des services.

L’univers paramédical et les missions de l’aide-soignant vous attirent ? Avec PrepAcademy, assurez-vous une préparation optimale pour réussir le concours aide-soignant et entrer en formation ! 

Le concours aide-soignant me tente !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Les qualités d’un aide-soignant

Comme dans la majorité des métiers de la santé, un aide-soignant doit avant tout posséder des qualités humaines car il est en contact permanent avec les patients et leurs familles. 

Ainsi, les principales qualités d’un aide-soignant sont : 

  • Le sens du relationnel, pour interagir avec calme et bienveillance 
  • L’écoute et l’empathie, pour accompagner le patient dans les moments difficiles
  • Une bonne résistance mentale, pour éviter d’être choqué dans des situations médicales difficiles (fin de vie, polytraumatismes, etc.)
  • Une bonne condition physique, car le rythme de travail est soutenu (porter des patients, travailler  debout, horaires décalés, travail de nuit, etc.)
  • La rigueur et l’organisation, notamment lors des interactions avec le patient 
  • L’adaptabilité et l’autonomie, afin de réagir dans des situations d’urgence en gardant son sang froid

En plus de toutes ces qualités humaines, vous devez supporter le contact physique avec les patients. En effet, pour réaliser ses fonctions, l’aide-soignant entre régulièrement dans l’intimité des personnes, par exemple pour changer ou faire une toilette.

Pour en savoir plus sur les aptitudes nécessaires : Les compétences de l’aide-soignante

Salaire : combien gagne un aide-soignant ?

Dans le secteur public, comme les autres métiers de la fonction publique, la rémunération d’un aide-soignant est un traitement. En effet, il est fonctionnaire et son revenu se calque sur une grille indiciaire. Il évolue entre deux grades : la classe normale et la classe supérieure.

Actuellement, un aide-soignant de la fonction publique touche : 

  • 1 760 euros nets mensuels, en début de carrière 
  • 1 838 euros nets mensuels, après 5 ans d’expérience 
  • 2 830 euros nets mensuels, en fin de carrière

À ce traitement de base s'ajoutent dans la majorité des cas des primes et indemnités (travail de nuit, jours fériés, primes de fonctionnaires, etc.).

Dans le secteur privé, le salaire de l'aide-soignant est fixé directement par l’employeur. Il est au moins au niveau du SMIC (pour un temps complet). Le salaire évolue alors avec l’ancienneté. 

Parfois, les aide-soignants à domicile peuvent gagner un peu plus que la moyenne du marché, en fonction du nombre d’heures effectuées.

Pour en savoir plus sur la rémunération : Salaire : combien gagne une aide-soignante ?

Le métier d'aide-soignant m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Comment devenir aide-soignant ?

La formation d’aide-soignant

Pour devenir aide-soignant, vous devez obligatoirement suivre une formation appropriée au sein d’un Institut de Formation d’Aide-Soignant (IFAS). 

L’entrée au sein de ces établissements se fait sur sélection, après un concours. Les épreuves sont organisées en général une à deux fois par an, par chacun des instituts. Si le concours est rigoureux, les conditions d’accès sont assez larges. 

Pour vous présenter vous devez : 

  • Être âgé de 17 ans au minimum, à la date d’entrée en formation 
  • Être de nationalité française ou ressortissant d’un pays membre de la Communauté Économique Européenne (CEE) ou détenir un titre de séjour (sur la période de formation minimum)
  • Être physiquement apte au métier d’aide-soignant

Vous pouvez donc postuler au concours aide-soignant sans aucun diplôme. À ce titre, il n’y a donc pas de dispenses d’épreuves pour les candidats déjà titulaires d’un diplôme dans le domaine du sanitaire et social (ou d’un baccalauréat). Cependant, un diplôme ou une certification permet toujours de valoriser votre profil lors de la sélection en IFAS.

Concernant l’inscription, vous suivez les calendriers et les modalités de chaque institut de formation. Vous êtes inscrit dès que votre dossier de candidature complet est déposé.

