fiche

Document manuscrit 3

Attention ce document est dactylographié. Rédigez à la main, et en fonction de votre écriture il fait entre une page et une page et demi.

Je suis titulaire d’un CAP petite enfance depuis 3 ans et je travaille depuis comme agente dans une crèche associative. Elle accueille 50 enfants. Il y a 4 sections : bébés, moyens, et 2 grands. Nous sommes une quinzaine de salariées. Dans chaque section il y a 1 CAP, 1 AP, 1 EJE. 

Je suis chez les bébés où il y a 10 places. Notre projet pédagogique se base sur Loczy, c'est à dire notamment sur le système de référence et la motricité libre. Ainsi, mes collègues ont chacune 3 ou 4 enfants en référence ainsi qu'en co-référence. Des petits jeux repères sont mis en place à différents moments de la journée. 

Mon travail consiste à veiller à l’encadrement et à la sécurité des enfants, organiser et préparer des activités adaptées au développement des enfants (jeux, ateliers, etc.) et participer à l’entretien des locaux et à la préparation des repas. Je travaille sous la responsabilité d’une auxiliaire puéricultrice avec qui je suis très proche. Nous collaborons étroitement. Mais je reste une observatrice. Je participe à la préparation des activités mais je n’en suis pas pleinement actrice. Je me sentais frustrée mais je n’avais pas pour autant envie de sauter le pas pour reprendre mes études et devenir auxiliaire puéricultrice.

Et puis l’année dernière, suite à une épidémie de gastro-entérite, plusieurs de mes collègues auxiliaires ont dû s’absenter. La directrice m’a alors demandé de prendre en charge les jeux et les ateliers. Elle savait que je les connaissais, j’avais vu les animations et j’en connaissais la teneur. J’ai accepté et j’ai fait fonction d’auxiliaire puéricultrice pendant 4 jours. Cela a été une révélation. Je me suis sentie à ma place en prenant une part active dans le développement et l’épanouissement des enfants. 

Cette situation m’a amené à réfléchir à ce que je voulais pour avoir davantage de responsabilités, être reconnue dans les compétences que j’avais pu acquérir lors de mes expériences et aller plus loin dans l’accompagnement des enfants que je suis. J’ai donc décidé d’entreprendre la formation auxiliaire puéricultrice afin de pouvoir améliorer des gestes que je pratique déjà, monter en compétence, progresser et pouvoir prodiguer un accompagnement de qualité.

L’obtention de ce diplôme me permettra donc de mieux travailler, d’apporter un plus grand réconfort aux enfants, de valoriser mes compétences et d’être davantage reconnue par les autres acteurs de la crèche.

Je suis déterminé à mener à bien ce projet et souhaite intégrer votre institut. C’est pourquoi je vous présente ce projet et souhaite le défendre lors de l’oral.

Accès restreint | PrepAcademy

Accès restreint aux membres

Abonnez-vous pour accéder au cours complet

- ou -