Fiche métier : chef de chantier

Donnez vous toutes les chances de réussir votre formation avec PrepAcademy

comment réussir la formation
PrepAcademy | Bannière

Le chef de chantier est un des rouages essentiels sur les chantiers. C’est lui qui donne chaque jour les objectifs et les missions aux ouvriers. En d’autres termes, il fait avancer les travaux et veille à leur bon déroulement. Rigueur et organisation sont les maîtres mots pour pouvoir exercer. Missions, formations possibles, rémunération et compétences indispensables : on vous dit tout sur le chef de chantier !

Rappel : la différence entre bâtiment et travaux publics

Le secteur du bâtiment

Le domaine du bâtiment englobe les opérations sur des infrastructures : 

  • Construction
  • Aménagement intérieur
  • Entretien et rénovation des bâtiments
  • Restauration
  • Démolition

Les travaux sont effectués par des entreprises de toutes tailles : de l’artisan aux grands groupes de construction. 

Il peut s’agir de divers édifices, notamment : 

  • Des logements collectifs ou individuels (maisons, villas, appartements, etc.)
  • Des locaux commerciaux (centres commerciaux, usines, bâtiments agricoles, commerces, etc.)
  • Des centres de loisirs (piscines, salles de sport, de concert, théâtres, cinémas, musées, etc.) 
  • Des lieux publics (écoles, mairies, hôpitaux, etc.) 
  • Des bâtiments historiques (châteaux, monuments anciens, etc.)

Les travaux du bâtiment se scindent alors en deux étapes : 

  • Le gros œuvre, qui pose les bases de l’édifice (fondations, murs porteurs, charpentes, planchers…) 
  • Le second œuvre, qui regroupe les travaux de finition et aménagement (toiture, pose de fenêtres, réseau électrique et plomberie, peinture, menuiserie, etc.)

Au total, une trentaine de métiers sont recensés dans le secteur du bâtiment : c’est le cas pour le chef de chantier.

Pour en savoir plus sur l’emploi : BTP : 5 métiers du bâtiment pour se lancer

Le secteur du BTP m'attire !
Devenir conducteur de travaux !
 

Le secteur des travaux publics

Les travaux publics désignent des travaux intervenant sur l’espace public. Les activités consistent à créer et entretenir des constructions communes à tous : routes, tunnels, canalisations, ouvrages d’art et de génie civil (ponts, barrages, pistes d’aéroport, etc.). 

Souvent, le client est un acteur public, comme une collectivité territoriale, un corps d’État (par exemple l’Armée) ou tout autre organisme public. Dans ce cadre, vous pouvez être employé dans la fonction publique. Quoi qu’il en soit, un chef de chantier peut tout à fait se spécialiser dans les travaux publics également.

Pour en savoir plus : Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP)

Le métier de chef de chantier en Bâtiment et Travaux Publics (BTP)

Le chef/la cheffe de chantier organise et supervise les chantiers dans leur intégralité ou en partie : depuis la première commande de matériel jusqu’à l’achèvement des travaux. 

Sous la direction du conducteur de travaux, il suit au quotidien l’avancement des travaux sur le chantier. Il applique donc les directives et respecte un cahier des charges précis. Pour cela, il coordonne les interventions des ouvriers et des sous-traitants de l'entreprise. 

Sa fonction est celle d’un cadre intermédiaire. Il s’agit donc d’un poste à responsabilités qui nécessite soit une grande expérience, soit un diplôme dans le domaine du BTP. C’est sur sa capacité à maîtriser chaque étape du chantier que repose le bon déroulement des travaux. Il est un élément clé de la réussite de l’entreprise.

À la fois expert en bâtiment et manager, le chef de chantier travaille aussi bien pour des grands groupes de BTP (Vinci, Eiffage, etc.) que pour des Petites et Moyennes Entreprises (PME) du bâtiment. 

Avec plus de 22 % de nouveaux entrants entre 2016 et 2021, le métier recrute et est en forte dynamique. En revanche, la proportion de femmes dans ce métier reste minoritaire, avec seulement 279 cheffes de chantier sur le marché en 2021 (sur un total de 44 494 professionnels)*.

*Données fournies par l’Observatoire des métiers du BTP.

Les missions du chef de chantier en BTP

Souvent comparé à un chef d’orchestre, le chef de chantier donne le ton et attribue les tâches aux différents corps de métier tout au long des travaux. Son objectif : tenir les délais dans le respect des réglementations (sécurité, environnement, urbanisme, etc.).

En tant que chef de chantier, vous étudiez les plans et instructions du bureau d’études, pour les mettre en œuvre. Pour cela, il faut désigner les équipes chargées des travaux et les engins mobilisés, définir leurs horaires de travail et passer les premières commandes de matériaux. En résumé, vous planifiez le démarrage du chantier en anticipant les besoins humains, matériels et financiers. 

Le chef de chantier est aussi chargé de l’organisation du travail des différentes équipes afin que les corps de métiers interviennent successivement au bon moment. C’est lui qui donne à chaque ouvrier les objectifs de la journée et vérifie que chacun respecte bien les règles de sécurité. Il s’appuie à la fois sur les chefs d’équipes et sur les directives du conducteur de travaux pour cette mission. 

Parfois, des aléas (notamment climatiques) peuvent pousser à s’adapter constamment pour respecter les délais impartis. Il faut donc anticiper les besoins humains. Le chef de chantier organise également la livraison des matériaux : choisir l’horaire de livraison idéal dans la journée, la quantité exacte de matériaux nécessaires en fonction des plans ou encore l’intervention des engins sur le terrain.

Ce métier à responsabilité peut vous amener à gérer plusieurs chantiers simultanément, surtout dans le bâtiment. En effet, les chantiers de travaux publics (TP) sont souvent plus longs et plus complexes et mobilisent à plein temps le chef de chantier sur place. 

Enfin, le chef de chantier a également une mission administrative. Il doit rédiger des comptes rendus des travaux mais également préparer  des visites de chantier. Selon la taille de la société qui l’emploie, il peut également être chargé de la gestion des fiches de paies mais aussi des factures et devis éditées suite à ses commandes.

Je veux travailler dans le BTP !
Je contacte un conseiller pédagogique !
 

Qualités et compétences du chef de chantier

Le quotidien du chef de chantier est rythmé. Il doit alterner entre plusieurs compétences dans divers domaines. Vous devez notamment maîtriser : 

  • L’art du management
  • La gestion des ressources humaines
  • La lecture de plans
  • Le chiffrage de matériel 
  • La connaissance technique de tous les corps de métiers intervenant sur un chantier 

En ce qui concerne ses qualités humaines, le chef de chantier doit : 

  • Savoir communiquer et convaincre, en étant à l’aise face à tous les publics et parler le langage de chacun
  • Être responsable et manager des équipes (coordonner, superviser, s’affirmer face aux ouvriers, etc.)
  • Travailler en autonomie, afin de maîtriser toutes les étapes de la construction du projet et trouver des solutions
  • Avoir une bonne condition physique et mentale, pour travailler en extérieur et résister au stress
  • S’adapter et être polyvalent, en raison de son champ d’action très vaste
  • Être professionnel, organisé et rigoureux

Devenir chef de chantier : quel parcours ?

Quelles études pour un chef de chantier ?

Puisque les connaissances d’un chef de chantier sont très larges, il est difficile de compter sur votre seule expérience en BTP pour tout connaître. L’idéal est donc de concilier expérience et études. La plupart des formations diplômantes en BTP allient périodes de formation théorique et technique à des périodes de stage/alternance en entreprise. N’hésitez donc pas à vous former en alternance. 

Pour en savoir plus sur l’alternance : Comment faire une formation en alternance dans le BTP ? 

Que l’on soit lycéen, professionnel en reconversion ou déjà en activité dans le BTP, il est envisageable d’entrer en formation pour devenir chef de chantier, sans avoir à passer par la voie de l’évolution interne (à l’ancienneté), souvent lente et physiquement pénible. Ainsi, un salarié peut obtenir son diplôme par le biais de la formation continue.

