Fiche métier : policier

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Le métier de policier

Le métier de policier est exercé par les gardiens de la paix et officiers de police. Ces agents de la police nationale sont chargés de faire respecter la loi afin de protéger les personnes présentes sur le territoire national.

Le policier est un fonctionnaire d'Etat qui dépend du Ministère de l'Intérieur. En fonction de sa spécialité et de ses missions, il peut porter ou non une arme et un uniforme. Parmi les policiers, 16% seulement sont des femmes. 

Pour devenir policier, il faut obligatoirement remplir certaines conditions et réussir un concours très sélectif. D'ici à la fin de la session 2022, 8000 policiers vont être recrutés en France. 

Devenez policier !
Découvrez comment
 

Les missions et spécialités du policier

 La loi n° 2002-1094 du 29 août 2002 d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure assigne trois missions principales aux policiers :

  • "La sécurité et la paix publiques, consistant à veiller à l'exécution des lois, à assurer la protection des personnes et des biens, à prévenir les troubles à l'ordre public et à la tranquillité publique ainsi que la délinquance  ;
  • La police judiciaire, ayant pour objet, sous la direction, le contrôle et la surveillance de l'autorité judiciaire, de rechercher et de constater les infractions pénales, d'en rassembler les preuves, d'en rechercher les auteurs et leurs complices, de les arrêter et de les déférer aux autorités judiciaires compétentes  ;
  • Le renseignement et l'information, permettant d'assurer l'information des autorités gouvernementales, de déceler et de prévenir toute menace susceptible de porter atteinte à l'ordre public, aux institutions, aux intérêts fondamentaux de la Nation ou à la souveraineté nationale."

Tous les policiers, quelle que soit leur spécialité ont pour objectifs de :

  • Assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions.
  • Maîtriser les flux migratoires et lutter contre l'immigration illégale.
  • Lutter contre la criminalité organisée, la grande délinquance et la drogue.
  • Protéger le pays contre la menace extérieure et le terrorisme.
  • Maintenir l'ordre public.

Chaque policier intervient de manière plus ou moins directe dans ces missions.

Pour répondre de manière complète à ces objectifs, les policiers sont spécialisés. Le site de référence de la police nationale, Devenir Policier, classe ces spécialités en quatre catégories :

  • enquêter : police judiciaire, police technique et scientifique...
  • intervenir : unités cynophiles, unités nautiques, groupes d'intervention spécialisé....
  • protéger : secourisme en montagne, maintien de l'ordre, sécurité routière....
  • soutenir : spécialités administratives, informatique....

 

Les condition de travail du policier

Être policier n'est pas facile, que ce soit physiquement ou psychologiquement.

Le métier en lui-même comporte de nombreuses contraintes. En effet, les policiers travaillent de jour comme de nuit, weekends et fériés inclus. Cela impacte bien entendu la vie de famille du fonctionnaire.

Il est souvent victime d'insultes et d'agressions. Il peut parfois être gravement blessé. La profession souffre d'une mauvaise image et tout manquement aux codes et règlements peut s'accompagner d'une enquête de l'IGPN,. Il peut même arriver que le policier ou ses proches soient visés par des menaces.

Au quotidien, il est exposé à des situations stressantes, dangereuses voire traumatisantes. Être parmi les premiers arrivés sur le lieu d'un meurtre ou d'une agression violente, entendre le récit d'un viol ou de violences conjugales sont des événement perturbants. Parfois, les enquêtes peuvent ne pas aboutir et le fonctionnaire éprouve alors un sentiment d'impuissance, voire d'injustice. 

Il doit faire face à des individus agressifs, parfois armés et déterminés à nuire. Mais même dans ces situations extrêmes, il doit garder son calme et agir avec discernement. 

Le policier travaille en équipe. Il est les plus souvent armé, généralement d'une arme de poing ou d'un fusil d'assaut. Il porte un uniforme et un grade mais peut parfois être en civil. En fonction des interventions, il peut être amené à porter un gilet pare-balle. En fonction de son poste et de son grade, le policier peut être plus souvent dans un bureau que sur le terrain. 

Devenez policier !
Découvrez comment
 

Les qualités requises pour être policier

Pour être policier et s'épanouir dans ce métier, il faut être une personne équilibrée. 

En effet, comme nous venons de le voir, les conditions de travail du policier sont particulièrement éprouvantes. Pour garder son calme en toutes circonstances, il faut être mentalement stable. De plus, le policier doit savoir prendre du recul sur les situations rencontrées pour éviter d'être affecté dans sa vie privée. Il est nécessaire pour lui d'échanger avec ses collègues, voir avec un psychologue de la police, assez régulièrement.

Le policier doit être physiquement apte au service actif de jour comme de nuit pour être recruté. Au cours de sa carrière, il doit se maintenir dans cet état de forme. Cela demande de la volonté car les journées du policier sont chargées. Ainsi, sa pratique sportive sera le plus souvent reportée sur son temps personnel.

Comme tout fonctionnaire, le policier a le sens du service public. Pour servir dans les forces de l'ordre, il faut également avoir le sens du devoir et le respect de la hiérarchie. La police nationale est une institution dans laquelle la hiérarchie est extrêmement importante. On lui demande donc plus souvent d'obéir que de faire preuve d'initiative.

Au contact permanent du public, le policier est un bon communiquant. Avec ses collègues, il fait preuve d'esprit d'équipe et de cohésion. 

Il est bien entendu impartial, honnête et exemplaire. Il soit faire preuve de rigueur dans le respect des procédures.

 

Comment devenir policier ?

Les policiers sont des fonctionnaires d'Etat, on intègre donc la police nationale sur concours externe, ou interne dans certains cas.

