Comment fonctionne la Validation d’Acquis d’Expérience (VAE) pour le diplôme d’éducateur spécialisé ?

Publié le 25 / 04 / 2019

Commençons notre article par définir précisément ce qu’est une Validation d’Acquis d’Expérience. Nous nous appuyons ici sur le site public www.vae.gouv.fr, qui fait référence en la matière :

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

Concrètement la VAE permet à un professionnel de convertir son expérience en diplôme, en titre ou en certification. Dans le cas présent, une VAE permettrait “tout simplement” d’obtenir le DEES (Diplôme d’Etat d’éducateur spécialisé).

 

La VAE pour le diplôme d’éducateur spécialisé se fait en trois étapes

Aujourd’hui, la VAE est particulièrement démocratisée pour le concours d’éducateur spécialisé et ce d’autant plus qu’il est possible de devenir éducateur sans avoir le diplôme (même si c’est évidemment plus compliqué). De nombreux professionnels peuvent ainsi être expérimentés dans le métier, tout en ayant une autre ou aucune formation.

Avant d’attaquer nos parties sur les démarches administratives, vous avez deux choses à savoir concernant la VAE d’éducateur spécialisé :

  • Il faut avoir au moins 1510 heures soit 1 an d activité professionnelle en rapport avec le diplôme visé.
  • La VAE peut être validée que vous ayez exercé en tant que bénévole ou salarié.

Première étape : se renseigner auprès de l’organisme qui délivre la VAE

Commencez par prendre contact avec l’organisme de formation — délivrant le Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé — afin de connaître les démarches pour obtenir une validation d’acquis d’expérience.

Légalement, vous ne pouvez demander qu’une seule certification par année civile. D’où l’intérêt de connaitre exactement le déroulement de la procédure et de s’assurer que vous pourrez la finaliser dans de bonnes conditions !

Deuxième étape : faire une demande de recevabilité à la validation des acquis de d’expérience

Encore une fois c’est à l’organisme de formation, que vous devrez adresser votre demande de recevabilité.

Le formulaire « demande de recevabilité à la validation des acquis de l’expérience » — et sa notice explicative- est fixé par arrêté du 29 janvier 2018 publié au Journal officiel du 1er février 2018. Le formulaire s’applique à tous les organismes en charge de délivrer les certifications professionnelles. Il peut désormais être complété en ligne :

A la suite de la demande, l’organisme de formation délivrant la VAE d’éducateur spécialisé se prononce sur sa recevabilité. Si votre dossier est recevable, vous recevrez une notification dans un délai maximum de deux mois. L’absence de réponse au terme des deux mois vaut décision d’acceptation.

Le dossier de recevabilité se compose de 4 parties :

  1. Un formulaire de candidature.
  2. Des documents relatifs à la durée de vos expériences professionnelles (activités professionnelles, associatives, bénévoles, syndicales, électorales…).
  3. De pièces justificatives qui vous seront précisées.
  4. Une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours.

Evidemment chaque organisme de formation peut vous demander des pièces complémentaires !

Troisième étape : préparer son passage devant le jury qui valide la VAE

Le jury s’appuie sur le dossier de recevabilité que vous avez transmis à l’organisme de formation. D’où l’absolue nécessité de prendre le temps de bien le constituer. Vous pouvez également vous faire accompagner sur ce point.

Dans certains cas, le jury convoque un entretien avec le demandeur. Dans certains cas, une mise en situation professionnelle est demandée !

Renseignez-vous bien donc en amont. Un entretien se prépare plusieurs mois à l’avance…

Quatrième et dernière étape : l’évaluation finale

L’organisme de formation préparant au Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé est l’unique décisionnaire dans l’évaluation de votre validation d’acquis d’expérience.

Le jury va ainsi s’attarder sur votre dossier et voir si vos expériences sont en adéquation avec les compétences nécessaires pour l’obtention du diplôme d’éducateur spécialisé. Dans le cas d’un jury, vous aurez évidemment droit à la parole : à vous de défendre votre dossier !

Le jury peut prendre trois décisions :

  • Validation totale. Vous obtenez ainsi le diplôme.
  • Validation partielle. Seule une partie du diplôme est validé (généralement certains UE). Le jury mentionne donc que vous devez acquérir encore certaines connaissances/compétences.
  • Refus de validation. Dans ce cas vos acquis ne correspondent pas au niveau de compétences et de connaissances exigé.

Réussite garantie
Découvrez notre préparation concours