Fiche métier : assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Le métier d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

A proprement parler, assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques n’est pas un métier mais un cadre d’emplois de la filière culturelle, défini par le Décret n° 2011-1642 du 23 novembre 2011 portant statut particulier du cadre d'emplois des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Les fonctionnaires territoriaux de catégorie B appartenant à ce cadre d’emplois peuvent prétendre à des métiers variés dans le domaine culturel en fonction de leur spécialité : musée, bibliothèque, archives ou documentation. Les métiers proposés aux assistants de conservation sont, par exemple (liste non exhaustive) :

  • Archiviste
  • Bibliothécaire
  • Responsable médiation
  • Documentaliste
  • Médiateur culturel
  • Coordinateur des ressources numériques

Cadre intermédiaire, l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques est acteur de la politique de développement culturel et éducatif des collectivités territoriales. Son évolution peut le conduire à devenir chef de service voire fonctionnaire de catégorie A (attaché territorial de conservation du patrimoine).

Devenez assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques
Découvrez comment
 

Qu’est-ce que la fonction publique territoriale ? 

La fonction publique territoriale comprend :

  • les collectivités territoriales, organisées en trois niveaux : la région, le département, la commune. Tous les agents de ces collectivités sont donc intégrés à la fonction publique territoriale.
  • les structures intercommunales : il s’agit des différentes communautés de communes / d'agglomérations. Leurs agents appartiennent donc naturellement à la fonction publique territoriale. 
  • les établissements et offices publics : cette catégorie est très variée et comprend aussi bien les collèges et lycées que les offices HLM, les musées, théâtres et opéras publics, mais aussi des établissements de recherche tels que l’INSERM, le CNRS….. Une partie des agents relèvent de la fonction publique territoriale. 

Les assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques peuvent donc exercer dans l’ensemble des ces structures : l’assistant de conservation peut aussi bien être chargé d’archives pour une municipalité ou un conseil départemental que bibliothécaire ! Le type de structure qui l’emploi est ainsi très varié.

 

Les missions de l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Dans chacune de leurs spécialités, [les assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques] contribuent au développement d'actions culturelles et éducatives. Ils participent, sous l'autorité d'un supérieur hiérarchique, aux responsabilités dans le traitement, la mise en valeur, la conservation des collections et la recherche documentaire. Ils peuvent être chargés du contrôle et de la bonne exécution des travaux confiés aux fonctionnaires appartenant aux cadres d'emplois de la catégorie C ainsi que de l'encadrement de leurs équipes. Lorsqu'ils sont affectés dans les bibliothèques, ils participent à la promotion de la lecture publique.

Les titulaires des grades d'assistant de conservation principal de 2e classe et d'assistant de conservation principal de 1re classe ont vocation à occuper des emplois qui, relevant des spécialités mentionnées au I, correspondent à un niveau particulier d'expertise.

Ils participent à la conception, au développement et à la mise en œuvre des projets culturels du service ou de l'établissement.

Ils peuvent diriger des services ou des établissements lorsque la direction de ces derniers par un agent de catégorie A n'apparaît pas nécessaire. Dans les services ou établissements dirigés par des personnels de catégorie A, ils ont vocation à être adjoints au responsable du service ou de l'établissement et à participer à des activités de coordination.” Décret n° 2011-1642 du 23 novembre 2011, Article 3

Pour rappel, les spécialités des assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques sont : 

  • Musée
  • Bibliothèque
  • Archives
  • Documentation

Le détail des missions qui leur sont confiées varie donc énormément en fonction de la structure qui les emploie, du poste occupé et du grade obtenu par l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques. 

Dans tous les cas, leur rôle est double :

  • promouvoir la culture et l’éducation auprès des usagers des collectivités locales
  • oeuvrer pour l’enrichissement et la conservation du patrimoine culturel du territoire

Si le numérique prend de plus en plus d’ampleur dans les missions de l’assistant de conservation au quotidien, que ce soit pour l’archivage, la recherche ou la transmission des données culturelles, l’accès concret à la culture (musées, bibliothèques, lieux historiques) reste cependant un des piliers des politiques de développement culturel locales et il relève donc de l’assistant de conservation de le promouvoir et de le faciliter (actions de communications, animations).