Le site devenirpolicier.fr est le portail de recrutement de la police nationale.Il permet de connaître les prochaines dates de concours et de s'inscrire sur la session de son choix. On y trouve également les informations concernant les différents métiers de la police nationale.

Il existe des concours accessibles :

  • sans diplôme
  • en étant titulaire d'un CAP/BEP
  • avec le bac ou équivalent
  • avec un bac+2
  • avec un bac+3
  • avec un bac+5

Dans tous les cas, il est nécessaire d'être de nationalité française, en règle avec ses obligations de service national (JDC ou JAPD selon l'âge du candidat) et de ne pas avoir été condamné pour des faits incompatibles avec l'exercice de la profession. 

Les principaux concours sont :

 

Le concours de gardien de la paix

Accessible avec un bac, le concours permet de recruter 3700 nouveaux agents en 2021. Avec 5% à 10% de réussite seulement, c'est une sélection très difficile. Le concours comporte une phase d'admissibilité et une phase d'admission. Les cadets et adjoints de sécurité peuvent se présenter au concours interne.

Admissibilité :  cas pratique et test psychotechniques suivi des épreuves sportives (parcours d'habilité motrice et test d'endurance)

Admission : test de personnalité, entretien avec le jury, entretien en langue vivante étrangère. 

Les lauréats intègrent ensuite une école de police pour une formation d'un an.

Retrouvez tous les détails sur le concours de gardien de la paix dans notre article dédié.

 

Le concours d'officier de police

Les gardiens de la paix peuvent présenter ce concours en interne. Pour les autres, il faut être titulaire d'un bac+3 pour s'inscrire aux épreuves.

Il y a cinq épreuves d'admissibilité : 

  • culture générale, sous forme de dissertation ;
  • cas pratique ;
  • questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur l'actualité politique, les institutions, la police etc ;
  • questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur le droit administratif et les libertés publiques ;
  • droit et procédure pénale.

La phase de pré-admission est constituées de deux épreuves physiques, à savoir un parcours d'habilité motrice et test d'endurance.

Les épreuves d'admission sont au nombre de quatre :

  • test psychotechniques
  • mise en situation individuelle
  • entretien avec le jury
  • conversation en langue étrangère.

Les lauréats sont ensuite formés pendant 18 mois à l'ENSP (École nationale supérieure de la Police nationale).

Devenez policier !
Découvrez comment
 

Quels sont les différents grades des policiers ?

Certains grades ont été supprimés ces dernières années. Lorsqu'on prépare un des concours de policier, il est indispensable d'avoir en tête les différents corps et grades en vigueur en 2022-2023.

Les adjoints de sécurité (ADS) et cadets de la République n'ont pas, à proprement parler, de grade.

Les grades du corps d'encadrement et d'application (CEA), également appelé corps des gradés et gardiens, sont au nombre de quatre :

  • gardien de la paix
  • brigadier
  • brigadier-chef
  • major

Les grades du corps de commandement (CC), également appelé corps des officiers, sont au nombre de quatre :

  • lieutenant
  • capitaine
  • commandant
  • commandant divisionnaire

Les grades du corps de conception et de direction sont au nombre de trois :

  • commissaire
  • commissaire divisionnaire
  • commissaire général

Retrouvez le détail des grades et insignes en vigueur en 2022-2023, y compris ceux des élèves de chaque corps, sur ce lien.

Le passage d'un grade à l'autre se fait à l'ancienneté, parfois au mérite. Le passage d'un corps à l'autre nécessite de réussir un concours interne. Les perspectives d'évolution sont ainsi très importantes.

 

Quel est le salaire d'un policier ?

Gardien de la paix

Le salaire d'un gardien de la paix varie fortement d'une affectation à l'autre. En effet, une affectation province, au sein d'une CRS ou en Île de France ne donne pas droit à la même rémunération à grade et échelon égal.

 

Grade Affectation en province Affectation en Île de France Affectation au sein d'une CRS
Gardien de la paix de 1914€ à 2540€ au dernier échelon de 2046€ à 2669€ au dernier échelon de 1965€ à 2589€ au dernier échelon
Brigadier de 2183€ à 2663€ au dernier échelon de 2316€ à 2790€ au dernier échelon de 2235€ à 2711€ au dernier échelon
Brigadier Chef de 2522€ à 2832€ au dernier échelon de 2651€ à 2957€ au dernier échelon de 2571€ à 2880€ au dernier échelon
Major de 2696€ à 3034€ au dernier échelon de 2823€ à 3159€ au dernier échelon de 2744€ à 3083€ au dernier échelon

Ces salaires sont donnés hors primes de la fonction publique.

Le salaire perçu varie ensuite, en fonction du pourcentage de l'indemnité de résidence : le fonctionnaire touche 0%, 1% ou 3% de son traitement brut en plus, en fonction de son lieu d'affectation.

 

Zone 1 : indemnité de résidence à 3% Zone 2 : indemnité de résidence à 1% Zone 3 : indemnité de résidence à 0%

Île de France (la plupart des communes)

Bouches-du-Rhône, Loire-Atlantique (certaines communes) ; Corse

Certaines grandes agglomérations Autres

 

Officier

 

Grade Affectation en province Affectation en Île de France
Capitaine de police de 2274€ à 3613€ au dernier échelon de 2432€ à 3784€ au dernier échelon
Commandant de police de 3135€ à 3784€ au dernier échelon de 3299€ à 3962€ au dernier échelon
Commandant divisionnaire de 3806€ à 4238€ au dernier échelon de 3989€ à 4430€ au dernier échelon

Ces salaires sont donnés hors primes de la fonction publique

Vous l'avez compris, pour devenir policier, il faut en premier lieu réussir un concours. Découvrez gratuitement votre préparation au concours de gardien de la paix avec PrepAcademy.