Les formations de chef de chantier

Il n’existe pas, à proprement parler, de diplôme de chef de chantier comme il existe un diplôme d’avocat par exemple. Ce métier est accessible par la combinaison de l’expérience (acquise en tant que salarié ou apprenti) et d’un diplôme en BTP ou Génie Civil. Attention, plus la structure qui emploie le chef de chantier est d’envergure, plus un tri des candidats est fait en fonction des diplômes. Faire des études est donc indispensable, d’autant que vous pourrez évoluer au-delà du poste de chef de chantier par la suite. 

Il vous faudra dans tous les cas acquérir des compétences à la fois techniques et managériales. Orientez-vous donc vers des formations diplômantes allant au moins du bac +2 au bac +3 :

  • Un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) - Bâtiment (niveau bac +2)
  • Un BTS - Travaux publics
  • Un BTS - Management économique de la construction
  • Un Titre professionnel (TP) (niveau bac +3)
  • Un Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) - Génie civil et construction durable (niveau bac +3)
  • Une licence professionnelle - Métiers du BTP (niveau bac +3)

Pour devenir chef de chantier, un titre professionnel de chef de chantier gros œuvre, reconnu niveau bac +2, reste une solution idéale. C’est un diplôme très spécialisé qui vous prépare à occuper le poste de chef de chantier seulement.

Le TP s’obtient via deux parcours : 

Pour les candidats les plus motivés et ambitieux, le métier de conducteur de travaux vous mène à une position hiérarchique plus élevée. Pour cela, un titre professionnel de conducteur de travaux : Bâtiment et génie civil est accessible via une formation avec PrepAcademy. Tout à fait accessible aux personnes en reconversion comme aux étudiants, vous êtes formé à une profession de haute responsabilité.

Devenir conducteur de travaux m'interesse !
Je contacte un conseiller pédagogique
 

FAQ : vos questions, nos réponses !

Quel est le cadre de travail du chef de chantier dans le BTP ?

Le quotidien du chef de chantier varie fortement. Votre employeur peut vous attribuer des responsabilités plus ou moins importantes, centrées sur certaines phases du chantier ou sur son entièreté

Quoi qu’il en soit, le chef de chantier est souvent en déplacement pour rencontrer les différents intervenants ou se déplacer entre les chantiers. Il passe beaucoup de temps sur la route et peut rester éloigné de son domicile pendant plusieurs jours, prendre la route un jour férié, le weekend ou rentrer tard. 

Parfois, le chef de chantier peut partir en mission à l’étranger, notamment dans le cas de travaux publics. 

Quel est le salaire d’un chef de chantier ?

De manière générale, un chef de chantier diplômé gagne en moyenne 1 800 euros nets par mois en début de carrière. La forte demande en personnel qualifié et la valorisation de l’expérience et des études dans ce secteur d’activité permettent au chef de chantier de voir sa rémunération augmenter rapidement.

Après 5 à 10 ans d’expérience, votre salaire net dépasse les 2 600 euros mensuels, voire plus dans certaines grandes sociétés de BTP. Attention, pour les intégrer comme cadre intermédiaire, mieux vaut avoir un diplôme !

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Ce professionnel polyvalent peut envisager plusieurs voies d’évolution en fonction de ses compétences dominantes et de ses études :

  • Devenir chef de chantier principal ou conducteur de travaux, pour avoir plusieurs chefs de chantier sous sa responsabilité
  • Évoluer sur un poste commercial tel que cadre technico-commercial ou chargé d’affaires en bâtiment
  • Accéder à des postes de direction en créant sa propre entreprise en bâtiment

 

Vous connaissez désormais mieux le métier de chef de chantier. Ce poste est accessible avec une formation complète et diplômante dans le BTP, envisageable en alternance. Si les fonctions à responsabilités vous intéressent, dirigez-vous plutôt vers la profession de conducteur de travaux. D’ailleurs, les équipes pédagogiques de PrepAcademy peuvent vous accompagner au long d’une formation de conducteur de travaux, afin d’obtenir un titre professionnel reconnu par l’État. 

Le métier de conducteur de travaux m'intéresse !
Je contacte un conseiller pédagogique