Le diplôme d'infirmier

Donnez vous toutes les chances de réussir votre concours avec PrepAcademy

comment réussir le concours
PrepAcademy | Bannière

Le diplôme d’Etat d’infirmier (DEI)

Pour exercer en tant qu’infirmier il faut obligatoirement être titulaire du diplôme d’Etat d’infirmier (DEI), reconnu comme diplôme de grade Licence (bac+3), ou avoir fait valider son diplôme étranger d’infirmier en France.

C’est l’Arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier, qui régit aujourd’hui l’accès à la formation. Le diplôme et ses conditions d’attribution correspondent aux dispositions fixées par l’Arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier (titre II, anciennement titre III, “Formation et certification”). 

Entrez en formation d'infirmier
Découvrez comment
 

Comment préparer le diplôme d’Etat d’infirmier ?

L’accès à la formation conduisant au diplôme d’infirmier est très sélectif : seulement 10% des candidats à l’entrée en école d’infirmier sont sélectionnés. Depuis la session 2019, il y a plusieurs possibilités pour y accéder : sur concours ou via la plateforme de l’Education nationale, Parcoursup

Les Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) sont accessibles sans prérequis de diplôme pour les candidats relevant de la formation professionnelle. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir le bac pour y entrer, à condition de réussir un concours. Les jeunes bacheliers et élèves de terminale sont sélectionnés sur dossier via la plateforme Parcoursup

Attention, pour présenter le concours infirmier militaire en externe (pour les candidats qui ne sont ni agents de la fonction publique ni militaires) il faut être titulaire du baccalauréat ou équivalent. C’est alors l’EPPA (Ecole du personnel paramédical des armées). Ils suivent la même formation que les élèves des IFSI et obtiennent le même diplôme d’Etat.

Le concours d’entrée se compose d’une épreuve écrite de culture générale et de mathématiques visant à évaluer le niveau des candidats suivi d’un entretien de motivation. Il convient donc de s’y préparer avec sérieux !

Des classes prépa à distance telles que PrepAcademy peuvent vous permettre de concilier emploi et préparation sur-mesure. Découvrez tous les avantages de la préparation à distance ! 

Les candidats admis en école d’infirmier suivent ensuite trois années de formation à plein temps avant d’obtenir le diplôme d’Etat d’infirmier. 90% des élèves obtiennent leur diplôme. 

Entrez en formation d'infirmier
Découvrez comment
 

Contenu de la formation conduisant au diplôme d’infirmier

La formation en soins infirmiers dure 3 ans. Ces trois années sont réparties en six semestres de vingt semaines chacun pour un total de 4200 heures de formation, théorique et clinique.

Formation théorique est répartie en 2100 heures d’enseignements, dont 750 heures de cours magistraux, 1050 heures de travaux dirigés et 300 heures de travail personnel guidé.

La formation clinique dure 2100 heures. 

Le poids des enseignements théoriques et clinique est donc équivalent. Les cours sont généralement organisés en semaines de 35 heures.

Ces différentes enseignements doivent permettre à l’élève en soins infirmiers (ESI) de valider un référentiel de 10 compétences professionnelles, à savoir :

  • Compétence 1 : Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier
  • Compétence 2 : Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers
  • Compétence 3 : Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens
  • Compétence 4 : Mettre en œuvre des thérapeutiques et des actes à visée diagnostique
  • Compétence 5 : Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs
  • Compétence 6 : Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins
  • Compétence 7 : Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle
  • Compétence 8 : Rechercher, traiter et analyser des données professionnelles et scientifiques
  • Compétence 9 : Organiser, coordonner les interventions soignantes
  • Compétence 10 : Informer, former des professionnels et des personnes en formation

On considère que l’élève en soins infirmiers (ESI) doit fournir environ 300 heures de travail personnel par an en plus du volume d’heure réglementaire. Il s’agit donc d’une formation à plein temps, qui demande un investissement personnel important. Pour réussir, il est essentiel de ne pas commencer avec des lacunes : pensez à inclure une remise à niveau en français, mathématiques et biologie dans votre préparation du concours infirmier.

