Le métier d'infirmier militaire

Les candidats ayant réussi le concours d'infirmier militaire et ayant validé leur formation, deviennent infirmiers militaires. Ils exercent au sein dans les centres médicaux des armées (CMA - armée de Terre, Air ou Marine). Ils sont chargés des soins préventifs et curatifs des militaires. Ils s'occupent également du suivi médical en collaboration avec le médecin-chef du CMA.

Le métier n'est fondamentalement pas différent de celui d'un infirmier exerçant dans le civil, sauf que la personne le fait au sein de l'armée. L'infirmier a également le statut de militaire et bénéficient des avantages qui y sont liés.

La formation s'effectue au sein d'une EPPA (Ecole du Personnel Paramédical des Armées). Les conditions d'accès sont les suivantes :

  • Avoir entre 17 ans et 23 ans
  • Être en terminale ou être détenteur du BAC ou titre équivalents
  • Avoir la nationalité française

La formation d'infirmier militaire s'effectue sur 3 ans. La formation d'infirmier est la même que dans le civil mais elle est complétée par une formation militaire. De plus, les stages peuvent s'effectuer dans le milieu militaire (hôpitaux militaires et centre médicaux des armées).

 

En quoi consiste le concours d'infirmier militaire ?

Pour intégrer la formation, le candidat doit au préalable réussir un concours, qui est pratiquement le même que l'ancien concours infirmier civil. Ainsi, le concours se divise en deux parties :

  • Les épreuves d'admissibilité. La première est "un travail écrit anonyme d'une durée de deux heures, notée sur 20 points, comportant l'étude d'un texte comprenant 3 000 à 6 000 signes, relatif à l'actualité dans le domaine sanitaire et social. Le texte est suivi de trois questions permettant au candidat de présenter le sujet et les principaux éléments du contenu, de situer la problématique dans le contexte, d'en commenter les éléments, notamment chiffrés, et de donner un avis argumenté sur le sujet. Cette épreuve permet d'évaluer les capacités de compréhension, d'analyse, de synthèse, d'argumentation et d'écriture des candidats.". La seconde est "une épreuve de tests d'aptitude d'une durée de deux heures, notée sur 20 points. Cette épreuve a pour objet d'évaluer les capacités de raisonnement logique et analogique, d'abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques." (Arrêté du 15 février 2016 relatif aux concours d'admission à l'école du personnel paramédical des armées et à l'accès à la formation au diplôme d'Etat d'infirmier)
  • L'épreuve d'admission, "qui consiste en un entretien avec trois examinateurs [...] Cet entretien, relatif à un thème sanitaire et social, est destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations, son aptitude à suivre une carrière de militaire infirmier et technicien des hôpitaux des armées et son projet professionnel. L'épreuve, d'une durée de trente minutes au maximum et notée sur 20 points, consiste en un exposé suivi d'une discussion." (Arrêté du 15 février 2016 relatif aux concours d'admission à l'école du personnel paramédical des armées et à l'accès à la formation au diplôme d'Etat d'infirmier)

 

Pour en savoir plus, consultez nos articles :

Le concours infirmier

La préparation au concours infirmier

Le concours infirmier pour les candidats en reconversion professionnelle

Le concours infirmier 2018

Le concours infirmier 2017

Les épreuves du concours infirmier

L'inscription au concours infirmier

Les annales du concours infirmier

Les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI)

Les dates du concours infirmier

Les résultats du concours infirmier

PrepAcademy révolutionne la préparation au concours

étoile
Un taux de réussite moyen de 85 %
étoile
4,9/5 c’est la note moyenne donnée par nos élèves
étoile
Une préparation sur-mesure et personnalisée