Devenez assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques
Découvrez comment
 

Les conditions de travail de l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Le quotidien de l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques varie fortement en fonction de sa spécialité et du poste occupé (musée, bibliothèque, services municipaux, établissement public…).

Il s’agit dans tous les cas d’horaires classiques en journée et en semaine, sans facteur pénibilité. Le cadre d’emplois s’adapte ainsi parfaitement aux personnes en situation de handicap. 

L’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques peut être au contact permanent du public dans une bibliothèque comme être assigné à des missions d'archivage plus répétitives, qui peuvent entraîner une certaine lassitude, pour un établissement public par exemple. 

 

Quelles sont les qualités requises pour être assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques ?

Comme tout fonctionnaire, l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques a le sens du service public. Il oeuvre en faveur de la conservation du patrimoine et la promulgation de la culture auprès de tous. 

Cultivé voire passionné, il s'épanouit dans ses fonctions et au contact de l’art, de la littérature, des arts visuels, des pièces historiques et maintient à jour ses connaissances dans sa spécialité.

Méthodique et très organisé il effectue avec beaucoup de rigueur les mission d’archivage, de trie et de classification qui lui sont confiées. Mais l’assistant de conservation est également capable de faire preuve de créativité lorsqu’il conçoit des animations culturelles ou des ateliers pour le jeune public par exemple.

Pédagogue, accessible et à l’aise avec tous les publics, il facilite l’accès à la culture et à la connaissance.

Lorsqu’il accède au grade d’assistant de conservation principal de 2ème classe puis de 1ère classe, il devient manager et doit savoir coordonner son équipe et faire face à la pression lorsqu’il est en charge d’un service ou d’un projet important. 

L’assistant de conservation s’exprime, à l'écrit comme à l’oral, dans un français soigné. Il est à l’aise avec les différents système de classification et maîtrise l’outil informatique, qui est aujourd’hui indispensable dans les différents postes qu’il peut occuper. 

 

Quel est le salaire d’un assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques ?

Les grilles indiciaires applicables aux assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques sont définies par le Décret n° 2011-1642 du 23 novembre 2011

En début de carrière, un assistant de conservation au 1er échelon touche 1607€ brut hors primes. Au dernier échelon de son grade, son salaire atteint 2357€ brut.

Lorsqu’il devient assistant de conservation principal de 2ème classe, son salaire est compris entre 1668€ et 2502€ brut, hors primes.

Au grade d’assistant de conservation principal de 1ère classe, sa rémunération est comprise entre 1836€ et 2750€ brut hors primes. 

Les primes des assistants de conservation sont calculées en fonction de leur situation personnelle (composition de la famille) et de leur lieu d’affectation et peuvent augmenter de manière significative le salaire perçu. 

Devenez assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques
Découvrez comment
 

Comment devenir assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques ?

Pour devenir assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, il faut dans un premier temps réussir un concours de la fonction publique, très sélectif, organisé en moyenne tous les deux ans.

Pour s’y inscrire, le candidat doit :

  • être de nationalité française ou à défaut être ressortissant d’un pays de la Communauté Européenne ;
  • Jouir de l’intégralité de ses droits civiques et ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l’exercice de la fonction d’assistant de conservation ;
  • Avoir effectué le service national (JDC, JAPD ou service militaire en fonction de l’année de naissance du candidat).

Les candidats au concours externe doivent justifier d’un diplôme de niveau IV (Baccalauréat ou équivalent) minimum, à défaut être sportif de haut niveau ou parent de trois enfants ou plus. 

Les fonctionnaires et agents de la fonction publique justifiant de 4 ans d’ancienneté peuvent présenter le concours interne d'assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques, sans diplômes spécifiques requis.

Les professionnels du secteur privé ayant exercé pendant 4 ans minimum ainsi que les élus et responsables d’association peuvent présenter le troisième concours d'assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques sans conditions de diplôme.

Les modalités de recrutement sont régies par le Décret n° 2011-1882 du 14 décembre 2011 fixant les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques.

Le concours externe se compose de deux séries d’épreuves.

Epreuves écrites d’admissibilité, au nombre de trois dont une facultative :

  • La rédaction d'une note à l'aide des éléments d'un dossier portant sur la spécialité choisie, durée 3 heures
  • Un questionnaire de trois à cinq questions destinées à vérifier les connaissances du

candidat dans la spécialité choisie, durée 3 heures.

  • Epreuve facultative de traduction en langue vivante sans dictionnaire (ou latin ou grec ancien, avec dictionnaire), durée de l’épreuve deux heures

Les candidats admissibles sont ensuite convoqués pour une épreuve orale d’admission, sous forme d’entretien avec le jury visant à évaluer ses motivations et sa capacité à intégrer le cadre d’emplois. Cet entretien dure 20 minutes. 

Une épreuve orale d’informatique facultative peut être choisie par les candidats qui n’ont pas opté pour l’épreuve de langue à l'écrit. Cette épreuve dure 20 minutes.

Les épreuves du concours interne et du troisième concours sont légèrement différentes.

Chez PrepAcademy, nous vous recommandons 6 à 12 mois de préparation pour optimiser vos chances de réussir ce concours.

Pour les candidats admis, le concours n’était que la première étape. En effet, réussir le concours ne signifie pas être recruté de manière certaine. Les candidats sont inscrits sur une liste d’aptitude nationale, pour une durée initiale de 1 an (avec possibilité de renouvellement) pendant laquelle ils doivent impérativement trouver un poste correspondant au cadre d’emplois d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques sous peine de perdre le bénéfice du concours.

Un fois recruté, le lauréat est nommé stagiaire pour un an (6 mois pour les candidats issus du concours interne), rémunéré et suit une formation d’intégration de quelques jours. Il suit une formation plus approfondie au cours de ses deux premières années d’exercice

Les candidats externes titulaires d’un bac+2 peuvent se présenter directement au concours d’assistant de conservation principal de 2ème classe.

Devenez assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques
Découvrez comment
 

Les évolutions de carrière de l’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Le cadre d’emplois des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques comprend plusieurs grades :

  • assistant de conservation : dès la titularisation.
  • assistant de conservation principal de 2ème classe : avancement à l'ancienneté après 5 ans d’ancienneté minimum dans le cadre d’emplois ou après 3 ans et réussite d’un examen professionnel.
  • assistant de conservation principal de 1ère classe : avancement à l’ancienneté après 5 ans d’ancienneté minimum dans le grade ou après 3 ans et réussite d’un examen professionnel.

L’assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques accède donc aux grades supérieurs à l’avancement, ou, de manière plus rapide, sur examen professionnel. Le passage d’un échelon à l’autre se fait de manière automatique à l’ancienneté. Changer de grade signifie bien entendu une augmentation de salaire et de responsabilités. L’assistant de conservation principal de 2ème classe et surtout de 1ère classe est alors nommé chef d’équipe voire de service : il suivra alors une nouvelle formation, de quelques jours, pour accompagner sa prise de fonction.

Sur concours interne, il peut également devenir Attaché territorial de conservation du patrimoine (catégorie A).

Au cours de sa carrière, il peut changer de service, de collectivité s’il le souhaite pour accéder à de nouvelles missions.

Enfin, comme tout fonctionnaire et agent de la fonction publique, il peut, après 4 ans d’ancienneté accéder à de nombreux concours de la fonction publique territoriale et d’Etat en interne.

Cet article vous a donné envie de devenir assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques ? Vous l’avez compris, tout passe par la réussite du concours. Rendez-vous sur PrepAcademy pour en apprendre davantage !