L'oral du concours aide-soignant

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Depuis 2020, le concours d’aide-soignant a été supprimé, au bénéfice d’une sélection sur dossier professionnel de candidature et d’un entretien oral d’admission. Si un candidat réussit ces deux épreuves, il est admis en formation d’aide-soignant, avant d’obtenir le Diplôme d’État d’Aide-Soignant (DEAS). L’oral est une épreuve cruciale du processus, durant laquelle le jury se prononce sur l’admission en formation. Comment se déroule l’épreuve orale ? Comment s’y préparer ? Quels sujets sont abordés ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’oral du concours aide-soignante !

Rappel : le concours aide-soignante

L’arrêté du 7 avril 2020 a modifié les modalités d’admission en formation d’aide-soignant. Auparavant, un concours à part entière était organisé, avec des épreuves écrites et des épreuves orales. 

Désormais, l’entrée en institut de formation est simplifiée. Les candidats se soumettent à deux épreuves : 

  • Le dossier de candidature, constituant l’épreuve d’admissibilité
  • L’entretien oral, constituant l’épreuve d’admission

Concrètement, ces deux étapes d’évaluation permettent à un jury, composé d’un aide-soignant et d’un cadre de santé, d’apprécier la motivation de chaque candidat. Ces professionnels jugent également votre projet professionnel

En cas de réussite au concours, vous entrez pour une formation de dix mois au sein d’un Institut de Formation d’Aide-Soignante (IFAS), voire dans un lycée professionnel. Vos études alternent entre théorie et pratique, avec des stages professionnels obligatoires, à réaliser dans divers services hospitaliers. 

À la fin du cursus, si votre formation s’est déroulée correctement, vous décrochez le diplôme d’aide-soignant, indispensable pour entamer votre carrière. 

Avec PrepAcademy, mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours d’aide-soignante. Nos professeurs vous accompagnent de A à Z pour préparer et réussir votre sélection en école d’aide-soignant. À vous de jouer !

La préparation au concours m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Zoom sur l’oral du concours aide-soignante

Comment se déroule l’entretien oral ?

Après la constitution et le dépôt de votre dossier de candidature, vous obtenez vos résultats d’admissibilité en quelques semaines. Pour rappel, l’admissibilité signifie que votre candidature est retenue pour passer l'épreuve d'admission, c’est-à-dire l’oral, du concours.

Selon vos notes, trois cas de figure sont envisageables : 

  • Vous êtes admissible, sur liste principale
  • Vous êtes admissible mais sur liste complémentaire, dans ce cas il faut attendre le désistement d’une personne sur liste principale
  • Votre dossier est refusé, il faut donc tenter le concours à nouveau

En cas d’admissibilité, vous devez alors préparer l'entretien oral. Cette épreuve est le juge de paix du concours car il ne reste que les meilleurs candidats en lice. Les meilleurs profils défendent leur place en formation. Il faut donc réussir à faire la différence, en travaillant vos arguments.

Concrètement, l’entretien dure entre 15 et 20 minutes, face à un jury professionnel, en présentiel ou à distance. 

En ce qui concerne la notation, plus votre note est élevée, plus grandes seront vos chances d’entrer en formation. C'est un concours donc tout dépend de ce qu'on fait les autres candidats. Même si une note inférieure à 10/20 n’est plus éliminatoire, nous vous conseillons de viser une note de 14 minimum pour maximiser vos chances d'être pris !

Je veux réussir l'oral du concours aide-soignant !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Quelles sont les compétences à développer pour l’oral ?

Comme pour le dossier de candidature, le jury se base sur l’oral pour évaluer votre aptitude à exercer le métier d’aide-soignante. Un référentiel précis des compétences attendues est donc mis en place. 

Pour réussir votre entretien, veillez à perfectionner les compétences suivantes : 

  • L’intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne, notamment en situation de vulnérabilité
  • Les qualités humaines et les capacités relationnelles
  • Les aptitudes en matière d’expression écrite et orale
  • Les capacités d’analyse et la maîtrise des bases de l’arithmétique
  • Les capacités organisationnelles

Plus précisément, voici un tableau récapitulatif des critères attendus : 

Compétences requises

Critères pris en compte

L’intérêt pour le domaine de l’accompagnement et de l’aide à la personne, notamment en situation de vulnérabilité

Connaissances dans les domaines suivants : 

  • Sanitaire
  • Médico-social
  • Social
  • Sociétal

Les qualités humaines et les capacités relationnelles

  • Faire preuve d’attention à l’autre, écoute et ouverture d’esprit 
  • Entrer en relation avec une personne et communiquer
  • Collaborer et travailler en équipe

Les aptitudes en matière d’expression écrite et orale

  • Maîtrise du français et du langage écrit et oral
  • Pratique des outils numériques

Les capacités d’analyse et la maîtrise des bases de l’arithmétique

  • Élaborer un raisonnement logique à partir de connaissances et de recherches fiables
  • Maîtrise des bases de calcul et des unités de mesure

Les capacités organisationnelles

  • Observer, s’organiser, prioriser les activités
  • Autonomie dans le travail

 

Comment se préparer au concours ?

En règle générale, des questions récurrentes reviennent d’années en années pour l'entretien oral, notamment :

  • Se présenter face au jury 
  • Expliquer son projet de devenir aide-soignante
  • Répondre à des questions sur le contenu de la formation d'aide-soignant
  • Décrire le métier d'aide-soignant
  • Présenter un projet de financement, pour couvrir les frais de scolarité
  • Mettre en avant vos qualités humaines et relationnelles (centres d'intérêts, activités bénévoles, soft skills, etc.)

Vous l’aurez compris, comme toute épreuve d'un concours sélectif, il est essentiel de préparer l'entretien oral du concours aide-soignant. Une préparation efficace repose sur plusieurs aspects. 

La gestion du temps est le premier pilier. Si vous commencez à vous préparer deux semaines avant l'oral, vos chances risquent d'être limitées. En effet, la majorité des futurs admis prennent au minimum six semaines pour s’entraîner à cet exercice. Vous devez roder votre votre discours, sans pour autant l’apprendre par cœur : restez naturel ! Prendre le temps de répéter votre entretien vous aide également à utiliser le temps imparti à bon escient. 

L'organisation est l’autre versant indispensable de votre préparation. Pour réussir, il faut vous poser deux questions : 

  • Qu’est-ce que je dois réviser ? 
  • Comment réviser ? 

Il est fréquent qu’un candidat entame sa préparation en pensant que l’oral consiste simplement à s'entraîner et raconter ses expériences. La réalité est plus complexe. Pour être sûr de réussir, il faut y aller par étapes. L’apprentissage des cours (culture générale, formation, fiche métier, etc.) est aussi important que les exercices écrits, le travail de l'argumentaire ou encore la présentation de votre projet professionnel. Pour mener à bien votre préparation, n’hésitez pas à prévoir plusieurs simulations d'oral

Chez PrepAcademy, notre équipe pédagogique propose un suivi complet pour vous préparer au concours aide-soignant. Par exemple, vous pouvez tout à fait réserver une session avec votre tuteur pour vous entraîner à l’épreuve orale. 

La préparation au concours aide-soignant m'attire !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

FAQ : vos questions, nos réponses !

Est-il possible d’être dispensé d’oral ?

Oui ! Des dispenses sont prévues par la loi, dans les cas suivants : 

  • Les personnes bénéficiant d’un contrat d’apprentissage valide
  • Les agents de services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière
  • Les agents de service justifiant d’au moins un an d’expérience professionnelle dans le milieu médical
  • Les agents de service ayant suivi la formation de participation aux soins d’hygiène, de confort et de bien-être et justifiant d’au moins six mois d’expérience professionnelle dans le milieu médical

Ces candidats sont alors exemptés, de la totalité ou d’une partie des épreuves de sélection et entrent directement en formation. 

Existe-t-il des conditions d’entrée en formation ?

Oui ! Les candidats doivent être âgés au minimum de 17 ans à la date d’entrée en formation. Il est donc possible de préparer et passer le concours lors de vos 16 ans, si vous respectez cette condition d’âge au moment d’entamer votre formation. 

Mis à part cette condition, les études d’aide-soignant sont libres, sans condition de diplôme ou de nationalité spécifiques. 

Attention, si vous réussissez le concours, vous devez obligatoirement fournir deux documents pour entrer en formation : 

  • Un certificat médical d’aptitude physique et mental à l’exercice de la profession
  • Un certificat de vaccination complet et à jour

À quel moment les épreuves se déroulent-elles ?

Oui ! En général, un institut (ou un groupement institut) prévoit une à deux rentrées par an. Une rentrée en septembre est organisée a minima, avec un dépôt de la candidature entre le 10 et le 30 juin. 

L’autre rentrée a lieu en début d’année civile, entre le 2 janvier et le 31 mars, selon les écoles. Les sélections se déroulent alors entre août et novembre de l’année précédente.  

Pour en savoir plus sur le calendrier du concours : Les dates du concours aide-soignant

 

Vous êtes désormais incollable sur l’oral du concours aide-soignante ! Cette étape incontournable pour devenir aide-soignant doit être préparée avec rigueur et sérieux. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un moment clef, durant lequel le jury évalue votre capacité à occuper un poste d’aide-soignant. Pour vous entraîner efficacement, découvrez l’accompagnement de PrepAcademy pour réussir votre concours. Cours, QCM, quizz, entraînement en visioconférence… Notre équipe pédagogique vous pousse à la réussite !

Le métier d'aide-soignant m'intéresse
Je deviens aide-soignant