D’ailleurs, pour monter votre dossier, vous devez notamment fournir : 

  • Une pièce d’identité
  • Un CV
  • Une lettre de motivation manuscrite
  • Un document écrit sur votre parcours ou projet professionnel

D’autres pièces sont attendues selon votre situation. Vous pouvez en découvrir la liste complète à l’article 6 du décret de 2020, sur les conditions d’admission en formation.

L'examen du dossier constitue la première épreuve à réussir du concours aide-soignant. Si votre dossier est retenu, un oral d’admission vous attend. Cette seconde étape permet au jury d'évaluer la motivation des candidats pré-sélectionnés et leurs connaissances du métier et du domaine médical. 

Finalement, les lauréats sont admis en formation d'aide-soignant pour 10 mois. Si vous réussissez votre concours (aucun doute là-dessus !), vous assisterez à des cours théoriques et pratiques. En effet, des stages permettent à l'élève aide-soignant d'être opérationnel dès l'obtention du Diplôme d'État d'Aide-Soignant (DEAS).

Vous souhaitez réussir votre concours d'entrée en formation haut la main ? Avec PrepAcademy, bénéficiez d'une prparation au concours complète et personnalisée. Nos professeurs, jury au concours, vous accompagnent pour que la réussite soit de votre côté le jour des épreuves !

Je veux tenter le concours d'aide-soignant
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

FAQ : vos questions, nos réponses !

Quelles sont les conditions de travail d’un aide-soignant ?

Bien qu’étant un métier humain et passionnant, l’emploi d’aide-soignant est soutenu, aussi bien physiquement que psychologiquement. L'amplitude horaire d'une journée de travail type est souvent de 12 heures. Vous êtes amené à tenir des astreintes aussi bien les weekends que les jours fériés, voire la nuit. 

L'aide-soignant travaille souvent en binôme, que ce soit avec un infirmier ou avec un autre aide-soignant. Votre environnement de travail médical vous oblige à porter un équipement spécifique : blouse médicale, chaussures adaptées, protections stériles jetables (charlotte, gants, masque, surblouse et sur-chaussures).

Est-ce qu’aide-soignant est un métier d’avenir ?

Oui ! D’après le rapport de la Direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques (DARES), 290 000 postes d’aide-soignants seront à pourvoir d’ici 2030. Il s’agit de la profession paramédicale la plus recherchée par les employeurs. Rien qu’en 2022, 72 220 projets d’embauche pour ce poste ont été recensés par Pôle Emploi.

Avec une insertion professionnelle certaine et une formation courte (moins d'un an), le métier s'adresse à tous, aux jeunes comme aux professionnels en reconversion. Aide-soignant (ou aide-soignante) est donc un métier d’avenir avec de nombreux postes vacants dans les prochaines années sur le marché de l’emploi.

Des évolutions sont-elles possibles dans cette profession ?

Oui ! Une partie des aide-soignants diplômés acquièrent de l’expérience pour évoluer professionnellement. 

En effet, les perspectives d’évolution de carrière sont nombreuses : 

  • Chef d’équipe, en étant aide-soignant principal, chargé de la coordination des équipes
  • Auxiliaire de puériculture
  • Infirmier, en présentant un concours de reconversion professionnelle
  • Secteur social (accompagnement éducatif et social, moniteur éducateur, assistant familial, etc.)

Ce changement de voie peut se faire grâce à l’ancienneté ou en passant des concours pour obtenir des diplômes d’État. Par exemple, pour devenir infirmier, une passerelle existe pour entrer en formation. Il vous suffit de justifier de trois ans d’expérience professionnelle, dont au moins une en tant qu’aide-soignant.

 

Vous connaissez désormais tout sur le métier d’aide-soignant. Si vous souhaitez exercer un travail utile et indispensable à la société, n’hésitez pas à vous lancer. Attention, le concours aide-soignant demande du sérieux et de l’organisation. Avec PrepAcademy, mettez toutes les chances de votre côté pour entrer en formation. Nos équipes pédagogiques vous proposent un accompagnement 100 % sur-mesure pour vous donner les clefs de réussite lors des épreuves !

Le concours aide-soignant m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !