cours

Ce qu’il ne faut pas faire !

  • Dans votre résumé, vous ne pouvez pas donner votre avis.
Exemple

Ici, ce serait dire que pour vous la philosophie est une chose inutile.

  • De même, il est impensable de changer l’ordre des arguments.
Exemple

Vous ne pouvez pas évoquer la deuxième raison avant la première et mettre le constat à la fin, par exemple.

  • Il est impératif de suivre le déroulement du texte.
  • Autre point rédhibitoire, c’est la paraphrase, c’est-à-dire reprendre une formulation du texte.
Exemple

Un « homme cultivé » est censé connaître son histoire, des références littéraires et artistiques, voire quelques bribes de biologie ou de physique, mais nul ne lui reprochera de tout ignorer des philosophes. Pourtant, j’ai acquis la conviction qu’il est précieux d’étudier la philosophie, ne serait-ce que pour deux raisons.

  • Vous ne pouvez pas vous étendre longuement sur une partie et être synthétique sur la suivante. Vous risquez de sacrifier un argument. Lors de la rédaction, vos parties doivent être proportionnées.
  • Il peut arriver dans un texte qu’une idée se répète : il ne faut pas la reprendre. Dans ce cas, vous ne la mettez qu’une seule fois, au moment le plus opportun dans votre développement.
  • Parfois, vous trouverez des citations dans les sujets : ne les copiez pas ! Par contre, si cela est indispensable, vous pouvez rendre compte de l’idée.
Accès restreint | PrepAcademy

Accès restreint aux membres

Abonnez-vous pour accéder au cours complet

- ou -