Enseignements théoriques :

Il y a 6 Unités d’enseignement (UE) à valider :

UE 1: Sciences humaines et sociales

  • Psychologie, sociologie, anthropologie
  • Santé publique et économie de la santé
  • Législation, éthique, déontologie

UE 2: Sciences biologiques et médicales

  • Biologie fondamentale
  • Cycles de la vie et grandes fonctions
  • Santé, maladie et accidents de la vie
  • Processus traumatiques
  • Processus inflammatoires et infectieux
  • Processus psychopathologiques
  • Défaillances organiques et processus dégénératifs
  • Processus obstructifs
  • Processus tumoraux
  • Infectiologie, hygiène
  • Pharmacologie et thérapeutiques

UE 3: Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes

  • Raisonnement et démarche clinique infirmière
  • Projet de soins infirmiers
  • Rôles infirmiers, organisation du travail et inter-professionnalité
  • Initiation à la démarche de recherche
  • Encadrement de professionnels de soins

UE 4: Sciences et techniques infirmières, Interventions

  • Soins de confort et de bien être
  • Soins relationnels
  • Soins d’urgence
  • Thérapeutiques et contribution au diagnostic médical
  • Soins infirmiers et gestion des risques
  • Soins éducatifs et préventifs
  • Soins palliatifs et fin de vie
  • Qualité des soins, évaluation pratiques

UE 5: Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière

  • Accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens
  • Evaluation d’une situation clinique
  • Communication, conduite de projet
  • Soins éducatifs, formation des professionnels
  • Mise en oeuvre des thérapeutiques et coordination des soins
  • Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles
  • UE optionnelle

UE 6: Méthodes de travail

  • Méthodes de travail et utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Anglais professionnel (60 h)

Les stages :

Les élèves en soins infirmiers réalisent un stage par semestre, d’une durée moyenne de 10 semaines. Ils ne sont pas rémunérés mais l’élève infirmier perçoit une indemnité, notamment pour couvrir ses frais de déplacement. L’ESI effectue 60 semaines de stage au total.

Les stages sont répartis en 4 familles de soins l’ESI doit effectuer au minimum un stage dans chacune des catégories suivantes :

  • soins de courte durée (MCO)
  • soins en santé mentale et psychiatrie
  • soins de longue durée (gériatrie…) et soins de suite réadaptation (SSR)
  • soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie ou de travail (libéral, établissements scolaires, carcéraux….)

Après l’obtention du diplôme, et parfois sous condition d’ancienneté, l’infirmier diplômé peut se spécialiser : infirmier anesthésiste (IADE), infirmier de bloc opératoire (IBODE), infirmière puéricultrice, infirmier en pratique avancée (IPA)... ces spécialisations nécessitent de prolonger ses études pour 18 mois à deux ans afin d’obtenur un diplôme d’Etat complémentaire, reconnu à Bac+4 voire au grade de Master. Il est donc judicieux de se confronter à ces différentes spécialités pendant les périodes de stages afin de prévoir au mieux sa future évolution.

Entrez en formation d'infirmier
Découvrez comment
 

Évaluation et délivrance du diplôme d’Etat d’infirmier

Intégré au système LMD (Licence, Master, Doctorat), le diplôme d’Etat infirmier est reconnu au grade Licence. Pour l’obtenir, il faut valider 180 crédits européens transférables (ECTS).

Chaque trimestre validé rapporte 30 ECTS : unité d’enseignement comme stage sont évalués et rapportent des crédits. Les enseignements théoriques sont évalués en contrôle continu. 

Le dernier trimestre est validé par un mémoire de fin d'études. 

Il n’y a donc pas d’examen final, mais un contrôle continu des connaissances et compétences ainsi que de l’assiduité. La validation des 180 ECTS entraîne l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier.

Les dispenses d’enseignement

Certains élèves en soins infirmiers peuvent, au titre de leurs diplômes ou de leur expérience passée, demander à être dispensé de certains enseignements. Cette procédure est détaillée dans le chapitre III de l’Arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l'arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier.