Formation aide-soignante

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Comment entrer en formation d'aide-soignante ?

Pour entrer en formation d'aide-soignante, il faut réussir un concours. En effet, le métier attire et il y a bien plus de candidats que de places disponibles. Les centres de formation organisent donc des sélections, sous forme de concours. En fonction des écoles, le concours a lieu une à deux fois par an.

Les modalités de sélection ont récemment été modifiées par l’Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture, qui annule et remplace les dispositions antérieures. Ainsi, les candidats passent une première sélection sur dossier et, s'ils sont retenus, passent ensuite une épreuve orale.

Consulter notre article dédié au concours aide-soignant.

Quelles sont les conditions à remplir pour faire la formation d'aide-soignante ?

Pour entrer en formation d'aide-soignante, il y a peu de conditions à remplir :

  • être âgé de 17 ans minimum à la date d’entrée en formation, on peut donc passer le concours avant ses 17 ans. Il n’y a pas de limite maximum ;
  • être ressortissant d’un pays membre de la CEE ou détenir un permis de séjour couvrant au minimum la période de formation ;
  • être physiquement apte à exercer le métier d’aide-soignant ;
  • réussir le concours d'entrée.

Il n'y a donc aucune condition de diplôme à remplir : pas besoin d'avoir le bac ou même le brevet des collèges pour entrer en formation d'aide-soignante ! La profession recherche des candidats motivés et volontaires avant tout.

La formation d'aide-soignante s'adresse à tous, sans limite d'âge. Elle est ouverte aux jeunes comme aux professionnels en reconversion et aux adultes en insertion tardive : la formation d'aide-soignant est un formidable tremplin vers l'emploi.

Entrez en formation d'aide-soignante
Découvrez comment
 

Combien de temps dure la formation d'aide-soignante ?

La formation d'aide soignante dure moins d'un an. Dix mois, pour être précis.

L'Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant précise que le cursus complet comporte 41 semaines, soit 1.435 heures d'enseignement théorique et clinique, en institut et en stage.

L'élève aide-soignante passe 17 semaines en institut et 24 semaines en stage.

Les cours et stages sont organisés sur la base de 35 heures par semaine

Une à deux rentrées sont organisées par an, en fonction des instituts. Dans tous les cas, une rentrée est organisée en septembre : les élèves obtiennent donc leur diplôme en juillet. Ceux qui font leur rentrée en janvier l'obtiennent en novembre. 

La formation d'aide-soignante est donc une formation courte et orientée sur la pratique.

Contenu et organisation de la formation d'aide-soignante.

La formation d'aide-soignante comprend huit modules :

  • Module 1 : accompagnement d'une personne dans les activités de la vie quotidienne, 4 semaines (140 heures).
  • Module 2 : l'état clinique d'une personne, 2 semaines (70 heures).
  • Module 3 : les soins, 5 semaines (175 heures).
  • Module 4 : ergonomie, 1 semaine (35 heures).
  • Module 5 : relation-communication, 2 semaines (70 heures).
  • Module 6 : hygiène des locaux hospitaliers, 1 semaine (35 heures).
  • Module 7 : transmission des informations, 1 semaine (35 heures).
  • Module 8 : organisation du travail, 1 semaine (35 heures).

Chaque module comprend :

  • des cours magistraux
  • des travaux de groupe
  • des séances d'apprentissages pratiques et gestuels.

Chaque module est évalué indépendamment. 

En parallèle, les élèves aide-soignants réalisent six stages de quatre semaines chacun en milieu professionnel dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Ils peuvent être réalisés en établissement ou à domicile. La thématique de chaque stage est fixée par l'Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant :

  • service de court séjour : médecine ;
  • service de court séjour : chirurgie ;
  • service de moyen ou long séjour : personnes âgées ou handicapées ;
  • service de santé mentale ou service de psychiatrie ;
  • secteur extrahospitalier ;
  • structure optionnelle.

Les élèves ne partent pas en stage au cours des modules 7 et 8.

Entrez en formation d'aide-soignante
Découvrez comment
 

Peut-on faire la formation d'aide-soignante en alternance ?

La formation d'aide-soignante est une formation en alternance dans la mesure où l'élève alterne périodes en centre de formation et périodes de stage. Le nombre de semaines passées en stage est même supérieur au nombre de semaines passées en centre de formation. Cependant, il ne s'agit pas d'une alternance au sens contractuel du terme.

"L’alternance permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. C’est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique et une phase théorique qui alternent. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

L’alternance comprend deux types de contrats : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation qui répondent tous deux au même objectif de montée en compétence du salarié en combinant travail en entreprise et formation théorique." (Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion

Les élèves aide-soignantes signent une convention de stage avec les établissements d'accueil, et non un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. L'élève n'est pas rémunéré mais peut percevoir une indemnité de quelques dizaines d'euros par semaine afin de couvrir ses frais de déplacement notamment. 

Les dispenses partielles de formation d'aide-soignante

Les élèves titulaires de certains diplômes et/ou justifiant d'une certaine expérience peuvent bénéficier de dispenses. On parle alors de cursus partiel, le plus souvent réalisé dans le cadre de la formation continue.

Depuis la promulgation de l’Arrêté du 7 avril 2020 relatif aux modalités d'admission aux formations conduisant aux diplômes d'Etat d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture, il n'existe plus de dispenses d'épreuves lors du concours d'entrée. Cependant, certains titres et diplômes ouvrent ouvrent droit à dispense. Concrètement, cela permet aux élèves aide-soignant concernés de valider certains modules.

Les titulaires des diplômes suivants peuvent bénéficier d'un cursus partiel :

  • Diplôme d'aide-soignant délivré par un État membre de l'Union européenne ou de la CEE. 
  • Diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture.
  • Diplôme d'État d'ambulancier.
  • Diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile. Ce diplôme a récemment été remplacé par le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) spécialité Accompagnement de la vie à domicile.
  • Diplôme d'État d'aide médico-psychologique. Ce diplôme a récemment été remplacé par le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) spécialité Accompagnement de la vie en structure .
  • Diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) spécialité Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire.
  • Titre professionnel d'assistante de vie aux familles.
  • Baccalauréat professionnel accompagnement, soins, services à la personne (ASSP).
  • Baccalauréat services aux personnes et aux territoires (SAPAT).

Les articles 18 et 19 de l'Arrêté du 22 octobre 2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'aide-soignant donnent le détail des dispenses au cas par cas. 

Entrez en formation d'aide-soignante
Découvrez comment
 

Combien coûte la formation d'aide-soignante ?

Le coût de la formation d'aide-soignante varie en fonction des établissements et du type de cursus notamment.

En moyenne, la formation complète coûte :

  • 4900€ lorsqu'elle est financée par l'élève
  • 8000€ lorsque l'élève est financé par un tiers

Cependant, il est possible d'obtenir une prise en charge par le Conseil Régional, Pôle-emploi, Transitions Pro (anciennement FONGECIF), son OPCO, etc. Concrètement, rare sont les élèves qui financent eux-même leur formation d'aide-soignante !

En moyenne, un cursus partiel coûte entre 2500€ et 3500€ en fonction du nombre de modules restant à valider. 

En plus du coût de la scolarité, l'élève doit s'acquitter de droits d'inscriptions : entre 60€ et 100€ en moyenne.

Plus d'infos sur les financements dans notre article Comment faire financer sa formation en France ?

Où peut-on faire la formation d'aide-soignante ?

Lorsqu'on veut faire une formation d'aide-soignant, on a généralement l'embarras du choix, quelle que soit son lieu d'habitation. En effet, plusieurs types d'établissements proposent de préparer le diplôme d'État d'aide-soignante :

  • Les instituts de formation d'aides-soignants (IFAS). La plupart dépendent d'un IFSI (institut de formation en soins infirmiers).
  • Certains centres de formation de la Croix Rouge Française.
  • Des lycées professionnels.

L'ONISEP répertorie 477 établissements en France. Consulter la liste des établissements.